Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr







Test Bohemian Rhapsody Blu-ray 4K Ultra HD - review


Testé en avril 2019

















Titre Blu-ray 4K UHD Dates de sorties
Bohemian Rhapsody 4K Ultra HD (US)
US : TBA
Bohemian Rhapsody 4K Ultra HD
FR : 06/03/19
VidéoAudio
Anglais
Upscaled 4K (2160p)
+
Français

En vente sur :

Matériel de Test 4K UHDInfos Test 4K UHD
-TV LG 55C7V Oled
Testé le 04/04/19
-LECTEUR BLU-RAY 4K
version Française
Synopsis :
Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu'à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu'il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d'un homme qui continue d'inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.



TEST TECHNIQUE 4K ULTRA HD :

Note
4/5
Bilan 4K UHD :
Enorme succès surprise de l’année 2018, ayant permis à Rami Malek de remporter l’Oscar du meilleur acteur pour sa solide incarnation de Freddie Mercury, Bohemian Rhapsody fait le job même si de grandes libertés ont été prises avec la réalité. On ressent toutefois qu’il n’y avait pas vraiment de chef à la barre du projet, Bryan Singer ayant été évincé au profit de Dexter Fletcher sans que l’on ne sache jamais vraiment qui est responsable de quoi. Reste que les morceaux musicaux sont superbes et le final à Wembley emporte irrémédiablement l’adhésion.


RESOLUTION & HDR :
Note
4,5/5
Résolution & HDR :  
Pas de Dolby vision ici mais un inédit HDR10+ qui donne encore plus de peps aux images souvent très colorées du chef opérateur, Newton Thomas Sigel. Toutefois, le résultat est déjà impressionnant sur le Blu-ray 1080p. On note néanmoins que le surplus de définition apporté par la 4K se fait sentir sur la peau des comédiens lors des nombreux gros plans qui parsèment le film. Une définition accrue qui joue par contre en défaveur du film lors du concert à Wembley où les effets visuels pour récréer la foule notamment sont particulièrement décelables.


AUDIO :
Note
4,5/5
Audio :  
Le point fort de cette édition si toutefois vous écoutez le film en VO. Car, malheureusement, même si elle se montre efficace, la VF n’est qu’en DTS 5.1. Et sa dynamique face à la monstrueuse piste anglaise en Dolby Atmos en pâtît. En VO, on est plongé au cœur de la fosse de Wembley et on vibre comme jamais aux notes musicales composées par Queen. Mention spéciale au caisson de basses qui est plus d’une fois mis à rude contribution. Pour les ambiances surround et atmos, il faudra toutefois avant tout se contenter des séquences de concert pour se réjouir, le reste du temps, le mixage est assez calme dans ce domaine.


SUPPLEMENTS :
Note
2/5
Suppléments :  
Après Où est Charlie ?, la Fox invente un nouveau jeu ludique : Où est Bryan ? Il est amusant de constater à quel point le réalisateur paria n’apparaît strictement nulle part parmi les différentes featurettes, super promotionnelles, qui forment l’essentiel de l’interactivité de cette édition. On s’en doutait vu les circonstances de son renvoi et surtout les affaires de pédophilie qu’il traîne depuis mais cela reste presque fascinant de voir une entière featurettte sur la reconstitution du concert à Wembley que Singer a filmé puisque ce sont les premières scènes tournées du film, sans l’ombre d’un propos et surtout d’une image du tournage du supposé chef d’orchestre. On oublie donc très vite ces bonus vidéo où tout le monde se congratule à tout va pour se diriger vers le seul supplément digne d’intérêt : le montage complet du concert à Wembley avec l’ajout de deux chansons inédites. Surtout que la présentation technique est du même acabit que celle du film. Au point que l’on aurait aimé avoir la possibilité de le voir dans la continuité du film et ainsi découvrir une version longue de Bohemian Rhapsody. A défaut de voir une impossible director’s cut.



Conclusion & Bilan 4K Ultra HD

Résolution & HDR : (4,5)
Apport UHD vs Blu-ray : (3,0)
Audio HD :  (4,5)
Suppléments :  (2,0)
Bilan 4K UHD :  (4,0)

Laurent Pécha


Nouveau membre invité à la rédaction Halluciner.fr, biberonné aux Laserdisc (il en a encore 400 chez lui et a toujours le secret espoir de rebrancher son lecteur pour se rappeler ce qu'était l'image parfaite de l'époque), ayant testé des milliers de DVD depuis la nuit des temps (il a commencé sur feu DVDrama en 1998) puis des Blu-ray notamment sur EcranLarge.com qu'il a cofondé et dirigé et désormais spécialiste de la 4K sur Halluciner.fr en attendant le prochain support, Laurent Pécha est un passionné qui a de la bouteille, sait de quoi il parle et aime par dessus tout que les éditeurs sortent des éditions définitives de leurs films. Car, collectionner les supports, c'est top, mais la place pour les ranger est désormais devenue limitée.


mardi, mars 19, 2019


.