Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test Resident Evil : Revelations 2 PC 3D Vision - review


1.
2.
3.
4.

Titre JEU PCResident Evil : Revelations 2 PC
 - 3D Vision -
Date de sortie  20 mars 2015
Appréciation Globale 3D  SATISFAISANT +



Matériel de test 3D :Vidéoprojecteur DLP 3D Optoma 720p GT720
Kit 3D Vision Nvidia (lunettes +  récepteur 3D)
PC avec Carte vidéo 3D Geforce GTX 770

Salle dédiée : image base 2,8-3,8m / audio 7.2

Introduction :
Le retour du Survival Horror ! Synopsis : Resident Evil Revelations 2 nous raconte le retour de l'un des personnages préférés des fans, Claire Redfield, qui replonge dans les horreurs...



Note
3,3/5
Profondeur :
Le premier constat se fait tout d'abord sur les caractéristiques plastiques de l'image. Pas de surprise les contrastes sont redoutables, les noirs abyssaux, la palette colorimétrique caractéristique de la franchise avec ces teintes très agréables, et la luminosité proposée par défaut excellente en toutes circonstances.

On s’intéresse maintenant à l'effet de profondeur 3D dans le jeu sous 3D Vision. Premier point, le jeu est 100% compatible 3D Vision, signifiant que la profondeur 3D est prise en compte immédiatement, et qu'elle est bien sûr réglable via la molette.

Par contre sans surprise, on retrouve le même rendu 3D qu'on avait découvert initialement dans le premier opus Resident Evil : Revelations 1 PC sous 3D Vision avant l'arrivée du patch Helix.

C'est à dire que d'un côté on a un effet de profondeur 3D top démo, mais de l'autre un festival d'artefacts et dédoublements d'éléments en 3D.

On a d'abord sur les éléments et droites verticales pas mal de ghosting (encadrements, murs etc...), mais de l'autre on a des problèmes de positionnements spatiaux des fumées ou autres particules et reflets.

Idem avec certains éléments d'arrière-plans qui sont matérialisés trop prêts dans la scène par rapport aux attentes. On a également certains problèmes d'affichages sur des ombres et autres shaders.

Du coup on lutte un peu pour avoir une vision claire et par défaut, avec la convergence réglée à 0, autant dire que c'est injouable.

Par contre, avec notre solution temporaire de mettre la convergence au max (ce qui d'ailleurs est normal pour tous les jeux 3D Vision), on décale au maximum la scène et les décors en jaillissement permanent vers le joueur, et le cela estompe bien 50% des artefacts lumineux, et modifiant la gamme spatiale (certains artefacts qui apparaissaient en profondeur, sont maintenant matérialisés au niveau du mur de projection, et c'est un peu plus discret).

Par contre il restera toujours principalement des problèmes sur les effets de lens flares et reflets via les torches.

Dommage car d'un autre côté, l'effet de profondeur 3D est top démo dans les intérieurs (volumes des pièces), et également top dans les rares séquences en extérieur (vues des falaises, etc..).

A noter que par rapport aux problèmes énoncés, plus les environnements sont sombres, et plus les artefacts sont discrets : au contraire dans les extérieurs un peu éclairés, c'est douloureux avec les arrière-plans lointains qui apparaissent trop prêt, et de gros problèmes des gestions de lumière.




Note
5/5
Jaillissements : 
On vient de mesurer les effets de profondeur 3D, et on s'attaque maintenant au registre des jaillissements.

On ne va rien vous apprendre, mais dans un TPS compatible par défaut avec la 3D Vision, on touche souvent le nirvana, car en positionnant la convergence au max, on a nos héros qui s'affichent en permanence à 3m hors de notre mur de projection de 4m de large !

On parle des personnages, mais c'est l'ensemble des décors et objets qui s'étirent naturellement à minima au milieu de la pièce, dès que l'on s'approche d'eux ! De même les endroits confinés feront apparaître les délimitions latérales en jaillissements à 3m hors du mur, donnant l'illusion que c'est carrément notre pièce qui est encerclée par des éléments de décors !

Autant dire que l'immersion 3D est exceptionnelle, et même si on a du windows conflict puisqu'on a une caméra à l'épaule, avec seulement les bustes qui s'affichent au milieu de la pièce en général (sauf quand on est accroupi, ou avec la vue de la petite fille), le rendu 3D reste top démo !

