Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Meilleurs Blu-ray 3D sortis en octobre 2014 : 5e




5ème : X-MEN : DAYS OF FUTURE PAST 3D





Note
3,8/5
Bilan 3D :
Les productions Marvel 3D se montrent très prolifiques en ce moment, avec toujours cette forme d'hétérogénéité dégagée du rendu 3D final qui peut paraître un peu curieuse, et pénible à la longue : entre un Amazing Spider-Man 2 3D qui a affiché un très bon rendu 3D global, et ce Captain America 2 3D qui atterrit à une notation de 'Satisfaisant +", on se demande aujourd'hui clairement à quelle sauce ce X-Men : Days of the Future Past 3D va se faire manger ! On aimerait tous vous dire qu'il penche également du côté de Spider-Man 2, mais hélas ce n'est pas le cas. Pourtant les plus observateurs auront remarqué la nature '3D Native' de ce X-Men, comparativement aux 2 autres qui revendiquent leur appartenance à la classe 'Conversion 3D'. Et bien on ne peut pas vraiment dire que cette supériorité d'ADN permet à X-Men d'en tirer clairement profit au contraire : on aurait d'ailleurs préféré qu'il soit finalisé un petit coup en post-production pour retoucher de nombreuses séquences de profondeur 3D un peu faiblarde. Pourtant tout n'est pas noir : en ce qui concerne cette profondeur 3D, elle oscille en permanence entre le satisfaisant et le bon niveau rendu 3D, ce qui est déjà pas mal et sécurise un rendu 3D plaisant sur la durée. Il y a même des séquences franchement impressionnantes qui redonnent du baume au cœur et délivrent une puissance 3D ravageuse (séquences dans le présent lors des batailles sur la montagne, séquence culte du slow motion à Paris avec la balle à travers la fenêtre, séquences panoramiques...). Mais en parallèle il y a beaucoup de séquences qui ne fonctionnent pas autant que prévues. Certes on peut déjà éliminer les séquences en plans rapprochés qui tombent régulièrement sous le poids des balles du flou d'arrière-plan. Mais la curiosité technique du jour concerne l'effet de profondeur 3D un peu limité sur des plans semi-larges ou larges, alors que dans ces moments aucun flou ne vient jouer les troubles-fêtes. Mettez cette baisse de cadence à la fois sur le compte d'un défaut de détachement 3D sur les plans intermédiaires (sauf 1er plans) ainsi que sur une intensité insuffisante ponctuellement de la 3D et des parallaxes sur les éléments lointains, faisant qu'on regarde cette scène en oubliant l'espace d'un instant son caractère 3D. Dommage car dans l'ensemble le résultat est agréable, et il ne manque pas grand chose pour que cela pète vraiment comme on l'aimerait et qu'on aille chercher une profondeur 3D dépassant les 4/5. Sur le registre des jaillissements, pas grand chose à critiquer car le cahier des charges est bon et exploité finement ! Au programme, malgré un 2.40 castrateur, on trouve une pléthore de débordements et jaillissements permanents d'éléments de décors et de personnages hors du mur, toujours bien amenés et intégrés à la narration (griffes, bustes, murs, objets etc...). Idem avec de nombreux effets de projections dans les scènes d'actions, qui en font presque parfois des scènes cultes niveau visuel 3D. On n'oubliera pas de préciser les nombreuses séquences top démo de tempêtes avec du jaillissement permanent de flocons un peu partout dans la pièce. Idem avec une bien jolie séquence d'alarme incendie qui déclenche une jolie intrusion de gouttes dans la pièce. Au final une 3D à 3,8/5 qui se montre plaisante sur la durée, ratant de peu l'évaluation 3D "Bon". Manque quelques retouches sur la profondeur 3D pour en faire un contenu plus homogène et démonstratif ! Vivement que Marvel établisse un vrai cahier des charges normalisé et revu à la hausse pour ces futures productions, s'appuyant par exemple sur l'excellent travail constaté dans le dernier Amazing Spider-Man 2 3D !
Franck L.

Les points forts (+)
    • Une profondeur 3D tantôt satisfaisante tantôt bonne sur la durée du film
    • Des effets de projections très réussis : bris de verre, débris, barres...
    • Un grand nombre de d'effets de jaillissements permanents sur la durée : objets de décors, bustes, barres, griffes, objets saillants etc..
    • Des effets météo au rendu 3D très réaliste : séquences cultes de jaillissements permanents de flocons au milieu de la pièce, d'eau d'un système anti-incendie qui se déclenche etc...

Les points faibles (-)
    • Des flous sur les arrières-plans (plans rapprochés et parfois semi-larges)
    • Une intensité de la profondeur 3D souvent en retrait et pas exploitée au maximum
    • Une 3D native qui fait un peu grise mine sur certains plans (effet un peu 2D...)
    • Le format en 2.40



1.
2.
3.
4.


dimanche, novembre 02, 2014


.