Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Top Gun Blu-ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.



Jaillissements : 
Après avoir découvert un effet de profondeur général satisfaisant dans l'ensemble, avec des pointes à la hausse lors de chaque affrontement aérien, on se penche désormais sur l'aspect technique des jaillissements.

Le premier point positif est que Top Gun 3D a inclus dans son cahier des charges initial un niveau de débordements 3D constant pendant la projection.

Les amateurs seront ravis de voir le périmètre 3D des séquences s'élargir avec des personnages de premier plan qui sortent souvent légèrement du cadre, un peu dans l'esprit de Titanic Blu-ray 3D par exemple, ou Men In Black 3 3D, mais avec une intensité parfois plus mesurée sur les personnages ou les bustes.

Après le constat positif de ces débordements répétés, on pouvait s'attendre à avoir fait le tour technique des effets 3D de jaillissements, car sur un film presque agé de 30 ans les possibilités techniques semblaient limitées.

Pourtant le film aura su préserver le secret sur sa fiche technique 3D complète, car une surprise significative vous attend. En effet toutes les séquences de vol du film ont bénéficié d'un traitement 3D vraiment très bon pour vous immerger dans la narration proposée par le film comme jamais.

En effet, la chance initiale sur ce projet 3D, est que Top Gun bénéficiait à la base de cadrages techniques optimaux pendant les gunfights aériens, avec des avions souvent filmés de loin, parfaitement centrés, au sein de plans de vue artistiquement impressionnants.

Et le miracle se produit ici, puisque le studio Legend3D a su tirer parfaitement profit de tous ces plans et séquences pour insérer des effets 3D de toute beauté, et notamment des effets de débordements et de jaillissements permanents admirables à de nombreuses reprises.

Ainsi on se retrouve à admirer Maverick et Iceman dans des séquences qui les mettent régulièrement dans des situations de jaillissements permanents, où on les perçoit voler intégralement dans la pièce à plus de 1,5 mètres du mur de projection de notre salle de test de vidéo-projection 3D (3,80m de base).

Ces phases de combat sont hautement réalistes car elles bénéficient d'effets de jaillissements permanents d'avions qui sont accentués par l'excellent effet de hauteur et de détachement qui les accompagne pendant ces moments, et proposent un rendu 3D qui ferait s'approcherait presque du dernier Avengers 3D pour ces scènes de combats aériens équivalentes. Dans ces meilleures séquences en vol à bord des avions de chasse on touche ponctuellement le 4/5 sur l'aspect jaillissement.

Même les séquences zoomées sur les avions en vol sont réussies, car les cadrages d'origine fonctionnent bien et permettent d'afficher ponctuellement à quelques reprises des ailes qui sortent parfois de 1,5-2 mètres du mur dans notre salle de test (base écran de 3,8 m), qui évoqueront certains des cadrages équivalents utilisés dans l'excellent IMAX Avions de Légendes 3D.

Les plans avec vues sur la queue des jets sont très réussis également, car donnent l'impression qu'une partie du cockpit pénètre légèrement la pièce.

Maintenant si on fait abstraction des scènes de vol qui s'illustrent avec de forts débordements et jaillissements permanents, il faut noter que le reste du film affiche uniquement un léger niveau de débordements régulier, mais surtout aucun effet de jaillissement, autant le savoir.

Ce sont néanmoins ces séquences aériennes réussies qui l'emporteront dans la note finale sur les jaillissements.

1.
2.
3.
4.

samedi, mars 16, 2013


.