Il suffit de subir des attaques de zombis avec des bras ou des jets de particules vers le canapé, pour comprendre qu'on vit l'horreur au premier rang !

Idem en brandissant ses armes ou sa torche en jaillissement permanent vers les décors, on a ce sentiment d'être réellement à la place du personnage. Si seulement on pouvait avoir plus souvent ce genre de rendu 3D dans les films Blu-ray 3D.

On remarque par contre que le crosshair reste encore en 2D à ce stade, mais ce n'est pas vraiment gênant car il se positionne naturellement au niveau du mur à mi-distance entre le personnage et les décors.

A noter enfin que ces réglages de convergence et profondeur permettent d'avoir une précision excellente lors des visées, avec cette perception très réaliste des volumes et des distances 3D (c'est paradoxalement même plus facile de viser en 3D avec des bugs qu'en 2D sans bug) !





Note
3,3/5
Bilan 3D :  
Digne héritier et suite technique du cultissime Resident Evil : Revelations 1 PC 3D que nous avions déjà testé sous 3D Vision, avant puis après patch salvateur Helix Mod, ce nouvel opus de la saga bute sur le même problème originel et attend son patch correctif. En effet, on dispose d'une compatibilité immédiate avec 3D Vision, qui libère une gamme stéréoscopique de dingue à décoller la rétine, avec en premier lieu une profondeur 3D splendide aussi bien dans les intérieurs que les extérieurs. Mais on hérite aussi de tous les problèmes de shaders et d'artefacts liés à des problèmes de DirectX & 3D Vision, qui engendrent énormément de dédoublements de contours (surtout sur les extérieurs), et un certain nombre d'approximations voire certaines aberrations sur les positionnements spatiaux de certaines particules, fumées, et autres effets de lens-flares (torches & co). C'est dommage car la spatialisation 3D en tâche de fond est admirable ! De plus en parallèle, on récupère le gros point fort des jeux PC 3D Vision compatibles, une convergence complétement libérée, qui permet de régler un niveau sur-mesure de jaillissements permanents toujours cultes ingame, avec des personnages jouables affichés à 3m hors du mur, et ce de manière continue ! C'est toujours quelque chose, et on ne s'y habituera jamais tellement c'est impressionnant comme type de rendu et d'expérience 3D ! Du coup en attendant qu'un bon samaritain mette les mains dans le codes du jeu pour rectifier comme toujours les problèmes de shaders et cie, au diable les artefacts et place au jeu, qui même avec ces défauts visuels, reste quand même jouable et appréciable avec notre bonne vieille technique de mettre la convergence à fond, pour déplacer tout le référentiel et les parallaxes de lointains vers le spectateur, neutralisant par la même certains défauts visuels. On a quand même fait plus de 50% du jeu dans cette configuration, avec des petites sessions courtes de jeu (30 min max) pour éviter la migraine. Cela reste bien sûr rageant, car il suffit de relancer le 1er opus de Resident Evil : Revelations 1 PC 3D pour découvrir une 3D parfaite et sans artefact, cette même 3D qu'on attend avec impatience sur cette suite, qui mériterait bien un 4,8/5 voire plus en note finale. A noter qu'on a aussi essayé de bidouiller les fichiers, en réinjectant le même patch Helix qui fonctionnait sur le 1er opus, en vain ! Dommage, il y avait des chances que cela fonctionne ! On a aussi essayer d'activer le nouveau mode Nvidia, '3D alternative' avec Ctrl+Alt+F11, mais comme d'habitude depuis sa mise en place dans Watch_Dogs 3D, aucun jeu ne semble opérationnel avec depuis ! En attendant, vu l'immersion incomparable d'un jeu en 3D vs le même en 2D, on préférera peut-être quand même jouer en 3D avec des bugs sur de courtes sessions plutôt qu'en simple 2D plate. Un grand classique pour les aficionados ! En attente d'un patch.... Helix & Co si vous nous entendez...
 
Franck L.



SCREENS 3D DU JEU EN 720P EN .JPS (clic droit puis enregistrer sous pour les visionner) :












1.
2.
3.
4.

samedi, avril 11, 2015


.