Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Meilleurs Blu-ray 3D sortis janvier - fevrier 2014 : 8e




8ème : THOR 2 MONDE DES TENEBRES 3D




Image & Profondeur : 
Jaillissements : 
Bilan 3D : 

BILAN 3D :
Après Man Of Steel 3D, Iron Man 3 3D ou bien le dernier Wolverine 3D, voici un nouveau cas d'école de la même lignée qui atterrit sur le banc de test 3D Halluciner.fr. Autant le dire tout de suite, Thor 2 en 3D est un véritable poison à décortiquer au niveau 3D à cause d'une réalisation hyper hétérogène ! D'abord être l'enfant direct d'un premier opus dont le rendu 3D fut loin d'être inoubliable, ne prédispose pas aux meilleurs gènes 3D, c'est un fait ! On reste néanmoins confiant en se disant que 2 ans et demi séparent ces 2 versions, et que les dernières prouesses démontrées en 2013 en matière de conversion 3D illustrent que tout est désormais possible techniquement avec le bon savoir-faire et les moyens requis. Pourtant rien qu'à la lecture du titre, Thor 2 : Le Monde des ténèbres, Halluciner.fr a bloqué sur le mot "ténèbres", car nous savons que l'obscurité ne fait jamais bon ménage avec la 3D de nos contenus préférés. Verdict ? Un vrai massacre la première heure, car entre 2 envolées techniques qui illustrent sur les environnements extérieurs et les panoramiques éclairés une bonne profondeur 3D, on subit une prolifération massive de pénombre qui détruit tous les efforts apportés à cette 3D. Que le temps semble long dans le noir ou le gris, car la profondeur 3D disparait proportionnellement à la baisse de luminosité, et le détachement 3D souffre lui aussi violemment. Tout n'est pas noir, c'est le cas de le dire, car par moment la maîtrise des sources de lumière permet d'engendrer une bonne spatialisation 3D sur les décors et les personnages. Pourtant en regardant bien, on trouve beaucoup de choses dans la 3D de ce film que nous détestons en règle général : le flou sur les arrières-plans. Et oui, car si vous pensiez être tranquille dans les scènes de jour, sachez que la production a pensé à vous en dégainant le 2e fléau de la 3D. Maintenant pour ne pas faire de jaloux, il n'y a pas que les arrière-plans qui sont souvent flous, car mêmes les premiers plans sont concernés ! Heureusement que les séquences de téléportation d'un monde à l'autre se montre très réussies ! Ce n'est véritablement qu'au bout d'une heure qu'une très belle séquence de course-poursuite à vaisseau au ras de l'eau va remettre du baume au cœur et réveiller nos sens 3D un peu oubliés jusqu'alors. Et sans caricaturer, c'est vraiment la 2e heure du film qui expose un rendu 3D bien plus satisfaisant, avec une production qui lâche un peu du lest sur les flous d'arrière-plans notamment. Quid des jaillissements  ? Sobres, constants mais efficaces et finalement réjouissants sur la durée. Si la profondeur 3D joue les montagnes russes toutes les 10 secondes, heureusement que l'on peut compter sur un niveau de débordements régulier dans le film, avec de nombreux jaillissements permanents de décors, mains ou bras de personnages. Idem on appréciera de jolis effets de particules 3D dans le film (météo ou attaques de matière noire de la part du Vilain). Enfin dans les combats, on appréciera le caractère généreux du marteau de Thor qui virevolte de manière furtive dans la salle, en léger jaillissement permanent, mais aussi en jaillissement arrière lors du retour de boomerang de derrière le canapé. Au final après longue délibération et hésitation entre un 3/5 et un 3,5/5 en note globale technique 3D, nous statuerons en ce début 2014 sur un sévère 3/5 pour bien montrer que le niveau des conversions 3D a fortement progressé en 2013 vs 2012. Par ailleurs on trouve dans ce Thor 2 3D un syndrome "1ère partie décevante / 2e partie plus réjouissante" qui n'est pas sans rappeler un autre Marvel, Avengers 3D, qui pourtant à date reste toujours à des années lumières devant toutes les autres productions 3D Marvel sorties sur le marché, Thor 2 3D inclus. Quelle déception de voir que Marvel ne tire pas le marché de la 3D vers le haut, et fait presque dans la régression (Ok Thor 2 3D est plus réussi que le 1er opus), car en ce début d'année 2014, la barre des meilleurs films convertis en 3D est désormais très haute, au niveau même des meilleurs films captés en 3D Native (et oui, Pacific Rim 3D par exemple)... Allez au boulot, les fans de 3D attendent mieux que ce Blu-ray 3D testé du jour !

Franck L.

LES PLUS (+)
LES MOINS (-)

Un effet de profondeur 3D et de détachement moyen dans l'ensemble
Les séquences de jour ou éclairées disposent parfois d'une bonne profondeur 3D
Quelques rares plans réussis sur la hauteur et vertige 3D
Pas mal de débordements 3D et jaillissements permanents légers (bustes, visages, décors de 0 cm à 50 cm hors du mur)
Quelques jaillissements prononcés (arme, main pointée vers le canapé)
De jolis effets de jaillissements permanents de particules : flocons de neige, eau, poussière, matière noire...
Les séquences d'action proposent pas mal d'effets de projection : poussière, débris, braise, particules, lasers...

70% du film en enviromments peu lumineux : fatalement l'effet de profondeur 3D souffre et perd fortement en lisibilité
Un effet de profondeur 3D ultra hétérogène
Beaucoup trop de flou sur les arrière-plans lors de plans semi larges ou rapprochés
Manque des jaillissements permanents de forte intensité
Le format 2.40










>VOIR LE TEST COMPLET
1.
2.
3.
4.


dimanche, février 16, 2014


.