Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Dans les coulisses des Tests Blu-ray 3D Halluciner.fr / Carnet 2e visionnage

Dossier Page 3/4

1.
2.
3.
4.

***Le 2e Visionnage 3D***

Objectif 2:
-être en mesure à la fin de ce 2e visionnage de constituer la note définitive sur 5 pour la profondeur 3D, et la note finale 3D sur 5 pour les jaillissements 3D

-constituer une base de données exhaustive de l'évolution de tous les types d'effets 3D / sous catégories d'effets 3D sur la durée du film

-consigner la timeline des effets 3D de profondeur et jaillissements les plus représentatifs





Et concrètement ?
Là honnêtement c'est l'enfer, et il est probable qu'une fois que vous connaitrez ce qui se cache derrière cette 2e phase fastidieuse, vous ne lirez plus jamais les tests 3D Halluciner.fr de la même manière...

Relevé technique micro :
Pour expliquer le contenu de cette phase de manière simple, on dira que c'est le même principe de relevé d'informations d'effets 3D toutes les 10 minutes sur un PC portable pendant le visionnage, (en faisant pause sur le film pendant le temps de l'analyse en temps réel et de la saisie sur excel), sauf qu'au lieu d'évaluer et consigner 2 critères, la profondeur 3D et les jaillissements 3D dans leurs ensembles, par tranche de 10 minutes, c'est 15 critères de profondeur 3D qu'on va suivre à la trace, et 6 critères de jaillissements 3D... Autant dire que même sur un film de 1H30, on arrive facilement à mettre 2H30 voire parfois plus pour boucler cette 2e phase de visionnage, d'analyse et de relevés de datas.

Mesurer physiquement des sorties d'écran ?
Un dernière parenthèse pour répondre à ceux qui se demandent comment on évalue concrètement des jaillissements et sorties d'écran en temps réeel ? Simplement avec des repères au sol, qui quadrillent l'espace de manière visuelle. Ainsi avec un écran de 4m de large, et un canapé situé à presque 4 mètres du mur, il s'agit d'être en mesure à chaque seconde, en un coup d’œil, de mesurer si le jaillissement sort de 2m (milieu de la pièce et à mi distance écran/canapé), de 1m, de 50 cm (débordement), voire de 3 mètres hors du mur, sachant que normalement un effet de projection réussi vient toucher littéralement le spectateur !

Pour reprendre le même exemple "noname" que dans la section précédente, je vais vous présenter les 2 onglets excel qui sont issues de cette phase :

-Un onglet pour la profondeur 3D
-Un onglet pour les jaillissements 3D


1/ L'ANALYSE COMPLÈTE DE LA PROFONDEUR 3D :

Notes d'évaluation sur 5 du rendu des différents effets de profondeur 3D sur la durée du film (timeline)

Cliquez ici pour agrandir l'affiche parodiée
Cliquez ici pour agrandir l'affiche parodiée
























*cliquez sur les images pour les agrandir


NB : dans la légende, le terme générique "JOUR" est un diminutif pour signifier un plan en environnement lumineux, tandis que "Nuit" signifie un plan dans l'obscurité.

Constat rapide :

Profondeur 3D :
Vous aurez compris qu'avec ce tableau ultra exhaustif dans les mains, l'écriture du test 3D devient limpide et extrêmement logique à suivre. Vous retrouverez ainsi le verbatim de nos tests 3D dans ces fichiers excel.

Vous découvrez ainsi que je suis pour chaque film, l'évolution de la profondeur 3D sur tous les environnements et types de plans en croisant les informations : environnements lumineux ("jour"), environnements obscurs ("nuit"), plans extérieurs / intérieurs, à croiser avec les types de plans (plans larges, semi-larges et rapprochés). Enfin les paramètres détachement 3D, effet de vertige 3D et niveau global de flou, parachèvent les notations 3D.

Que peut-on dire à partir de ce fichier, sans même connaître le nom du film correspondant ?
Que c'est un film qui se déroule majoritairement de jour, avec des séquences en extérieur qui proposent une très bonne profondeur 3D sur les plans larges, une bonne profondeur 3D sur les plans semi-larges, tandis que la profondeur 3D souffre un peu sur les plans rapprochés. Le niveau de flou semble bien maîtrisé globalement. En intérieur, c'est le même constat positif, sachant que les plans semi-larges en environnements intérieurs bénéficient vraisemblablement d'une lumière artificielle homogène qui permet de maintenir une bonne profondeur et un bon détachement 3D. On dénote 4 passages de séquences dans un environnement obscur : une séquence en extérieur de nuit @30-40 min,  et des séquences entre @70-90 min, complétées par une séquence en intérieur et dans la pénombre @50-60 min (et idem à la fin du film). On remarque que la profondeur 3D souffre à tous les niveaux dans le noir, et surtout sur les plans semi-rapprochés et rapprochés qui chutent à 2,5/5 et 2/5 par manque de visibilité. On note aussi 3 passages qui illustrent l'effet de vertige dans le film @0-10 min, @50-60 min et @70-80 min, et qu'ils sont excellents niveau intensité...

