Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Meilleurs Blu-ray 3D jaillissements 2013 inclus : 11e place




11ème : LE MONDE FANTASTIQUE D'OZ 3D




Tableau des évaluations techniques "Jaillissements" 3D :
DébordementsJaillissements
permanents
Jaillissements
permanents
Jaillissements
permanents
ProjectionsProjectionsNote totale
Note débordementsNb de jaillissements
permanents
Intensité moyenneIntensité maximaleNb de projectionsQualité moyenne
4/54,5/54/54,5/54,5/53,5/525/30
>>>Voir le glossaire technique 3D<<<

Jaillissements :
Comme décrit dans la section dédiée à l'effet de profondeur 3D, le film débute pendant 20 minutes par un format d'image inédit et carré, doublé d'une image N/B, pour capter l'ambiance du monde réel dans une fête foraine.

Dans cette première partie du film, on notera sur le registre des jaillissements uniquement l'utilisation de quelques débordements 3D hors de l'écran.

On aura par contre droit pendant ce premier chapitre à de super jaillissements permanents avec une cape qui s’envole jusqu’au canapé, puis ensuite des éclats de bois qui sortent du mur, et enfin un chapeau melon qui est envoyé en direction de la caméra en jaillissement de type projection.

On se retrouve ensuite pris dans une tempête dans la montgolfière, et on nous propose de superbes effets 3D de jaillissement de type projection de tous types d’objets et particules qui arrivent sur le spectateur, avec une mise en scène optimale. On sera surpris de voir l'efficacité de ces effets de projection, en dépit de cette fenêtre de visionnage initiale particulière, ce format carré très réduit avec ces énormes bandes-noires horizontales et verticales, peu propices à l'expression des jaillissements 3D.

Mais comme pour l'effet de profondeur 3D, l'arrivée dans le Monde d'Oz est de nouveau la découverte d'effets top démo au niveau 3D : on découvre des effets de neige et de flocons 3D qui envahissent toute la pièce d’un coup, puisque le format d'image fait enfin sa transition vers un 2.40 salutaire.

A partir de ce moment du film, et pendant le reste des 1H30 restants, le film enchaine sur la durée et de manière toujours ultra naturelle un nombre incroyable d'effets de jaillissements.

Cela commence tout d'abord avec 2 oiseaux qui sortent de 3 mètres du mur pour voler librement dans la pièce de projection.

Ensuite on a droit à une fée des rivières qui vole au milieu de la pièce, puis des nuée de fleurs et particules qui virevoltent dans la pièce.

On constate ensuite beaucoup de débordements 3D et jaillissements permanents tout le long du film avec des bustes et visages qui sortent souvent généreusement hors du cadre.

Aux abords d’un royaume, un clairon viendra sonner mais surtout sortir de 2 mètres hors du mur. Ensuite a lieu une séquence avec un personnage qui se roule dans une montagne d’or, avec projection de pièces d’or partout dans la pièce, et spécialement en direction du canapé, encore un effet 3D ultra réussi.

Dans la séquence du cimetière, on profitera d'une superbe fumée volumétrique qui se matérialise par du jaillissement permanent de 1 à 2 mètres hors du mur. On aura d'ailleurs souvent l'occasion dans le film d'admirer ces extensions de fumées généreuses hors du cadre.

Plus tard on a droit à un passage où la poupée en porcelaine est éjectée dans les airs, ce qui se traduit avec un caméra vue de dessus qui matérialise ce vol avec un jaillissement de 2m de la poupée hors de l'écran.

Sur la suite du visionnage, on ne compte plus le nombre d’occasion de voir des particules, objets et effets de projection 3D vers le spectateur : il est impressionnant de voir la variété des éléments qui sont susceptibles de finir leurs courses sur le canapé (bois, verre, eau, particules, animaux, objets...)

On remarquera également lors du vol des héros dans les airs au moyen de bulles, que certains plans montrent les personnages à plus de 1m hors du mur.

Lors des séquences de combat et magie finales, de nombreux sorts et incantations sortent de plus de 2m hors du mur (sortilèges lumineux, braise qui flotte dans la pièce...). Idem pour les feux d’artifice qui sont dirigés carrément vers le spectateur pour un rendu vertigineux. Une autre séquence permettra aussi d’admirer une chute de pièces d’or du ciel, tombant directement sur la tête du spectateur.

De même une autre séquence top démo sera mise en scène avec des dizaines de projectiles perçants qui sont projetés en direction du canapé, de nouveau le grand spectacle 3D continue.

On notera aussi de nombreux jaillissements arrière lors des plans montrant les singes/monstres volants qui arrivent de derrière le canapé, traversent la pièce intégralement pour finir par disparaître en 2 secondes au loin en profondeur après avoir percé le mur de projection.

Ainsi, l'inventaire des effets de jaillissements 3D (sur ses 3 composantes, cad débordements, jaillissements permanents et jaillissements projection) ne peut-être exhaustif compte tenu du nombre de petits effets 3D présents dans le film, intégrés régulièrement et toujours admirablement bien à l'action.

>VOIR LE TEST 3D COMPLET




jeudi, janvier 23, 2014


.