Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Meilleurs Blu-ray 3D sortis en 2014 : 4e place




4ème : LES GARDIENS DE LA GALAXIE 3D







Note
5/5
Bilan 3D :
Attendu par des millions de fans, la nouvelle franchise Marvel "Les Gardiens de la Galaxie 3D" s'offre une entrée de star au milieu des productions 3D du marché ! C'est littéralement sous un déluge d’applaudissements et de standing ovations que cette apparition se déroule devant nos yeux. Il faut dire que l'événement est de taille, et l'enjeu critique pour Marvel. A la recherche d'un nouveau souffle depuis 2 ans, et incapable de réitérer à minima le succès de son best-case baptisé Avengers 3D, Marvel a enchainé les erreurs de castings 3D par le biais de conversions 3D plus ou moins inspirées, souvent plus que moins, et qui n'ont pas laissé de traces dans nos mémoires. Un sursaut d'inspiration toutefois positif a été opéré cet été avec Amazing Spider-Man 2 3D qui a montré une vraie renaissance 3D du studio, qu'il convenait de poursuivre pour retrouver de l'ADN premium 3D ! Et ce Gardiens de la Galaxie signe enfin le retour en grâce de Marvel dans la cour des grands, avec un véritable carré d'as entre ses mains, jugez plutôt : prenez le meilleur de Avengers 3D, croisez-la avec des séquences dignes parfois du cultissime Transformers 4 3D, ajoutez un soupçon de scènes spatiales épiques à la Star Trek 3D ou Star Wars, et vous obtenez un nouveau top démo impératif à arborer sur votre étagère de Blu-ray 3D préférés. Car Les Gardiens de la Galaxie, c'est tout ça en même temps : une profondeur 3D souvent top démo, allant de très bonne à excellente sur les séquences narratives en intérieur ou extérieur, et au delà du top démo dès qu'il s'agit des séquences d'action et de vol dans les airs et l'espace. Entendons-nous bien : les séquences dans l'espace raisonnent encore dans nos têtes, comme ce qui semble être les plus belles à date dans l'histoire de la 3D : un détachement 3D ahurissant sur tous les éléments de prêt et à l'horizon lointain, et un effet de profondeur et hauteur délirant ! Sans oublier une spatialisation 3D qui met un coup sur la tête ! En gros il faut imaginer un bon 40% du film rythmé par les scènes d'action, combat ou vol, ce qui laisse rêveur sur la vocation du film à secouer le spectateur devant son écran 3D. Oui ce rendu donne souvent la berlue, et même le choix d'imiter la recette gagnante et inédite issue de Transformers 4 3D, à savoir un mix dynamique de séquences en IMAX 1.78 et 2.40, réussit l'exploit de renforcer encore plus l'immersion 3D avec des highlights non seulement lumineux mais parfaitement bien pensés et intégrés dans les transitions. Tout cela suffisait déjà à garantir le 5/5 en note finale 3D, avec ou sans jaillissement, et obtenir en plus une jolie dotation sur le registre est presque superflue, bien que purement jouissif de nouveau à l'arrivée. On trouvera d'un côté de nombreux débordements et jaillissements permanents d'éléments de décors, bustes ou objets de 50cm à 1m hors du mur (tableaux de bord, cockpits etc...), du classique, mais toujours efficace ! Plus sympa se trouvent quelques vrais jaillissements permanents de plus de 1m-1m50 de vaisseaux spatiaux, armes ou bras dirigés vers le spectateur à certains endroits. Mais le véritable caviar dans le film, c'est le festival des effets de projections lors des scènes d'action, avec une profusion d'étincelles, et autres débris (métal, verre), qui vient se fracasser tout droit ou en oblique vers le spectateur. Ajoutez enfin quelques jaillissements permanents très réussis de particules (la scène culte des particules lumineuses affichées au milieu de la pièce), d'eau, ou de fumées volumétriques, et le tour est joué !  Au final une 3D AAA qui pousse immanquablement mémé dans les orties et qui redynamise une fois de plus cette fin d'année tonitruante sur la catégorie : bravo à Marvel qui livre ici sa plus belle conversion 3D historique et réenchante l'expérience 3D sur une de ses nombreuses licences !
Franck L.

Les points forts (+)
    • Intensité de la 3D insolente sur le registre de la profondeur et du détachement
    • Profondeur de champ 3D verticale et horizontale exploitées au maximum (hauteur, profondeur et vertige)
    • Pratiquement aucun flou sur les arrière-plans
    • Le détachement 3D incroyable lors des scènes d'action dans l'espace ou les airs
    • De nombreux débordements d'écrans et jaillissements réguliers d’éléments ou personnages de 50cm à 1m hors du mur (buste, décors, vaisseaux, etc…)
    • Un festival d'effets de projections (étincelles, débris, verre, métal etc)
    • Quelques très bons effets de jaillissements permanents : mains tendues ou armes pointées vers le canapé, vaisseau spatial...
    • Des jaillissements permanents de particules au top : particules de lumière, fumées volumétriques, eau...
    • Le mix des images en 2.40 et 1.78 qui surprend et détonne au final !

Les points faibles (-)
    • De très rares flous sur les arrières-plans (plans rapprochés)
    • Quelques séquences avec un effet de profondeur 3D un peu en retrait
    • Manque des jaillissements permanents encore plus intenses




1.
2.
3.
4.


dimanche, novembre 23, 2014


.