Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Poltergeist 2015 3D Blu-ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.


JAILLISSEMENTS 3D :

Note
4/5
Jaillissements :  
Après l'analyse sur l'effet de profondeur 3D, on se focalise désormais sur la palette des jaillissements 3D.

La première nouvelle appréciable est de constater que le réalisateur et le studio de conversion 3D se sont amusés à libérer la gamme des parallaxes : cela signifie que souvent sur les plans rapprochés, on a du jaillissement permanent sur les éléments de premiers plans.

Alors certes avec un format réduit au 2.40, c'est un peu souvent la fête aux windows conflicts, mais cela n'empêche pas honnêtement d'avoir pas mal de sorties d'écrans, parfois même à plus de 2m hors du mur (des bustes souvent à 1m en jaillissement permanent, et des éléments de décors à 1m50-2m).

Dans les premières manifestations de jaillissements typiques, on trouve par exemple un bon effet de projection furtif avec un écureuil qui saute sur la caméra (avec un peu de flou en premier plan).
Dans le même style on a une bagarre avec une marionnette de clown qui nous saute furtivement au visage.

Plus tard on distingue de la pluie en jaillissement permanent à plus de 1m hors de l'écran, puis des branches d'arbres plutôt envahissantes.

Un autre passage marquant est matérialisé lorsque les esprits arrangent une 50 de bandes-dessinées pour en faire une tour : toutes ces BD sont ensuite projetées partout vers le canapé en un éclair !

Mais un effet 3D récurrent va se montrer superbe dans son affichage 3D : des effets de jaillissements de particules 3D, principalement des particules d'énergies électriques qui se retrouvent souvent à flotter au milieu de la pièce, ou à s'y déplacer rapidement.

Plus tard une autre petite séquence choc, va mettre en scène un superbe effet de jaillissement permanent : une mèche gigantesque de 30 cm d'une perceuse, qui traverse l'écran et le le mur par la même occasion, et par le biais du zoom se retrouve presque au milieu de la pièce.

Sinon de manière globale, on appréciera tous les efforts pour bien pousser en débordements et jaillissements les éléments de premier plan, histoire d'accentuer la gamme 3D, comme par exemple quand quelqu'un se tient devant le fameux placard : cela crée cette proximité dangereuse, car voir le personnage principal à 1m50 hors du mur, nous donne également l'impression de se tenir devant ledit placard.

Ainsi on ne comptera pas le nombres de jaillissements permanents très forts d'éléments de premier plan à plus de 2m, avec pour seul défaut les windows conflicts liés.

On a particulièrement apprécié les passage avec la corde qui traverse le placard, et qui s'illustrent avec du jaillissement permanent en traversant littéralement toute la pièce de projection !

Mais le grand spectacle visuel qui donne dans le top démo, ce sont toutes les minutes cultes dans le monde des esprits, avec un festival de jaillissements permanents de particules d'énergie et d'esprit qui défilent partout en plein milieu de la pièce, voire à plus de 3m : on trouve d'ailleurs le même rendu 3D que dans les top documentaires sous-marins où on a du plancton qui défile partout dans la pièce en jaillissement à mesure que la caméra progresse vert l'avant (cela vous permet de vous représenter le type d'effets 3D dans Poltergeist).

En parallèle, on a un passage top démo avec un drone radiocommandé qui flotte à plusieurs reprises à 1m50-2m hors de l'écran pendant plus de 30 secondes !

On aura encore pas mal de jumpscares sur la fin du film avec des têtes ou entités ou spectres qui sortent furtivement de l'écran, dont de sympathiques mains spectrales !

Enfin pendant le déchainement des éléments en fin de film, on aura pas mal d'objets ou débris qui volent et traversent rapidement la pièce !




1.
2.
3.
4.

lundi, septembre 21, 2015


.