Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr




Follow us on Facebook

Test Sexy Dance 5 3D Blu-ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.


JAILLISSEMENTS 3D :

Note
4/5
Jaillissements :  
Le film dispose d'une exploitation significative des jaillissements. Tout d'abord on remarque un très bon niveau de débordements constants tout le long du film : les danseurs s'étendent régulièrement en dehors de l'écran ainsi que certains éléments de décors de premiers plans.

Par ailleurs le film dispense lors de séquences particulièrement bien étudiées quelques effets de de projections extrêmes : on trouve ainsi lors de chorégraphies à 3 occasions des objets qui sont directement lancés vers le spectateur, dont un ballon qui explose et qui finit sa course dans la même direction.

Un peu plus loin on assiste à une séquence énorme de projection extrême de sable qui est propulsé généreusement et à plusieurs reprises littéralement sur le canapé : on est obligé de fermer les yeux de manière furtive pour les esquiver.

Par ailleurs on trouvera aussi de nombreuses occasions où le débordement des corps quitte le registre du simple débordement pour entrer dans celui du jaillissement permanent, à l'instar de toutes ses séquences où des bras ou jambes sortent de plus d'un mètre du mur pour s'étendre dans la pièce pendant quelques secondes.

Mais ce n'est pas tout car on constate aussi de jolies manifestations des jaillissements permanents d'éléments ou particules.

La meilleure séquence de jaillissements est sans conteste celle de la battle finale où pendant 1 minute de chorégraphie, on a des milliers de cotillons qui sont lâchés du plafond : ces morceaux de papier argentés et tournoyants s'affichent en jaillissement permanent et volent au vent de partout dans votre espace de visionnage, constituant une petite séquence top démo 3D exceptionnelle, avec un niveau d'immersion premium !

Un autre type de jaillissement plutôt inédit nous a bluffés dans le film, bien que ponctuel et lié à certaines battles : des effets de jaillissements permanents sur les faisceaux lumineux qui pénètrent de plusieurs mètre en oblique dans la pièce : diabolique et top niveau immersion, avec ce décor qui s'étend hors des frontières, surtout quand certaines lumières croisent directement notre regard et nous aveuglent véritablement !

Enfin on appréciera lors de certains battles l'utilisation de fumigène qui permet de mettre en scène une fumée volumétrique 3D du plus bel effet, avec un effet de nappe jaillissante dans la pièce, souvent à plus de 3m hors de l'écran !

Au final une gamme bien exploitée, mais très condensée et finalement réservée aux 3-4 chorégraphies stratégiques du film, soit 20 minutes environ. Sur le reste du film, les manifestations sont un peu plus discrètes !



1.
2.
3.
4.

dimanche, novembre 30, 2014


.