Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr







Test film cinéma 3D Avengers: Endgame 3D


















Nom du filmTechno Cinéma 3D
Avengers: Endgame 3D

Date de sortie : 24/04/19
Cinéma Paris
Gaumont Convention

RealD

Synopsis :
Thanos ayant anéanti la moitié de l’univers, les Avengers restants resserrent les rangs dans ce vingt-deuxième film des Studios Marvel, grande conclusion d’un des chapitres de l’Univers Cinématographique Marvel.


INTRODUCTION :
Avec un peu de retard pour cause de congés, j’ai enfin vu Avengers : Endgame. Avengers : Endgame est réalisé par les frères Joe et Anthony Russo et converti depuis la 2D par StereoD sous la direction de Jason Bomstein (à qui l’on doit la 3D d’une bonne vingtaine de film). Notons que si le film a été tourné en 6K, i a été masterisé en 2K donc il ne faut pas espérer autre chose qu’un upscale vers la 4K si le film doit sortir en UHD… C’est loin d’être le seul dans ce cas. Mais revenons à nos moutons : la 3D. J’ai vu Avengers : Endgame au Gaumont Convention en RealD. On est immédiatement mis dans le bain par des plans comportant une excellente profondeur et il ne manque que peu de choses pour que la 3D soit l’une des meilleures de 2019.




PROFONDEUR 3D :
Note
5/5
Profondeur 3D :  
Enfin un film dans lequel les profondeurs sont travaillées en détail plutôt que par bloc. C’est bien simple, en ne se référant qu’à la profondeur et à de rares exceptions près on pourrait presque croire qu’ Avengers : Endgame a été tourné nativement en 3Dplutôt que convertie en post-production. On distingue très peu de flous de fond d’image et même ceux-ci sont suffisamment légers et bien travaillés pour en pas donner l’impression de bloc que l’on retrouve trop souvent sur des conversions baclées. Bien sûr la profondeur est bien meilleure sur les scènes en full CGI qui permettent de placer les détails précisément, alors que les scènes en prise de vue réelles nécessitent une reconstruction de l’espace. Mais ne soyons pas tatillons, on a affaire au haut du panier en terme de profondeur.

JAILLISSEMENTS 3D :
Note
4,5/5
Jaillissements 3D :  
Du côté des jaillissements, Avengers : Endgame est un peu plus inégal et il faut attente une bonne moitié du film pour commencer à voir voler des éléments d’image au milieu de la salle. Et on sent que certains plans ont vraiment été conçus et pensés pour la 3D dans le but d’en mettre plein les yeux ! Pourtant il y a une certaine irrégularité dans le traitement des jaillissements : si certains sont véritablement exceptionnels d’autres déçoivent et restent en retrait de ce à quoi on aurait pu s’attendre ce qui est d’autant plus inexplicable que cela arrive parfois dans des scènes qui se suivent directement. Mais globalement, les effets sont au rendez-vous.


LUMINOSITÉ :
Note
5/5
Luminosité :  
La luminosité est parfaite sur Avengers : Endgame même dans une salle qui n’est pas habituellement ce qui se fait de mieux en terme de luminosité, c’est donc que c’est très réussi !



GHOSTING :
Note
5/5
Ghosting :  
Pas de Ghosting. Rien à signaler sur Avengers: Endgame !







CONCLUSION 3D :
Note
5/5
Bilan 3D :
Avec Avengers : Endgame, on n’est pas loin du top de cette année 2019. Pas étonnant que le film soit un carton et que bon nombre de salles proposent autant, voire plus de séances en 3D qu’en 2D (enfin… !!!) On se dit que comme d’habitude chez Disney on aurait pu en avoir un tout petit peu plus, Disney étang traditionnellement un peu prudent sur les « effets 3D » afin de jouer la sécurité et de convenir à tous les publics, mais on ne va pas bouder le plaisir, on en prend déjà plein les yeux ! Même soi qui ne suis pas un fan absolu du jaillissement pour le jaillissement, je dois avouer que cela m’amuse sur ce genre de film qui sont parfaitement calibrés pour abuser des effets. Il n’y a donc aucune hésitation à avoir, Avengers : Endgame est à voir absolument en 3D.
Fabien Remblier


Membre à la rédaction Halluciner.fr, Fabien Remblier est réalisateur et stéréographe. Depuis 2010, il a réalisé une quarantaine de captations de concerts et shows en 3D dont certaines, récompensées dans des festivals 3D internationaux sont sorties en salles. Il supervise les corrections relief de plusieurs documentaires et vient de réaliser un court-métrage, forcément en 3D ! En 2011 il écrit le livre « Tourner en 3D-relief » édité chez Eyrolles où il détaille la technique, le matériel mais également une certaine vision moins académique de l’utilisation de la 3D de la pré-production jusqu’à la post-production. Pour lui la 3D est plus que du cinéma, c’est une nouvelle façon de tourner qui implique que le réalisateur sorte de sa vision cinématographique classique en 2D. Il est également le responsable des contenus 3D de laTV3D, la plateforme VOD 100% dédiée à la 3D-relief. Cette passion de la 3D, il la met aujourd’hui au service de Halluciner.fr pour vous aider à trouver au cinéma, la meilleure expérience cinématographique 3D possible.




Ne loupez aucun film 3D au ciné : recevez par mail les infos des sorties et tests des films 3D au cinéma en vous inscrivant à notre Newsletter dédiée aux films 3D à l'affiche au cinéma :



S'inscrire à la Newsletter Les Films 3D à l'affiche au ciné



*J'accepte de recevoir la Newsletter dédiée Halluciner.fr.

mercredi, mai 08, 2019


.