Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Meilleurs Blu-ray 3D sortis en 2015 : 1ère place




1er : LICHTMOND 3 DAYS OF ETERNITY





Note
5+/5
Bilan 3D :
Lichtmond 3: Days of Eternity 3D ! Qu'est ce que c'est que ce truc ? Avec un nom à coucher dehors, un logo et un packaging allemand, on ne donnait pas cher de sa peau lors de notre session de tribunal 3D ! On n'était d'ailleurs pas pressé de tirer sur l'ambulance, puisqu'on l'avait délibérément oublié dans un de nos cartons à la rédac, pour les longues soirées d'hiver ! Il faut dire que les Blu-ray 3D estampillés germany, et qui ne sont consacrés qu'à ce marché, sont à 99% des nanars 3D, des conversions faites à l'arrache par des éditeurs 3D sans scrupule. Le problème c'est que Lichtmond 3 3D n'en fait pas partie. Et c'est un de nos lecteurs qu'on remercie, qui nous a prévenu de la qualité du contenu, et qui nous a fait ressortir dardar le précieux, pour le découvrir enfin. On n'est pas très en retard car il est sorti en fin d'année 2014. Lors du 1er visionnage, on a cru avoir la berlue sur la gamme 3D observée ! On va faire court tout de suite pour les flemmards qui ne lisent pas plus de 10 lignes avant de quitter un test 3D : c'est TOP DEMO (en majuscule s'il vous plait) ! Un indispensable à acheter, tout de suite maintenant ! Pour les autres qui restent et ont un peu plus de temps, on reprend le cours normal de nos activités ! Même si on le rappelle parfois sur les top démo, on vous invite vraiment à aller lire les sections profondeur 3D et jaillissements 3D en détail de ce test (les 2 autres onglets), pour comprendre l'ampleur de l'événement ! Pour les autres, on va de nouveau tenter de vous résumer en plus court l'expérience dans cette conclusion ! C'est parti pour ce film de 50 minutes, qui semble tout droit issu d'un concours IMAGINA, produit par des virtuoses de l'informatique sous acide, motivés uniquement par la volonté de faire de la 3D pour de la 3D, du top démo pour du top démo ! Et si cela était possible de faire 50 minutes qui enchaînent non stop des séquences top démo sur tous les registres 3D ? Peut-être bien après tout !

C'est quoi ce Lichtmond 3 après tout ? Le numéro 3 indique en fait une longue franchise à succès en Allemagne qui a pour vocation de nous faire voyager dans l'espace et nous faire découvrir toutes sortes d'exoplanètes diverses et variées, le tout en CGI (images de synthèse). Pas d'histoire principale, pas de narration, uniquement des travellings cultes qui décoiffent, et une bande-son d'une qualité monstre (jugez plutôt : on a même pour les rares heureux élus du 9.1 Auro 3D DTS HD MA, ou sinon du simple 7.1 DTS HD MA !). Pour le visuel, la première composante qui nous explose à la vue, c'est la profondeur 3D ! Dès les premières minutes cultes qui nous propulsent dans une autre galaxie au milieu de l'espace, l'expérience est extraterrestre dans tous les sens du terme ! Profondeur 3D sidérante et rarement vue à date, nébuleuses, étoiles à foison positionnées sur une infinité de calques et de positions spatiales, impression de vide et d'immensité qui cloue Gravity 3D sur place ! On découvre ensuite des portails de téléportations qui se prolongent jusqu'à l'infini, puis des vaisseaux extraterrestres qui évoluent avec un détachement 3D insolent avec des planètes en arrière-plans ! C'est au sol des exoplanètes que le voyage continue, avec toutes les formes de composantes et biodiversités possibles (planète de glace, planète végétale, planète organique, rocheuse, terrestre, hybride...). On a une infinité d'éléments ou entités qui volent de partout, avec une profondeur de champ toujours hallucinante, et rarement égalée à ce jour ! En effet la mesure des parallaxes de lointains nous révèlent des écartements d'image de 15 à 20 cm en permanence, soit 2 à 3 fois que ce que l’œil humain et le cerveau ont l'habitude d'encaisser ! Donc dire que la profondeur 3D arrache en permanence n'est pas un euphémisme, elle tire vraiment sur la vue de par son intensité toujours exceptionnelle ! Et même si certains décors de planètes semblent minimalistes dans l'ensemble, cela n'empêche pas de prendre un plaisir inouï à jouir de cette spatialisation 3D toujours hors norme. Une vraie expérience de laboratoire, avec des plans sur des soucoupes volantes, des vaisseaux extraterrestres de petites tailles, des entités particulières, qui donnent l'impression de vivre une expérience 3D inédite, un voyage initiatique vers l'infini ! Mentions spéciales pour toutes les séquences dans l'espace, qui sont les plus belles jamais réalisées en 3D sur le sujet !