Vous voyez qu'avec l'évaluation faite presque en temps réel pendant le 2e visionnage, on obtient toutes les datas qui permettent ensuite d'analyser et commenter de manière synthétique le rendu 3D du film sur sa chronologie. La note finale 3D pour la profondeur est désormais fixée à 3,7/5.


2/ L'ANALYSE COMPLÈTE DES JAILLISSEMENTS 3D :

Notes d'évaluation sur 5 du rendu des différents effets de jaillissements 3D sur la durée du film (timeline)

Cliquez ici pour agrandir l'affiche parodiée
Cliquez ici pour agrandir l'affiche parodiée





















*cliquez sur les images pour les agrandir

Constat rapide :

Jaillissements 3D :
On peut en déduire que le film commence fort avec un très bon niveau de jaillissements permanents sur les 10 premières minutes (intensité maximale notée 5/5). Ensuite à partir de @20:00, le nombre de jaillissements permanents restent bon, mais c'est l'intensité moyenne de sortie d'écran qui chute fortement (note entre 2/5 et 3/5). On a donc beaucoup de jaillissements permanents, mais de faible intensité (vraisemblablement entre 50 cm et 1m hors du mur). En revanche le film comble ce retrait avec un très bon niveau de débordements 3D constant (note constante à 4/5 sur la durée), cad des sorties d'écran de 0cm à 50 cm hors du mur pour notre salle de test 3D (1/8 de la distance écran/canapé). Il y une période très creuse en jaillissement entre @30-40 min. Par contre la bonne surprise, c'est 2 séquences intenses d'effets de projections, notée 4/5 voire 4,5/5, qui se déroulent dans le film uniquement entre @40-60 min après le début du film. Au final une note finale qui se stabilise précisément à 3/5 pour les jaillissements 3D.


3/ TIMELINE DES MEILLEURS EFFETS 3D :

Pendant le 2e visionnage (voire idéalement un 3e visionnage), en plus de l'arrêt obligatoire toutes les 10 minutes, checkpoint incontournable pour évaluer et consigner le rendu 3D de 21 types d'effets 3D (voir ci-dessus), il faut aussi être en mesure de faire pause n'importe quand, dès qu'un effet 3D démonstratif est présenté à l'image. Dans les faits, je fais pause, je note le type d'effets 3D et sa timeline, ce qui permet ensuite lorsque j'analyse les datas à postériori,  de faire la parfaite corrélation avec les "pics" que l'on trouve sur les graphiques. On se rappellera ainsi par exemple, que si sur l'intervalle @0-10 min après le début du film, on a de fortes notes de jaillissements permanents, c'est parce qu'effectivement il y a un super passage top démo de jaillissements permanents de flocons au milieu de la pièce, suivi ensuite d'un personnage qui tend son bras à 3 mètres hors du mur etc...

La meilleure façon de ne rien oublier, c'est encore de tout noter pendant que c'est encore tout chaud !

Voici un extrait de timeline ci-dessous :

Top séquences 3D Blu-ray 3D
TimeType d'effet 3D  Description
01:00ProfondeurOuverture
02:18ProfondeurForêt pénétrante
03:17JaillissementFlocons au milieu de la pièce
04:14JaillissementVisage en fureur
04:49ProfondeurLes Dolmens
06:35JaillissementReine qui déborde
07:15ProfondeurPlan large chevauchée
07:44JaillissementLa flèche
07:50ProfondeurVue sur les arbres
08:41JaillissementL'eau de la cascade
12:44ProfondeurSalle à manger
13:40JaillissementPion d’échiquier
16:14JaillissementUn navire et cordage
16:57ProfondeurDétachement intérieur
18:25ProfondeurDétachement dans la foule
19:40JaillissementÉclats de bois
21:10ProfondeurLa salle
22:55ProfondeurVue sur le château
25:26JaillissementFlèche
27:00JaillissementFlèche bis
28:59ProfondeurPlan sur la forêt
30:00JaillissementFeu follet
30:36JaillissementFeu follet X 2
30:50ProfondeurProfondeur !
33:25JaillissementPendentif
.../...

1.
2.
3.
4.


dimanche, décembre 28, 2014


.