Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Meilleurs Blu-ray 3D sortis en 2015 : 14e place




14ème : SIN CITY 3D





Note
4,7/5
Bilan 3D :
Il était temps que Frank Miller se penche sur la 3D, et nous livre également sa vision d'un film tridimensionnel ! Et le résultat se montre visuellement éblouissant, lui permettant non seulement de rentrer par la grande porte de notre univers 3D préféré, mais de rejoindre également le club fermé des virtuoses de la réalisation 2D qui ont montré depuis 2 ans leur aisance et leur insolente maîtrise de la mise en scène 3D : James Cameron, Ridley Scott, Martin Scorsese, Ang Lee, Guillermo Del Toro, Peter Jackson, J.J Abrams, Baz Luhrmann, Tsui Hark, Alfonso Cuarón et Michael Bay (à vous de retrouver facilement qui a réalisé quoi en 3D). Ainsi Sin City : j'ai tué pour elle 3D vient marquer de son empreinte cette fin d'année, en nous apportant une profondeur 3D top démo sur toute la durée. Le premier exploit du film est de faire fi des énormes contraintes liées à la luminosité dans ce film, pour réussir à toujours afficher une profondeur 3D ahurissante en toutes circonstances. Seule une poignée de films 3D peut à ce jour s’enorgueillir d'avoir réussi à relever un tel défi. D'autant plus que le film se déroule dans une palette de noir et blanc, sublimée ponctuellement par du jaune, bleu ou du rouge saturé qui fait exploser les contrastes et le relief 3D ! Ainsi les panoramiques et plans larges dans les rues, les jardins et autres halls d'accueil gigantesques donnent le tournis, les plans semi-larges dans les intérieurs (club de strip-tease, chambres, salles...) réitèrent également le même exploit, tandis que les plans rapprochés pourront parfois souffrir très légèrement de flous sur les arrière-plans, un flou qu'on qualifierait plus d'artistique que d'un réel défaut technique. En support on trouve un registre de jaillissement 3D assez faible mais parfaitement bien exécuté et intégré, avec du débordement et des légers jaillissements permanents réguliers de décors ou bustes de personnages, renforcés par quelques effets de projections d'armes, débris ou bris de verre lors des altercations. S'ajoutent à cela de superbes effets météo avec du jaillissement permanent de neige et de pluie, ainsi que sorties d'écran habilement amenées de fumées volumétriques parfois à plus de 1m hors de l'écran. Au final un double chef d’œuvre artistique et technique 3D : une profondeur 3D top démo, avec en support ce qu'il faut à minima de jaillissements 3D pour renforcer légèrement l'immersion 3D. Un film 3D dont l'ADN jeu vidéo ne saurait être renié, et qui nous a donné souvent l'impression de regarder en 3D une somptueuse cinématique de type 'Max Payne" PC en 3D. Du coup ceux qui sont allergiques au rendu post-prod excessif qui tire vers le jeu vidéo, pourront parfois également lui reprocher ce caractère un peu surfait (alors que justement ce rendu 3D typé rend parfaitement hommage aux origines BD de la saga). A noter que certaines actrices sculpturales déjà en 2D, voient leurs formes et leurs volumes magnifiées dans ce passage à la 3D, grâce à une maîtrise sublime des ombres et lumières, permettant de faire exploser la vérité profonde pour chaque plan, comme devant une toile de maître ! Bravo pour ce Blu-ray 3D qui, grâce à sa maîtrise à dompter le type d'environnement le plus ingrat en 3D qui est la pénombre et l'obscurité, réussit l'exploit de maintenir sa lisibilité 3D quelques que soient les contraintes de luminosité, et a des chances de rentrer dans notre futur dossier annuel incontournable à paraître le 1er décembre : Les 20 meilleurs Blu-ray 3D sortis en 2014 ! Suspense !
Franck L.

Les points forts (+)
    • Intensité de la 3D insolente sur le registre de la profondeur et du détachement
    • Profondeur de champ 3D verticale et horizontale exploitées au maximum
    • Pratiquement aucun flou sur les arrière-plans
    • Le détachement 3D incroyable dans les tous les décors extérieurs ou intérieurs
    • La maîtrise parfaite des environnements obscurs pour assurer un rendu de profondeur 3D toujours top démo
    • Des débordements d'écrans et jaillissements réguliers d’éléments ou personnages à presque 1m hors du mur (buste, armes, etc…)
    • De nombreux effets de projections lors des affrontements (débris, bris de verre...)
    • 2-3 jaillissements permanents impressionnants avec des sorties de presque 2m hors du mur
    • Quelques effets météo au rendu 3D très réaliste : la séquence de neige au début, la pluie...
    • Le format quasi idéal de 1.85 pour profiter pleinement du spectacle

Les points faibles (-)
    • De très rares flous sur les arrières-plans (plans rapprochés)
    • Le manque d'intensité dans les jaillissements permanents dans l'ensemble
    • Le rendu 3D typé cinématique de jeu vidéo (qui a dit Max Payne ?) qui pourra sembler un peu froid ou surréaliste pour certains (manque de véracité sur le détachement / profondeur ?)
    • What else ?


1.
2.
3.
4.


lundi, novembre 23, 2015


.