Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr







Test film cinéma Star Wars, épisode IX 3D : L'Ascension de Skywalker


















Nom du filmTechno Cinéma 3D
Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker 33D

Date de sortie : 18/12/19
Cinéma Paris
Pathé Beaugrenelle

Passif Dolby

Synopsis :
La conclusion de la saga Skywalker. De nouvelles légendes vont naître dans cette bataille épique pour la liberté.


INTRODUCTION :
On l’attendait depuis longtemps, voici enfin le dernier épisode de la troisième trilogie de Star Wars. C’est JJ Abrams qui a repris les commandes et après la belle réussite en terme de 3D qu’était l’épisode VIII (Les Derniers Jedi), on était en droit d’attendre le meilleur pour Star Wars : The Rise Of Skywalker. Le film n’est malheureusement pas en 3D native mais la conversion de Star Wars : The Rise Of Skywalker a été effectuée par Brian Staber pour StereoD. Staber n’est pas qu’un stéréographe de conversion, il a également travaillé sur des films 3D en prise de vue réelle et il a donc une perception du travail de relief qui est excellente. On n’en n’attend pas moins d’un stéréographe qui a débuté chez Cameron (et qui avait signé l’excellente 3D de Jurassic World Fallen Kingdom, et les 3D des épisodes VII et VII de la saga Star Wars. J’ai vu le film dans la grande salle du Pathé Beaugrenelle (en passif Dolby Vision). J’ai beaucoup critiqué le surcout imposé pour cette salle, mais force est de constater que la double projection laser et le son Dolby Atmos en font véritablement une salle d’excellence qui offre une 3D de très haute qualité, sans le moindre ghosting.




PROFONDEUR 3D :
Note
4,5/5
Profondeur 3D :  
Dès le début du film on est bluffés par les profondeurs de champs immenses. C’est très agréable à explorer des yeux. On peut reconnaître à l’équipe de conversion un sens du détail exceptionnel car rien, aucun élément, ne semble avoir été oublié dans l’espace 3D. Tout est parfaitement à sa place dans la profondeur. Les plans larges et généraux sont bluffants. Malheureusement, on rate la perfection pour cause de prise de vue et de version 2D obligée : on a donc trop de gros plans dont les arrières plans sont flous, même si on voit bien l’effort pour leur donner de la profondeur. Cela gâche un peu le plaisir. Heureusement, ce flou est tout de même relativement limité, on n’est jamais dans la bouillie d’image et les éléments restent bien placés dans l’espace. On oublie vite ce désagrément sur les plans généraux heureusement extrêmement nombreux qui offrent une profondeur vraiment exceptionnelle, notamment lors des scènes dans l’espace.

JAILLISSEMENTS 3D :
Note
4,5/5
Jaillissements 3D :  
Même si Star Wars : The Rise Of Skywalker est un film dont la 3D est essentiellement en profondeur, on a tout de même de très beaux effets de jaillissements, du plus simple, sur les visages notamment, aux plus poussés avec de beaux effets de particules lors des batailles, avec des chasseurs Tie qui volent régulièrement au dessus des premiers rangs ou des croiseurs qui viennent planer jusqu’au milieu de la salle, mais on aimerait que cela soit un peu plus poussé durant le reste du film. Sur un film comme Star Wars : The Rise Of Skywalker on s’attendait à plus de jaillissements extrêmes. Il y en a mais sans abus. Tabet et Abrams jouent sur les visages en les faisant régulièrement passer de l’arrière plan à un joli débordement en gros plan dans un effet très agréable. Une très jolie scène sous la neige propose de beaux effets de particules qui semblent voler loi au dessus des sièges mais les jaillissements restent globalement un peu trop timide.


LUMINOSITÉ :
Note
5/5
Luminosité :  
Star Wars : The Rise Of Skywalker bénéficie d’une excellente luminosité, y compris sur les scènes de nuit.



GHOSTING :
Note
5/5
Ghosting :  
Aucun ghosting. Si vous en avez dans votre salle, cela vient du système de projection.






CONCLUSION 3D :
Note
4,5/5
Bilan 3D :
N’oublions pas que la franchise Star Wars a été rachetée par Disney et que Star Wars : The Rise Of Skywalker a été réalisé par JJ Abrams et du coup Taber semble avoir joué la prudence par rapport à l’opus précédent qui nous avait offert une 3D vraiment au top, ce qui est parfois un peu frustrant sur cet épisode. On aurait tellement aimé tenir ici notre top de l’année, mais il faut être réaliste, même si on est dans le très bon, on n’a pas atteint la qualité de 3D que l’on avait dans l’épisode VIII. Même lors des séquences dont la 3D sort du lot, le montage très rapide ne donne pas toujours le temps d’explorer la profondeur de l’image ou coupe parfois les jaillissements et c’est dommage. Un œil exercé notera quelques artefacts de conversion que l’on retrouve de façon classique autour des visages et des cheveux, mais il faut vraiment avoir l’habitude pour les déceler. Je n’en ai vu que sur une seule séquence et encore, devrais-je dire sur deux plans de Kylo Ren. Je vous laisse chercher lesquels ! En dehors de ce petit désagrément, on peut tout de même saluer le travail fait par l’équipe de Taber qui signe ici une 3D de qualité bien que pas exceptionnelle. J’avoue tout de même avoir pris un réel plaisir à voir Star Wars : The Rise Of Skywalker et la 3D est un réel atout pour le film. Le voir en 2D serait vraiment dommage. Joyeux Noël !
Fabien Remblier


Membre à la rédaction Halluciner.fr, Fabien Remblier est réalisateur et stéréographe. Depuis 2010, il a réalisé une quarantaine de captations de concerts et shows en 3D dont certaines, récompensées dans des festivals 3D internationaux sont sorties en salles. Il supervise les corrections relief de plusieurs documentaires et vient de réaliser un court-métrage, forcément en 3D ! En 2011 il écrit le livre « Tourner en 3D-relief » édité chez Eyrolles où il détaille la technique, le matériel mais également une certaine vision moins académique de l’utilisation de la 3D de la pré-production jusqu’à la post-production. Pour lui la 3D est plus que du cinéma, c’est une nouvelle façon de tourner qui implique que le réalisateur sorte de sa vision cinématographique classique en 2D. Il est également le responsable des contenus 3D de laTV3D, la plateforme VOD 100% dédiée à la 3D-relief. Cette passion de la 3D, il la met aujourd’hui au service de Halluciner.fr pour vous aider à trouver au cinéma, la meilleure expérience cinématographique 3D possible.




Ne loupez aucun film 3D au ciné : recevez par mail les infos des sorties et tests des films 3D au cinéma en vous inscrivant à notre Newsletter dédiée aux films 3D à l'affiche au cinéma :



S'inscrire à la Newsletter Les Films 3D à l'affiche au ciné



*J'accepte de recevoir la Newsletter dédiée Halluciner.fr.

dimanche, décembre 22, 2019


.