Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Sin City : j'ai tué pour elle Blu-ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.


JAILLISSEMENTS 3D :

Note
3,6/5
Jaillissements :  
On vient de voir ensemble l'effet de profondeur 3D et on s'attaque au registre des jaillissements 3D.

Le premier point positif dans le film est qu'il propose une utilisation assez régulière des débordements et jaillissements permanents de décors ou personnages.

Ainsi on trouvera par moment des extensions bienvenues de décors à 1m hors du mur, tout comme on aura quelque fois des bustes de héros positionnés à 1m hors de l'écran.

Là où cela devient plus drôle, c'est quand les sorties d'écran se font plus généreuses, et c'est parfois le cas avant ou pendant certains affrontements, avec des bras et des armes tendues ou pointées parfois à 1m50 hors du mur.

Quelques lames coupantes viendront aussi couper les bords de l'écran avec plus ou moins d'intensité.

En parallèle, le film gère très bien les effets météo, car dès les premières minutes, on a droit à une superbe séquence de jaillissement permanent de neige à plus de 1m50 hors du cadre, qui nous a rappelé l'introduction du dernier jeu Batman Arkham Origins en PC 3D Vision (effets 3D et palette de couleurs incluse).

Plus tard on découvrira que le film excelle dans la matérialisation de fumées volumétriques à 1m hors de l'écran dans notre salle de test 3D (pour rappel, écran de 3,80m de large et canapé positionné à 4m du mur).

Mais les effets 3D les plus récurrents et les plus intenses demeurent sans conteste les nombreux effets de projections : à chaque explosion ou combat, on a droit à quelques projections de débris et le plus souvent des bris de verre en direction du canapé (pare-brise, fenêtre...).

Une autre petite séquence furtive nous a fortement amusés : lors de la distribution de cartes sur une partie de poker, une carte envoyée en jaillissement sur la table nous a semblé traverser la pièce, et passer même par dessus la bande noire horizontale du bas de l'écran (comme la séquence des poissons volants dans L'Odyssée de Pi 3D).

Enfin on a constaté pas mal d'effets de flèches et autres éléments qui peuvent parfois sortir en biais de l'écran en jaillissement.

Au final une gamme 3D douce et discrète dans l'ensemble, qui est intégrée avec beaucoup de justesse et de réalisme, et qui sait déclencher par moment de jolis effets intenses pour renforcer l'immersion !




1.
2.
3.
4.

samedi, novembre 08, 2014


.