Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test Seul sur Mars Blu-ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.


JAILLISSEMENTS 3D :

Note
3,5/5
Jaillissements :  
Après l'analyse sur l'effet de profondeur 3D, on se focalise désormais sur la palette des jaillissements 3D.

Globalement le film essaye d'exploiter à minima la piste des débordements et jaillissements permanents de contexte.

On trouve déjà assez souvent des bustes ou décors de premiers plans, qui s'étirent à 50 cm hors de l'écran. A de rares reprises cela montera même jusqu'à 1 bon mètre de sortie.

En parallèle on a systématiquement tous les écrans de contrôle qui sont affichés en jaillissement permanent à 50 cm hors du cadre.

Plus démonstratifs, de nombreux travellings dans l'espace permettent de montrer ponctuellement sondes ou vaisseaux avec des pointes saillantes qui sortent parfois de 1m à 1m50.

Certaines petites séquences d'apesanteur permettront d'afficher quelques débordements d'objets flottants en bordure, tout comme des bulles d'eau qui à un moment sortent également de 50 cm.

Mais les séquences 3D qui marqueront vraiment dans ce film sont celles de jaillissements permanents d'effets météo : on retrouve exactement les mêmes séquences que lors de la tempête de sable dans Prometheus 3D, avec du sable qui tournoie violemment à plus de 2m hors de l'écran pendant de longues minutes hautement immersives et jubilatoires.

Au final on retrouve quasiment à l'identique la même gamme de jaillissements 3D que dans la première réalisation 3D de Ridley Scott, Prometheus 3D.




1.
2.
3.
4.

jeudi, janvier 07, 2016


.