Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Goool! 3D (Metegol) Blu-ray 3D / Jaillissements 3D

1.
2.
3.
4.





Note
3,4/5
Jaillissements :  
On vient de voir ensemble l'effet de profondeur 3D et se penche sur le registre ds jaillissements 3D.

Pour aller droit au but, la gamme des jaillissements est assez simple sur la durée, mais démontre des qualités indéniables dans les rares moments où elle est opérationnelle !

En effet on a droit déjà à quelques débordements 3D dans le film qui s'ajoutent par moment à la narration. Mieux on trouve un certain nombre de jaillissements permanents d'objets ou de personnages à 1m hors du mur.

On peut par exemple relever au début du film un passage avec des mains qui sortent de plus de 1m en jaillissement permanent.

Les jaillissements permanents de particules sont aussi de la partie, avec dès le début du film de superbes effets de jaillissements permanents de pluie qui s'affichent au milieu de la pièce, et mieux, avec des angles de vue assez inédits et ingénieux puisqu'ils apparaissent pendant des travellings de scènes de football, avec une pluie qui rentre tantôt en oblique tantôt à l'horizontal directement dans la pièce : excellent !

La suite est aussi réjouissante car lors d'une partie de baby-foot, on a de jolis débordements / jaillissements permanents furtifs lors de certains plans (de 50cm à 1m hors du mur).

L'ensemble du film se montre néanmoins discret sur la composante, mais parvient assez souvent à insérer de petits effets de jaillissements toujours parfaitement intégrés et très réussis : on pense aux nombreux petits effets de projections qu'on découvre au fil de la narration (débris et autres lors de chocs).

La palme revient aux séquences de football ou liées au ballon rond, qui mettent en scène de nombreux passages avec du débordement, voire du jaillissement permanent de ballons hors de l'écran : c'est très furtif mais pourtant très efficace, ce qui n'empêchera pas certains spectateurs de potentiellement passer à côté de certains de ces effets 3D (on a pourtant par moment vraiment l'illusion d'un ballon qui fait de généreux hors piste dans la salle).

Ainsi dans tous ces moments réussi, on pourra profiter de ballons qui traversent la pièce avec des variations d'angle, tout comme on aura quelques séquences avec des personnages volants qui viennent s'écraser au milieu de la pièce !

Au final plein de petits effets 3D insérés de-ci de-là au fil de l'eau, dont certains se montrent plus significatifs que d'autres, et qui renforcent le plaisir du visionnage.




1.
2.
3.
4.

dimanche, octobre 26, 2014


.