En ce qui concerne les jaillissements, c'est également un registre culte qui nous roue de coups toutes les 20 secondes pendant 50 minutes ! Pratiquement du jamais vu si on y réfléchit 5 minutes ! Dans les 10 premières minutes, on a vu tellement de séquences incroyables, que d'emblée Lichtmnond 3 3D se positionne comme dans les 5 Blu-ray 3D les plus démonstratifs à date en la matière ! C'est donc avec une attention toute particulière que l'on va enchainer les visionnages pour jubiler de son contenu. Le début est culte : 3 minutes dans l'espace avec le plus beau rendu jamais fait sur le sujet ! A l'instar du monde aquatique, Lichtmond singe les jaillissements permanents de particules (le plancton et les bulles d'eau de Samy 3D) et affiche de la poussière cosmique à 2m50 voire 3m hors du mur, et remplit toute la pièce avec en travelling à la Star Trek. Puis le film met en scène une des plus belles scènes et une des plus réalistes de l'histoire des jaillissements : un portail de téléportation de 1m de large vient s'afficher au milieu de la pièce (façon Stargate), sans aucun windows conflict, et donc parfaitement cadré, et ce portail affiche une ouverture sur un autre monde avec un réalisme extraordinaire ! Avoir ce portail à 1m du visage, donne l'envie de s'y jeter pour y être aspiré et passer de l'autre coté. Et des vortex spatio-temporels en 3D, il va y en avoir un bon paquet sur la durée, tous aussi variés qu'exceptionnels niveau immersion ! La suite continue sur le même niveau. Si vous êtes mordu de 3D, vous connaissez certainement la scène culte de jaillissement (la plus forte de l'histoire, et même devant Samy 3D), avec ce Mérou de 3m de long qui sort de 4m hors du mur dans IMAX Under the Sea 3D ? Lichtmond 3 3D répond avec ses armes, et fait très mal : une soucoupe volante de 3m de diagonal, qui vient de loin, pour rentrer en oblique dans la pièce, toujours sans windows conflict, et rentrer de 3m50 à l'intérieur, pour finir à presque 50 cm devant le canapé : séquence unique qui laisse sans voix ! Top démo qu'on vous dit ! Il reste pourtant encore 40 minutes, et le spectacle va nous lessiver, ou plutôt nous achever ! On a une infinité de jaillissements permanents de vaisseaux et entités extraterrestres de petites tailles (pratique pour éviter les windows conflicts) qui viennent voler dans la pièce : en jaillissement avant, arrière, puis avant, puis arrière... Un festival qui est un peu le pendant des poissons dans Sammy 3D. Puisqu'on parle de lui d'ailleurs, Lichtmond 3 se permet même de défier le champion toujours incontesté de la 3D, grâce à l'expérience d'une de ses exoplanètes.... aquatique ! Pendant plusieurs minutes, on retrouve des séquences qui égalent le maître, avec des poissons qui sortent de plus de 3m hors du mur, pendant longtemps en plus ! Pour la suite, on a un festival de travellings qui nous font traverser littéralement tous les décors sur chaque planète ! On ne compte plus les séquences avec des entités qui volent ou flottent dans la pièce, comme ces nombreuses séquences avec une entité extraterrestre en forme de spirale, qui sortant de 2m, tourne sur elle-même et se déploie sans jamais toucher les bords ! On a aussi des formes de plantes, un oiseau de cristal, des meduses glacées et toutes sortes d'autres formes qui flottent à 3m hors de l'écran. Pour finir on citera : une séquence d'effets de projection culte avec des aiguilles qui tournent et qu'on se ramasse sur la tête à chaque rotation , une chute d'eau qui déverse des hectolitres sur le figure pendant plus de 30 secondes, des billes planétaires qui finissent dans la pièce après explosion etc etc... Allez lire la section jaillissements !


