Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr




Follow us on Facebook

Test Survival Game Blu-ray 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.


CONCLUSION 3D :

Note
3,7/5
Bilan 3D :
Nouvelle production issue d'une conversion 3D à postériori, Survival Game 3D nous vient du froid, et plus particulièrement de Russie, ce qui à priori ne présage jamais de grandes choses, car pour rappel les rares coups d'éclats venant de ces contrées reculées n'ont été que des productions en 3D native, le reste proposant des rendus 3D tombés depuis longtemps aux oubliettes. Alors quel sera le sort de ce Survival Game 3D ?

Première clé de réponse à cette grande question du jour : la réalisation côté profondeur 3D. Pour être sincère, on en trouve du volume 3D et des effets de profondeur 3D. Le studio a essayé d'avoir la main un peu lourde de manière générale, en essayant de bien pousser les parallaxes. Le problème est un manque évident de finition, et de maîtrise technique sur le sujet. Si les plans panoramiques dégagent un bon volume 3D, il y a souvent un je-ne-sais-quoi qui cloche à un endroit : des lumières ou halos à l'horizon qui semblent mal positionnés dans l'espace, quelques artefacts de-ci de-là...rien de bien grave en terme de perception, on en convient. Mais cela donne un rendu 3D jamais cliniquement propre car même quand les calques et la scène sont assez bien rendus en 3D, on trouve soit des baisses d'intensité sur le niveau de profondeur 3D, soit une baisse du détachement 3D, soit plus simplement l'ajout d'une grosse louche de flou sur les arrière-plans. Ce qui est aussi également vrai pour les plans semi-larges et plans rapprochés. Dans les points forts, on constatera que l'obscurité ne dégrade pas trop le rendu 3D dans l'ensemble, mais les mauvaises langues diront que ce n'est pas bien dur puisque cette production se montre juste satisfaisante et semble bien loin des labels d'excellence.
  
En ce qui concerne les jaillissements, ce du même acabit, avec un cahier des charge léger, assez bien travaillé sur les débordements et jaillissements de bustes ou têtes avec des sorties d'écran fréquentes à 1m hors du mur. En parallèle on trouve quelques rares jaillissements permanents de particules ou d'étincelles au milieu de la pièce, et 4-5 effets de projections assez réussis dans le traitement lors de scènes d'action (terre, poussière, visée laser..). Paradoxalement c'est pratiquement la gamme de jaillissements qui tire le film vers le haut : dommage qu'on trouve également du flou sur le rendu 3D de nombreuses sorties d'écran.

Au final Survival Game vient confirmer ce qu'on craignait lorsqu'on a vu ce titre débarquer à la dernière minute dans les releases 3D en France : c'est une conversion 3D sans saveur, pas mauvaise, mais pas très bonne non plus, loin d'être excellente, mais avec un rendu 3D suffisamment spatialisé pour se laisser regarder pendant 1H30, soufflant quelques effets de chaud sympathiques mais surtout beaucoup de froid. En ligne de compte beaucoup d'approximation au niveau de la technique appliquée dans cette conversion, avec d'un côté des plans avec une bonne profondeur 3D, et de l'autre beaucoup de plans avec un rendu 3D raplapla. S'ajoutent dessus des approximations 3D, des problèmes ponctuels de positionnements de lumières, halos, ainsi que détourages de visages souvent grossiers, qui n'aident pas dans la finition. Une production sympathique et satisfaisante, mais qui aurait mérité une 2e passe de customisation avant sa livraison dans nos bacs home cinéma. Next !
Franck Lalane

Les points forts (+)
    • Une profondeur 3D satisfaisante dans l'ensemble, et parfois bonne sur les plans larges
    Pas mal de débordements d'éléments de décors, objets ou personnages de 50cm à 1m hors du mur

    Quelques rares jaillissements permanents : effets de lens-flares, particules, brumes au milieu de la pièce
    De rares effets de projections : étincelles, particules etc...


Les points faibles (-)
    Beaucoup de flous sur les arrière-plans lors des plans rapprochés
    Beaucoup de plans avec une 3D très fade
    Du flou sur pas mal de
    jaillissements sur la durée
    • Trop de plans avec des bugs de positionnements spatiaux 3D ou approximations de détourages (aspect fake)

1.
2.
3.
4.


vendredi, mai 27, 2016


.