Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test Passengers 3D Blu-ray 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.


CONCLUSION 3D :

Note
4,6/5
Bilan 3D :
Voici une nouvelle conversion 3D qui nous propose un joli voyage dans l'espace, et va tenter de prendre le flambeau des nombreuses productions leaders sur le segment spatial. Connaissant déjà le film dans sa contrepartie 2D, on se doutait du résultat engendré à l'arrivée et on vous livre en résumé dans les paragraphes suivants le descriptif de tous les effets 3D présents dans ce Blu-ray 3D US, en exclusivité mondiale comme toujours !

Les premières minutes sont tout simplement top démo grâce une animation en images de synthèse qui montre un travelling sur le vaisseau Avalon sur fond de voile céleste : la profondeur 3D égale celle du leader du sujet Lichmond 3 3D pendant un court instant, avec un détachement 3D délirant entre les étoiles au loin. On reviendra plusieurs fois sur cette réussite à de nombreuses occasions dans le film. Ensuite on découvre les 95% du film qui se basent à l'intérieur du vaisseau et on retrouve tous les éléments constitutifs qui ont contribué au succès de Prometheus 3D ou Star Trek 3D : le réalisme de la spatialisation dans les intérieurs en plans larges et semi-larges ! Il suffit de baver devant des coursives ou des halls interminables pour mesurer l'espace et les volumes comme si on y était ! En revanche les plans rapprochés perdent des points à causes des sempiternels flous d'arrière-plans. Si la profondeur 3D est top sur les plans larges sur toute la durée, on sera vigilant en analysant quelques plans souvent trop sombres et qui perdent en détachement 3D ! On retrouve l'excellence lors des baptêmes en scaphandres dans l'espace, avec ce vertige à 360° autour de nous comme dans Gravity 3D ! On appréciera aussi les nombreuses occasions d'afficher des hologrammes & co avec la transparence associée ! Enfin les séquences d'observation dans la salle planetarium offrent d'ailleurs une séquence jubilatoire lors du frôlement d'un soleil en activité !
 
Et les jaillissements 3D dans ce film ? Pour couper court au suspense, le film propose une très légère expérience de débordements 3D : au mieux on trouvera des écrans en hologramme qui sortent en jaillissements permanents de 1m hors du mur. Mieux quelques travellings spatiaux en plans rapprochés sur le Avalon peuvent faire naître de superbes jaillissements de plus de 2m, avec windows conflicts bien sûr ! La meilleure scène restera surtout celle de la piscine avec des conditions de gravité inattendues, et des jaillissements de bulles au milieu de la pièce. On trouvera enfin quelques lens flares et de braise, et c'est tout pour boucler le sujet.

Au final, Passengers est un grand top démo sur la profondeur 3D dans l'espace, et un petit top démo sur la spatialisation dans des intérieurs confinés ! La résultante est une accentuation considérable de la froideur de l'environnement, le sentiment de claustrophobie et de prise en piège dans ce vaisseau, et immanquablement une réussite bluffante sur le St Graal d'un film 3D, l'immersion. Tout comme le top démo sur le sujet spatial Prometheus 3D de Ridley Scott, il n'y a pas besoin d'avoir la main lourde sur les jaillissements pour garantir un spectacle oppressant ! Mentions spéciales pour les travellings extérieurs qui puisent leur inspiration dans Lichtmond 3 3D pour l'aspect profondeur absolue, et pour les séquences de plongeons abyssaux dans l'univers sans fin ! Quant à la séquence culte de la piscine sans dessus dessous, elle est rivalise d'ingéniosité en ce qui concerne sa matérialisation 3D ! Une valeur sure, et une version incontournable si vous aviez déjà apprécié sa singularité au cinéma dans sa version 2D. A noter également l'existence d'un combo 4K Ultra HD + Blu-ray 3D aux US : à voir si cela sort aussi en France  à postériori, même si cela semble peu probable à date.
Franck Lalane

Les points forts (+)
      • La profondeur 3D top démo sur les plans larges dans l'espace
      • Les effets de profondeur dans le vaisseau
      Les couloirs et coursives qui s'étendent de manière impressionnante
      Les séquences cultes dans la salle d'observation ou dans la piscine
      Quelques débordements ou jaillissements de 1m à 2m hors du mur (écrans holographiques, bulles de la piscine...)

Les points faibles (-)
    Un petit peu de flou sur les arrière-plans en plans rapprochés
    Quelques plans beaucoup trop sombres

    l'absence de jaillissements au global


1.
2.
3.
4.


dimanche, mars 12, 2017


.