Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Meilleurs Blu-ray 3D sortis en 2014 : 6e place




6ème : AFRICAN SAFARI 3D







Note
5/5
Bilan 3D :  
Même si nous n'en doutions plus à la minute où nous avons consacré sa nouvelle production catégorie film d'animation 3D Le Manoir Magique 3D comme l'une des plus belles 3D à date, Ben Stassen sait encore faire preuve d'un savoir-faire incroyable en matière de tournage et de captation 3D, même dans la catégorie des documentaires 3D ! Et c'est une nouvelle médaille technique décrochée par ce réalisateur belge (à défaut de la médaille de l'intérêt concernant les dialogues et les commentaires, nous le verrons à la fin de cette analyse) grâce à ce African Safari 3D Blu-ray 3D, dont la version cinéma est actuellement en diffusion dans les salles françaises. L'immersion technique engendrée à chaque instant par le rendu 3D de son film est exceptionnelle, et repose sur l'excellence des 2 fondamentaux de la 3D : profondeur et jaillissements permanents. Du premier il montre une aisance magistrale pour afficher des paysages à pertes de vues, en donnant au spectateur une facilité toujours déconcertante de discerner le moindre détail et d'apprécier le détachement 3D de chaque scène, ainsi que les distances entre chaque élément et entité. Des séquences au sol ou dans les airs, tout concourt à produire une expérience grisante, doublée d'une qualité de mise en scène surprenante ! Comment ne pas avoir la mâchoire défaillante devant les plans panoramiques autour des chutes Victoria par exemple ? Par ailleurs, rares sont les documentaires 3D jusqu'à aujourd'hui à avoir cette capacité à engendrer l'immersion et la sensation d'aventure sauvage et improvisée, et African Safari 3D possède ce goût de l'exploration de terres vierges qu'on n'avait pas vraiment retrouvé depuis l'excellent Makay 3D. Il faut dire qu'en matière de proximité avec la faune, on se demande en permanence comme c'est humainement possible de capter ces images aussi proches : il faut voir les séquences cultes avec les lions et lionnes, ou parmi des éléphants, pour se demander comment ils ont réussi à se rendre quasi invisibles pendant le tournage aux yeux de cette faune. Cela signifie par conséquent que les jaillissements ne sont pas en reste, bien au contraire. L'un des maîtres internationaux des jaillissements permanents (NDLR : Samy 3D) ne pouvait pas faire autrement que d'en imposer aussi lors d'une captation 3D dans des décors réels ! Et bien il l'a fait : pratiquement 1/3 du film assis sur la banquette arrière d'une jeep qui s'affiche pratiquement jusqu'au milieu de la pièce, avec un conducteur assis à 1m-1m50 hors de l'écran, l'immersion est immédiate, et il ne reste plus qu'à baisser la tête lorsque l'on rase de prêt la végétation car les branches peuvent parfois faire mal, immersion rappelant également l'excellent IMAX Born to Be Wild 3D ! Les Guest Stars étant les animaux, quelle joie de voir les lions par exemple sortir parfois de 2m50 hors de l'écran pendant de longues secondes ! Extra ! Dans le même genre, le 2e tiers du film en proportion se déroule à bord d'une montgolfière miniature motorisée qui multiplie les caméras et points de vues inédits pour montrer des corps ou membres en jaillissements. Cerise sur le gâteau : on sera stupéfait de la violence des séquences d'atterrissage avec multiples rebonds en entrechocs au sol, dont certains passages se finissent directement dans les branches, qui percent littéralement le canapé ! En fait le film est pensé en permanence pour la 3D, et il n'y pas un plan de perdu : chaque plan est optimisé pour exploiter la gamme 3D la plus étendue sur toutes ses composantes ! Ultime détail qui enfonce le clou : des passages cultes avec des rayons de soleil dont le coefficient de pénétration en jaillissement dans la pièce se montre incroyable : à plusieurs reprises, on est tellement ébloui qu'on en tourne la tête ! Si ce n'est pas cela de l'immersion...Un grand bravo à Ben Stassen qui démontre l'étendue de son talent sur son sujet de prédilection : la 3D grand spectacle ! Leader sur son approche des jaillissements (30 minutes en jeep dans la pièce, cela finirait presque par donner mal au fesses), il n'a pas grand chose à peaufiner non plus en matière de profondeur, car de nombreuses séquences de son film (vues sur le lac par exemple) auraient pu être estampillées IMAX. Unique bémol de ce film : des commentaires souvent un peu nunuches de nos guides en manque de sens, des dialogues insipides de ce couple expert en espèces menacées qui ne sont pas au niveau de l'excellence technique. C'est un peu absurde de se dire qu'il vaut mieux préférer l'achat d'une version non française (actuellement sont disponibles l'audio allemand, anglais ou italien), pour effacer artificiellement l'unique défaut de cette production : les dialogues ! Si Stassen sait qu'il pourra facilement progresser sur ce registre lors de sa prochaine réalisation, nul doute qu'il n'est pas prêt de s'arrêter de nous surprendre dans le futur en ce qui concerne sa maîtrise insolente de la 3D !
Franck L.

Les points forts (+)
    • Un effet de profondeur 3D excellent sur la durée du film
    • Un excellent effet de hauteur lors des travellings et vues aériennes (montgolfière, Chutes Victoria...)
    • Aucun flou sur les arrière-plans
    • Des jaillissements permanents réguliers et cultes : jeep affichée presque jusqu'au milieu de la pièce pendant 1/3 du film, séquences en montgolfière avec des membres qui dépassent
    • Les décors et les animaux qui s'affichent également souvent à 2m hors du mur (lions qui évoluent en dehors de l'écran...branches qui pénètrent la pièce jusqu'au canapé par endroit...)

Les points faibles (-)
    • Manque plus que des jaillissements permanents de poussières ou particules pour parachever la gamme d'effets 3D
    • Les jaillissements, on en veut toujours plus...



1.
2.
3.
4.


dimanche, novembre 23, 2014


.