Au final un monument de la 3D conçu par un studio espagnol (IMAGO-D Studios) vient de débarquer sans crier gare, une expérience 3D à nulle autre pareil, déjà par essence : ce n'est pas un film, pas un dessin-animé, cela ne propose pas d'histoire : une sorte de clip vidéo avec bande-son planante qui emmène loin, très loin dans l'espace sidéral. Avec en visuel une 3D hors norme qui cherche en permanence à sortir des sentiers battus pour tabasser le spectateur, lui en mettre plein la vue, et idéalement l'achever et être sur qu'il ne sorte pas indemne de l'expérience ! C'est comme un mélange de programme de la Géode et du Futuroscope, mélangé à une sorte de clip qui concourt à Imagina ! Un hybride en gros, mais rien de classique en tout cas ! Et même si les graphismes peuvent parfois paraître simplistes sur certaines planètes, ne vous y trompez-pas : l'immersion 3D est exceptionnelle en permanence ! Honnêtement, rien que pour les séquences cultes dans l'espace, et pour voir chez soi l'immensité virtuelle d'espace galactique, mais aussi de vrais vortex de téléportations qui s'affichent au milieu de son salon, et accessoirement un vaisseau extraterrestre digne de Independance day de 3m de large qui rentre dans le salon, ça justifie de foncer pour son achat ! Alors si en plus on rappelle que la profondeur tire en permanence sur la vue tellement elle est forte (comme dans un jeu vidéo PC sous 3D Vision), et que les jaillissements permanents, sont, comment dire, permanents, et bien tout est dit ! Un OVNI de la 3D, c'est le cas de le dire, qui épuise la vue ! Vous en demandez toujours plus, et bien voilà mais n'allez pas vous plaindre après, on vous aura prévenu ! Qu'est ce qu'il attend Cameron pour faire la même chose avec ses équipes, histoire d'avoir en plus un rendu 3D photo réaliste digne d'Avatar sur les planètes ? En attendant on a déjà Star Trek dans l'espace, et en mieux ! Un dernier mot ? On voulait partager également cet horrible sentiment de vide qui s'est emparé de nous lors de la fin brutale du film (explosion de particules, puis étoile lumineuse qui s'écroule sur elle-même en disparaissant sur fond noir), et ensuite le néant et générique ! On a été obligé de remettre 20 minutes en arrière pour ne pas finir comme cela et atterrir en douceur dans le monde réel, il faut dire que lorsque l'on baigne dans un substrat 3D chaud et douillet (merci aussi à la bande son enveloppante énorme) pendant 50 min, on n'a plus envie d'en sortir. Le pire, c'est que cette partie accoustique est aussi exceptionnelle que la vidéo, et si Tron 3D possédait toujours à ce jour la meilleure bande son 3D en 7.1, on peut vous garantir que c'est celle de Lichtmond qui prend désormais le lead mondial avec une spatialisation 3D unique, en HDMA 7.1 voire Auro 9.1 ! Allez vite découvrir le trailer complet allemand de 6 minutes tout en bas de la page ! Une expérience sensorielle exceptionnelle sur fond de Big-Bang et d'expansion qui tire tous nos sens à l'extrême ... pour seulement 15€ sur amazon.de ! Rendez-vous sur le site officiel de Lichtmond pour en savoir plus sur les nombreuses références des auteurs ! Mais un doute nous envahit soudain : et si Lichtmond 3 3D était finalement le meilleur Blu-ray 3D de tous les temps ? On aura peut-être un jour l'expression, "voir Lichtmond 3 3D et mourir", car que resterait-il encore à voir après ? ;)

