Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Meilleurs Blu-ray 3D sortis en octobre : 11e




11ème : LA PETITE SIRENE 3D




Image & Profondeur : 
Jaillissements : 
Bilan 3D : 

BILAN 3D :
La Petite Sirène 3D, ou pour être plus exact, The Little Mermaid 3D est revenue des fins fonds des océans pour divertir cette fois-ci son audience (uniquement américaine hélas) avec un bien joli costume 3D ! De nouveau l'exercice permet de mesurer la pertinence du travail effectué sur un vieux dessin animé qui porte pourtant de la 2D au cœur de son ADN (on se rappellera de l'ouvrage effectué par exemple sur un Belle et la Bête converti en 3D). L'exercice se montre ici indéniablement réussi, en dépit des innombrables contraintes techniques que ce nouveau défi Disney représentait. L'effet de profondeur 3D est très agréable sur la durée, permettant même régulièrement à certaines scènes panoramiques d'atteindre le bon voire même l'excellent, séquences marginales qui vous laisseront même admiratifs devant de superbes cartes postales 3D ! Cela n'empêche pas le film d'avoir aussi régulièrement des plans moins impressionnants avec des arrière-plans uniformes, et sans beaucoup de détails, qui gomment un peu la profondeur 3D. De plus, même si l'élément aquatique a fortement facilité la transposition des scènes 2D->3D, avec une vraie notion de volume 3D et de manière générale un superbe effet de détachement 3D entre les éléments et objets, il n'est pas possible d'effacer complétement, et sur l'ensemble du film, un léger effet de livre pop-up, ce qui illustre de nouveau les limites de l'exercice de cette conversion. En effet 2 des qualités du film, les distances confortables des arrière-plans, et le détachement 3D, augmentent parfois malgré eux cette sensation de visualiser une scène 3D un peu artificielle, constituée d'une bonne dose de calques intermédiaires très espacés les uns des autres. Heureusement un liant vient régulièrement masquer cet aspect inévitable sur un film 2D à la base, les superbes effets 3D de bulles qui s’immiscent régulièrement de partout dans la scène. Puisque l'on parle de bulles, bulles 3D qui s'affichent souvent en dehors du mur, la transition est idéale pour aborder les effets de jaillissements dans le film : principalement des débordements 3D dans le film, avec des éléments qui ne débordent que rarement de plus de 50 cm hors du mur de projection de notre salle de test 3D (écran 3,80m de base). Pourtant on aura quand même droit à quelques jaillissements permanents d'éléments qui s'aventurent même à 1m hors du mur : un trident, quelques poissons ou autres objets, rien de très intense, mais qui se montrent appréciables à la longue. Et bien sur les bulles d'eau qui s'illustrent souvent hors de l'écran (malgré un rendu un peu décevant car très typé 2D). Mais le meilleur effet 3D du film est représenté par les effets de pluie 3D lors de la superbe séquence de la tornade : la matérialisation des gouttes de pluie en jaillissement permanent un peu partout dans la pièce, associée à un excellent détachement 3D, permet de créer ponctuellement une expérience 3D réjouissante, bien que trop courte. On notera enfin quelques rares et timides jaillissements arrière de sirènes ou poissons lors de certains déplacements. Au final une conversion 3D plutôt satisfaisante, qui aurait du exploiter l'environnement aquatique, et utiliser véritablement le registre des jaillissements permanents pour déplacer le référentiel des parallaxes 3D vers le spectateur, ce qui n'est hélas pas le cas, Samy 3D pouvant dormir sur ses 2 oreilles, et pour longtemps. En matière de conversion 3D Disney récente, La Petite Sirène 3D se rapproche d'un Roi Lion 3D, mais reste très éloigné du rendu plutôt exceptionnel d'un Belle et la Bête 3D, qui demeure à ce jour l'un des référents sur la restauration / conversion 3D d'un ancien Disney 2D. Une jolie renaissance 3D néanmoins qui ravira de nouveau les fans de la première heure, mais aussi les jeunes de la nouvelle génération avec ce conte toujours enchanteur.
Franck L.

LES PLUS (+)
LES MOINS (-)

Un effet de profondeur 3D satisfaisant dans l'ensemble
Quelques plans panoramiques excellents sur la profondeur 3D et le détachement 3D
Beaucoup de petits débordements 3D d'éléments (de 0 à 50 cm hors du mur)
2 séquences superbes de jaillissement permanent de pluie qui tombe au milieu de la pièce 
Du jaillissement permanent régulier de bulles d'eau de 50 cm à 1 mètre hors du mur




Des arrière-plans souvent très uniformes et simplifiés
L'effet de profondeur 3D qui chute régulièrement sur les plans avec un fond de couleur uniforme
Un manque flagrant de jaillissements permanents pour un dessin-animé en environnement aquatique
Certains plans ou séquences avec un effet inévitable de livre pop-up



>VOIR LE TEST COMPLET
1.
2.
3.
4.



samedi, novembre 02, 2013


.