Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test Stand by Me Doraemon 3D Blu-ray 3D / Image & Profondeur 3D


1.
2.
3.
4.


IMAGE & PROFONDEUR 3D :

Note
4,1/5
Profondeur :  
Le premier constat commence par les qualités plastiques de l'image : la palette colorimétrique est très bonne, les noirs et contrastes sont puissants, et la luminosité très bien gérée.

On s'attaque maintenant à l'effet de profondeur 3D ! Le début du film nous place dans des environnements intérieurs dans une chambre, et on note immédiatement une très bonne spatialisation 3D et un bon rendu des volumes 3D.

On découvre ensuite des séquences dans les airs de nuit, et de même l'effet de profondeur et de hauteur 3D est très bon.

Le film enchaine ensuite dans les environnements domestiques ou scolaires de jour, et l'effet de profondeur reste également de bonne qualité.

La poursuite du film et l'arrivée du générique permettent de catégoriser globalement le film : en gros la plupart des plans larges affiche un très bon effet de profondeur 3D.

Mieux, toutes les séquences de type vues de plafond pour les intérieurs, ou vues de dessus dans les plans aériens proposent une profondeur 3D littéralement culte, car la volumétrie rendue dans la scène est juste parfaite !

On en prend d'ailleurs pleins les yeux dans les séquences sur les toits, et plus surprenant, on trouvera que la profondeur 3D est presque systématiquement plus prononcée et intense dans les environnements obscurs que de jour, un comble et une très belle surprise !

En ce qui concerne les plans semi-larges, on retombe un peu d'un cran, et on évolue autour du bon, avec une partie des plans qui se montrent juste satisfaisants en appréciation, quelques plans décevants un peu plats,  et d'autres très réussis.

C'est d'ailleurs étrange que de nuit la profondeur 3D soit toujours puissante, alors que de jour elle peut connaître quelques variations.

A noter ensuite que les plans rapprochés sont comme toujours les moins intéressants, avec une dimensionnalité plus réduite.

On peut estimer que sur 50% la profondeur est très bonne, et sur le reste on a des variations d'intensité selon les plans.

Le détachement 3D est souvent efficace, par contre on sent parfois sur des plans larges un effet de calques artificiels, notamment quelques plans avec des arbres à différentes distances. Sinon c'est du tout bon !

Au final une profondeur 3D qui fait son boulot, mais qui avait le potentiel d'atteindre l'excellent, mais qui n'exploite qu'en partie le très bon niveau détail et de netteté qu'on trouve sur les décors.


1.
2.
3.
4.

dimanche, mars 29, 2015


.