A noter enfin une petite révolution pour clôturer notre test 3D ci-dessous : vous trouverez pour la première fois en bas de cette page des captures d'écran 3D de séquences démonstratives du Blu-ray 3D faites avec PowerDVD : ! Il y plusieurs moyens testés à date pour les visualiser sur vos diffuseurs 3D : 1/ sans l'aide d'un PC, et 2/ via un PC. Nous vous invitons à lire notre TUTORIAL 3D complet pour découvrir les différentes solutions pour profiter de ces screens 3D (captures d'écrans d'effets 3D) dans votre installation 3D. C'est beau le progrès et c'est à l'essai pour vous sur ce Lichtmond 3 3D. Si vous êtes nombreux à l'apprécier ou à pouvoir l'utiliser, on continuera dans le futur ! Venez nombreux partager vos retours dessus sur le Topic dédié aux screens 3D ! Idem si vous trouvez encore une autre façon de les lire chez vous ! Merci !

Franck L.

Les points forts (+)
    • Intensité de la 3D inconcevable sur le registre de la profondeur et du détachement
    • Décors toujours d'une netteté incroyable, même avec un affichage de l'horizon à perte de vue
    • Profondeur de champ 3D d'un autre monde : du jamais dans l'espace et sur les planètes !
    • Jamais de flou sur les arrière-plans
    • 50 minutes de travellings-jaillissements non stop avec un rendu 3D incroyable
    • Les plus belles séquences dans l'espace à date
    • Des séquences de jaillissements permanents qui sont parmi les plus fortes de l'histoire : portail de téléportation de 1m de large à 3m hors du mur, soucoupe volante de 3m de large qui rentre en oblique à 3m50 hors de l'écran, poissons à 3m, des centaines d'objets volants qui volent dans la pièce à plus de 2m50/3m hors du cadre (méduse, oiseau de cristal, plantes organiques, vaisseaux coniques ou sphériques...)
    • De superbes effets de projections (les aiguilles qui tournent violemment), l'eau de la cascade sur l'objectif pendant 30s, les billes...
    • De superbes jaillissements permanents arrière avec des vaisseaux coniques qui nous escortent régulièrement pendant le voyage !
    • La bande-son
    • Le Futuroscope littéralement à la maison
    • Le format royal en 1.78
    • Un achat indispensable pour sa collection et pour ses invités

Les points faibles (-)
    • 2-3 artefacts visuels qui se baladent
    • La profondeur 3D qui tire sur la vue à force : 15cm à 20cm d'écartements pour les parallaxes de lointains, ça fait beaucoup à force (2 à 3 fois le max habituel pour le cerveau)
    • Un assaut répété de jaillissements qui peut surprendre ou fatiguer à force
    • La modélisation minimaliste de certaines planètes ou décors (textures et modèles)



NEW : CAPTURES D'ECRAN 3D DU BLU-RAY 3D EN .JPS (lisez notre TUTORIAL 3D complet pour les visualiser en 3D sur votre téléviseur / vidéoprojecteur 3D).


Tout le pack de
Screenshots 3D (.rar)

































































Tout le pack de
Screenshots 3D (.rar)


Lichtmond 3: Days of Eternity 3D
Photo Copyright : © blu phase media GmbH.

***Avertissement : ces images 3D ont été capturées en 720p à partir du Blu-ray 3D, puis compressées au format JPS pour optimiser le temps de chargement : bien qu'elles donnent une idée générale du rendu 3D, elles ne sont pas représentatives de la qualité finale issue d'un Blu-ray 3D en 1080p***

A SUIVRE SUR LE SUJET :



A SUIVRE SUR LE SUJET :

Topic des Screens en 3D @Halluciner.fr

1.
2.
3.
4.


lundi, novembre 23, 2015


.