Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test S.O.S Fantômes 2016 / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.


CONCLUSION 3D :

Note
4,8/5
Bilan 3D :
Sortant en décembre en France, voici le test en import du fameux remake d'un des plus gros blockbusters US de tous les temps : Ghostbusters. Mis de côté l'hérésie d'avoir basculé le casting dans le monde féminin ce qui change forcément l'impact pour les fans de l'original, on se demande avec impatience si le rendez-vous est réussi, surtout en matière de jaillissements, car les opportunités d'en tirer profit devraient être nombreuses dans ce genre de films ! Zoom sur le résumé des effets 3D !

Dès les premières minutes, le film affiche une profondeur 3D très flatteuse, oscillant entre l'excellent et le très bon. A y regarder de plus prêt, on trouve l'ADN classique d'un grand film 3D, avec des panoramiques et plans larges top démo, des plans semi-larges qui oscillent entre 4 et 4,5/5 en évaluation 3D, et des plans rapprochés un peu moins flatteurs, contrôlant néanmoins assez bien le niveau de flou sur les arrière-plans grâce à des temps d'exposition limités et à un montage dynamique qui sait rapidement enchaîner sur des vues plus dégagées. On appréciera aussi la qualité du détachement 3D de cette conversion, qui reste dans les sentiers du réalisme, avec aucun rendu fake, et une vraie aisance dans la retranscription des grands espaces intérieurs (métro, salle de spectacle, hangar etc...) avec une mention spéciale sur l'excellente visibilité dans la pénombre, sachant que le film y évolue à environ 80% de temps avec des éclairages et sources lumineuses variables en intensité. Mention spéciale pour le détachement 3D souvent optimal, ainsi que pour les jolies perspectives lors des vues de dessus ou de plafond !
 
Et les jaillissements 3D dans ce film ? Pour lire dans vos pensées, on sait que vous espérez que le film tire profit de ces situations fantomatiques pour nous servir une bonne livrée en la matière ! Bingo ! C'est ce que vous allez trouver dans le film. Tout d'abord en tâche de fond on trouve du débordement et des jaillissements permanents de décors ou bustes à 1m hors de l'écran à intervalles réguliers. Sympa déjà pour le service minimum. Mais c'est lors des confrontations farfelues avec nos entités engluées qu'on va profiter de super effets de jaillissements, forcément furtifs par nature puisque liés à des jump-scares, mais très efficaces. Mais reprenons dans l'ordre. D'un côté les effluves des lasers croisent régulièrement l'espace du spectateur car toujours dirigées par paquet de 4 vers le canapé (top effet), et vu le nombre de fights dans le film, on en a pour son argent. En parallèle nos respectables entités spirituelles fonceront souvent vers le spectateur pour honorer et exploiter pleinement tous les jump-scares possibles dans ce genre de film. Et enfin on bénéficiera aussi de projections de slim et autres matières gluantes vers le canapé lors des explosions et autres impacts. La boucle est bouclée, avec une palette dynamique et très divertissante. A noter enfin de nombreuses fumées volumétriques qui viennent étirer l'univers du film dans l'espace de projection.

Au final S.O.S Fantômes 2016 3D est une belle réussite et une sacré entrée en matière de ce remake dans nos univers 3D. Il a tout pour plaire : une profondeur 3D démonstrative, réaliste et parfaitement détachée avec assez peu de flou d'arrière-plans, et des jaillissements concentrés dans les scènes d'action, qui viennent apporter le fun tant attendu dans ce genre de film d'attraction, et qui n'oublient rien des classiques du genre : fantomes qui foncent vers la caméra, héroines qui tirent sur la caméra, fantomes qui explosent sur la caméra... Reste que les jaillissements sont discrets en dehors des scènes cultes de confrontations, et que les jaillissements de fantômes sont par définition souvent furtifs, et manquent parfois d'un zeste d'intensité de sortie ! Encore dommage par contre pour ce format à la norme de 2.35 car on aurait préféré chasser les fantômes en plein  écran ! Pour le reste c'est du tout bon ! Go !
Franck Lalane

Les points forts (+)
    Profondeur 3D excellente sur les plans larges, panoramiques et sur une partie des plans semi-larges
    Les jaillissements de fantômes qui foncent vers la caméra
    • Les effets de projections de slim et matières gluantes vers la caméra
    Des débordements et jaillissements d’éléments ou personnages de 1m à 1m50 hors du mur
    • Les jaillissements de brouillard ou fumées au milieu de la pièce
    La visibilité dans les environnements obscurs

Les points faibles (-)
    Le manque de jaillissements hors scène d'action
    Le format en 2.35



1.
2.
3.
4.


dimanche, octobre 16, 2016


.