Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Meilleurs Blu-ray 3D sortis en mai 2014 : 8e




8ème : THE MONKEY KING 3D




Image & Profondeur : 
Jaillissements : 
Bilan 3D : 

BILAN 3D :
La dernière année nous a appris à nous méfier du potentiel des productions 3D asiatiques. En effet avec 2 rejetons 3D récents made in China qui occupent désormais la tête de nos classements des films 3D Blu-ray 3D (Dragon Gate 3D et Young Detective Dee 3D), on peut toujours nourrir l'espoir de dénicher une nouvelle perle technique 3D en provenance de ces contrées reculées. Il est vrai que l'univers visuel délirant de ce nouveau Monkey King 3D a matière à héberger une superbe 3D. Ce n'est pas exactement le cas malheureusement ! Pourtant le film est capable de proposer lui aussi des séquences avec un rendu 3D parfois énorme, surtout en matière de profondeur 3D sur les innombrables plans larges dans le ciel, théâtre de prédilection pour afficher ces combats dignes d'un Dragon Ball. Idem le film arrive à proposer de manière régulière de nombreux débordements avec des sorties d'écrans de 50 cm des éléments et personnages hors du mur. Alors où est le hic ? Dans l'inconstance du rendu 3D. La profondeur 3D passe par tous les états dans cet hybride 3D (comprenez film qui utilise aussi bien des séquences en 3D native que des séquences en conversions 3D). Si les plans larges sont majoritairement réussis avec une très bonne profondeur 3D (certains sont par contre complétement ratés), les plans semi-larges et rapprochés donnent pratiquement dans l'effet raplapla voire parfois 2D, à cause tantôt d'un niveau de parallaxe 3D insuffisant, tantôt via l'utilisation abusive de flou sur les arrière-plans. Le pire reste les approximations constatées sur de nombreux détourages qui occasionnent de nombreux artefacts ou gènes visuelles par endroit, avec en prime quelques rendus assez artificiels en 3D. Pour les jaillissements, on pourra reprocher justement leur nature un peu trop "simples débordements" (cad des sorties de 50cm hors du mur de notre salle de test 3D), car les vrais jaillissements permanents significatifs, eux, se font plus rares, sauf dans le dernier acte (on appréciera l'affichage des nuages parfois au milieu de la pièce ainsi que les jaillissements avant puis arrière des protagonistes). Au final on sort mitigé du visionnage, voire même frustré car le film montre à certaines occasions qu'il a la capacité à éblouir en 3D (on passe pas loin du 4/5), mais il ne va pas chercher ses limites, et surtout, il s'essouffle régulièrement avec des baisses de régimes toutes les 30 secondes qui l'empêchent de prendre véritablement son envol, avec heureusement un dernier acte qui vient tirer la note globale 3D vers le haut. Par contre il faut prévenir du positionnement particulier du film qui sans réussir à intéresser les adultes, pourra se montrer également inapproprié pour les enfants, avec au centre, un roi singe dont la niaiserie comportementale se montre plutôt navrante voire exaspérante sur la durée ! Detective Dee 3D peut dormir sur ses 2 oreilles !
Franck L.

LES PLUS (+)
LES MOINS (-)

Un effet de profondeur 3D satisfaisant sur la durée du film et très bon sur les plans larges (de nombreux plans dans le ciel avec un rendu 3D superbe)
Un détachement 3D efficace entre les éléments et décors (lorsqu'il n'y a pas de flou)
Des débordements et jaillissements permanents légers réguliers (personnages et décors)
De rares séquences de jaillissements d'objets ou particules hors du mur (papillon, sorts & magie, bulles, nuages...)


Le flou qui affecte tous les plans rapprochés
La moitié du du film avec une profondeur 3D trop plate ou floutée (+ des arrière-plans en 2D)
Des problèmes de détourage, artefacts visuels ou effets 3D artificiels
Manque cruel de jaillissements permanents pour 2H10 de film
Pas d'effets de projection
Le format d'image 2:35






1.
2.
3.
4.

mardi, mai 27, 2014


.