Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test The 7th Dwarf Blu-ray 3D / Image & Profondeur 3D


1.
2.
3.
4.


IMAGE & PROFONDEUR 3D :

Note
4,5/5
Profondeur :  
Le premier constat commence par les qualités plastiques de l'image : la palette colorimétrique est très bonne, les noirs et contrastes sont puissants, et la luminosité très bien gérée.

On se penche maintenant sur l'effet de profondeur 3D. La première séquence met la barre très haut car l'effet de profondeur est royal.

Cela se passe à l'intérieur d'un château de nuit, et l'excellence de la gestion des lumières en intérieur permet de faire exploser le détachement 3D et les volumes 3D dans les plans semi-larges.

La spatialisation 3D est parfaite dans les salles et chambres, avec une représentation naturelle de chaque distance entre chaque objet : cette précision dans le détachement nous rappelle un autre ténor du genre, un Disney d'ailleurs, le célèbre Raiponce 3D.

Idem avec des plans larges autour du château et un effet de volume 3D extérieur très convaincant.

On enchaine de jour avec la présentation des 7 nains, et la 3D reste toujours précise avec un beau rendu de profondeur 3D. On notera également que les flous sont très discrets, y-compris sur les plans rapprochés : un très bon point !

Une 2e séquence va donner une claque ultime, encore plus violente que les intérieurs dans l'intro : les séquences en plans larges dans les clairières verdoyantes !

Alors là  il se passe vraiment quelque chose dans la postprod du studio, car les niveaux de parallaxes sont non seulement intenses, mais la séparation des calques des innombrables couches d'arbustes est exceptionnelle ! C'est assez incroyable de discerner autant de calques intermédiaires de végétation à des positions spatiales différentes : le rendu 3D est bluffant et le détachement 3D entre les feuillages est juste hallucinant !

On est sur ces quelques plans dans la forêt dans le top démo complet, et on a vraiment envie de refaire pause sur ces quelques secondes d'état de grâce : et sans exagérer, pendant ces quelques instants, on vraiment un ersatz du rendu 3D du Disney précité plus haut, Raiponce 3D ! La classe pour cette petite production !

Évidemment tout le film n'est pas à ce niveau d'excellence, mais cela reste quand même de très bonne qualité !

La suite reste donc très positive, et si la profondeur 3D connait quelques variations d'intensité, on oscille toujours entre le bon et le très bon, avec des pointes régulières même sur l'excellent !

Quelques rares séquences obscures verront la visibilité 3D un peu réduite, mais de manière générale les plans larges sont toujours à minima très bons voire excellents, et les plans semi-larges bons.

On citera également une très belle séquence de glisse dans des canalisations avec un effet d'immersion très réussi !

Enfin il y a également 3-4 superbes séquences de chute libre avec un effet de vertige hyper réussi.

On ne peut également que féliciter le détachement 3D qui reste en tous points admirable, avec une perception toujours très naturelle des distances entre les décors, personnages et éléments !

C'est ce qui permet d'ailleurs d'avoir en permanence l'impression d'être en présence de vraies figurines en 3D lorsque l'on voit évoluer ces 7 nains !

De plus même jusqu'à la fin du film, le flou d'arrière-plan sait se faire discret, ce qui maximise le plaisir sur une majorité de séquences !

Enfin 2-3 artefacts visuels seront détectés sur quelques plans, mais rien de bien méchant !

Au final une vraie réussite sur la profondeur et le détachement 3D et surtout un traitement exceptionnel du rendu 3D des feuillages dans la nature, pour cette production qui n'était franchement pas attendue ! Bravo !


1.
2.
3.
4.

mercredi, mars 25, 2015


.