Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Doctor Strange Blu-ray 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.


CONCLUSION 3D :

Note
5/5
Bilan 3D :
Depuis quelques années, on sait que l'on peut compter sur Marvel pour assurer le spectacle et garantir une spectacle 3D de qualité à chaque nouvelle production : c'est avec d'autant plus d'impatience que l'on guettait l'arrivée en Blu-ray 3D de Doctor Strange 3D, sachant que nous avions déjà eu un premier aperçu au cinéma plus que prometteur lors de sa sortie en salle ! Et avec un début d'année un peu poussif en terme de qualité des réalisations 3D, nous commençons par avoir sérieusement les crocs et attendons un digne représentant de la catégorie à insérer dans nos platines ! Alors Quid du nouveau Marvel 3D, dont la sortie est prévue mi-mars en Blu-ray 3D ? Les réponses en résumé, toujours en exclu mondiale sur Halluciner.fr depuis 5 ans !

Il faut croire que la traversée du désert de ce début 2017 vient de prendre fin avant-hier, car le triple visionnage de ce Doctor Strange 3D en préambule du test, nous en a mis plein les yeux ! Qu'y trouve-t-on exactement ? Une copie tout simplement parfaite concernant la prodondeur 3D ! Résumé en lignes ! Dès les début, un combat en plans larges et semi-larges de jour en pleine ville permet de rassurer immédiatement sur cette nouvelle conversion 3D Marvel : c'est beau et très bien restitué ! On a droit à 80% des séquences avec une top profondeur 3D. Mais ce n'est rien comparé à la suite ! On bascule ensuite dans l'environnement type qui va coller à 70% du film : la pénombre et l'obscurité ! Et là le film rentre dans l'histoire en faisant fi de toutes les contraintes de visibilité classiques liées à ce genre de restrictions mécaniques, pour nous dégainer un détachement 3D extra-terrestre entre chaque calque, permettant une spatialisation exceptionnelle à chaque instant, et ce malgré un tel manque de lumière ! Le dernier à nous avoir bluffés sur le sujet remonte il y a 1 an avec Poltergeist 3D et sa maîtrise du noir ! Vous serez donc impressionnés de mesurer les distances d'affichages des coursives dans l’hôpital de Strange, ou celles des différents couloirs ou grandes salles des chateaux QG du film. Pourtant le film réserve encore 2 surprises de taille encore plus impressionnantes, permettant de consacrer le film au rang de référent du moment : 1. les vortex et 2. les combats du chapitre final. Tout d'abord le film affiche une centaine de séquences top démo, correspondant à chaque ouverture d'un vortex dans le continuum espace temps : on se tape un portail de feu qui s'ouvre devant nos yeux en profondeur, avec à l'intérieur de celui-ci la vision d'une autre dimension qui dispose de sa propre profondeur 3D ! Oui vous aurez compris qu'on retrouve le même délire culte que dans les portails dimensionnels de Lichtmond 3 3D (le Blu-ray 3D qui fait partie des 3 films 3D les plus cultes de l'histoire de la 3D). Et enfin en 2, on trouve des combats dans une ville pliée en 2 façon 'Inception' avec des effets de hauteur et de vertige exceptionnels ! vous remettrez d'ailleurs plusieurs fois la célèbre chute libre dans un monde dont le sol à l'horizon se stretche à l'infini : énorme ! Et puis on oublierait presque de parler des passages de traversées de vortex qui valent également leur pesant de cacahuètes ! Top !

Et les jaillissements 3D dans ce film ? L'espoir est fort sur ce film car il faut rappeler que l'on vient de passer 2 mois 2017 dramatiques avec une désertion complète des dernières productions en ce qui concerne les jaillissements 3D ! Heureusement que Marvel tient fortement la barre en pleine tempête et nous offre une très belle palette de jaillissements avec un flux incessant de débordements et jaillissements permanents de moyenne intensité, comprenez à 2m hors du mur, c'est à dire la mi-distance de notre installation écran (3,80m de base) / canapé. Au programme donc des bustes, murs, barrières, meubles ou éléments de décors qui sortent régulièrement à 2m hors de l'écran. Puis viennent les incantations et sorts de magie, et on se sera ravis de prendre la dose sur le sujet : en effet chaque ouverture de portail dimensionnel s'accompagne d'un déluge de jaillissements permanents de braise et étincelles de partout au milieu de la pièce ! Top démo ! Ensuite on trouvera pas mal d'effets de projections lors des combats, avec toutes sortes d'éléments projetés vers le canapé. On notera aussi une superbe séquence de 1m, avec une pomme posée au milieu de la pièce, qui fait l'objet d'une expérience sur le temps. Au final ce n'est pas un film qui propose quelques effets 3D top démo dont on se souvient immédiatement, mais un film qui mise sur un flux permanent de jaillissements permanents 'médium level' qui accompagne la narration et renforce indéniablement l'immersion grâce à un encrage de ces effets 3D toujours judicieux !

Au final, Doctor Strange permet à notre passion de renouer avec le succès, car il propose une gamme complète d'effets 3D, et défie les lois naturelles, en dominant comme rarement la pénombre de ses environnements pour nous proposer une spatialisation souvent exceptionnelle (profondeur des couloirs, effets de vertige dans les airs, effets de profondeur des mondes ouverts à l'intérieur des portails dimensionnels etc...). Les séquences de chutes dans les mondes ouverts sont également mémorables avec un déluge visuel d'effets 3D ! Il ne manque juste que quelques effets de jaillissements 3D très intenses pour permettre au film de rentrer dans l'histoire : il n'empêche qu'il est déjà notre premier challenger pour le top 20 des meilleurs Blu-ray 3D sortis en 2017 ! A noter enfin quelques micro variations de formats avec quelques bandes noires verticales par endroit, relativement discrètes sur la durée ! Un achat incontournable pour oublier ce mauvais début d'année 2017 !
Franck Lalane

Les points forts (+)
      • La profondeur 3D top démo sur la durée
      • Les effets de hauteur et vertige top démo dans les séquences d'action en ville à la 'Inception'
      • Les vortex temporels qui affichent un rendu de profondeur 3D à l'intérieur simplement exceptionnel
      • Un festival de débordements et jaillissements de 2m hors du mur (bustes, barrières, murs, meubles...)
      • Les jaillissements cultes d'étincelles au milieu de la pièce lors des invocations et ouverture de portails
      • 2 à 3 effets de jaillissements culte : séquence de la pomme posée au milieu de la pièce pendant une minute...

Les points faibles (-)
    Presque aucun flou sur les arrière-plans en plans rapprochés
    Les micro changement de format avec quelques bandes noires verticales par moment



1.
2.
3.
4.


mercredi, février 22, 2017


.