Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Jungle Shuffle Blu-ray 3D / Image & Profondeur 3D


1.
2.
3.
4.


PROFONDEUR 3D :

Note
3,2/5
Profondeur :  
Le premier constat commence par les qualités plastiques de l'image : la palette colorimétrique est un peu fade, les noirs et contrastes sont corrects, et la luminosité assez bonne !

 On se penche maintenant sur les effets de profondeur 3D. Les premières images affichent un effet de profondeur juste correct : l'effet est variable et est perceptible vraiment sur les premiers plans larges.

En fait l'aspect très cheap de la production nuit fortement à la perception des détails et de la profondeur 3D.

L'utilisation de textures unies et délavées sur l'ensemble des modèles 3D et décors engendre souvent une forme de bouillie tridimensionnelle où on a du mal à bien séparer les différentes couches de calques.

C'est le cas notamment sur les plans à mi-distances et les arrière-plans, fondus dans ce mix de branches et feuilles verdâtres et fadasses sans détails.

Ceci-dit, ce qui est vrai pour les textures l'est souvent aussi sur les modèles 3D eux-mêmes, qui sont souvent plutôt minimalistes.

A noter que même des plans rapprochés souffrent aussi de ce grief, avec des personnages tellement peu détaillés qu'ils en ressortiraient presque en 2D !

Pourtant étrangement sur certains plans, on sent que la production a fait un réel effort de travailler les détails et les textures, et d'un coup toute la dimensionnalité 3D ressort enfin !

Ainsi sur 1/3 du film, la profondeur 3D est quelconque et souvent difficilement perceptible, sur le reste on a du convenable et parfois même quelques rares plans avec une bonne profondeur 3D.

On citera par exemple la longue séquence de traversée du pont en bois au dessus du précipice, qui lorsqu'il se rompt donne lien à une belle spatialisation 3D d'ensemble sur les plans larges, et une belle vue de hauteur dans les contrebas de la vallée.

Au final une profondeur 3D très moyenne dans l'ensemble, qui souffre de textures 3D délavées qui dégradent fortement le détachement 3D entre les animaux et les décors.


1.
2.
3.
4.

lundi, février 09, 2015


.