Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test Goool! 3D (Metegol) Blu-ray 3D / Image & Profondeur 3D

1.
2.
3.
4.





Note
3,5/5
Profondeur :  
Le premier constat commence par les qualités plastiques de l'image : la palette colorimétrique est très bonne, les noirs et contrastes efficaces, et la luminosité parfaitement gérée ! 

On se penche ensuite sur l'effet de profondeur 3D. Ne comptez pas sur la première minute car elle introduit le film à l'époque de la "Guerre du Feu" et mise volontairement sur de la 2D.

Ensuite le film commence à proprement parler, et démarre véritablement sur les chapeaux de roue, car on a droit dans les premières minutes à du grand spectacle 3D. Il suffit de prendre la modélisation 3D de cette chambre d'enfant avec un parfait détachement 3D entre les éléments, et une profondeur 3D optimale pour faire immédiatement le parallèle avec un Pixar 3D.

La comparaison va s'arrêter là car la suite va se montrer assez hétérogène d'un point de vue technique 3D, nous allons voir pourquoi ! En fait assez rapidement les flous s'invitent à la partie, et viennent nous faire déchanter, car on s'imaginait dans le début du film profiter d'une 3D qui va alterner entre du 4/5 et du 4,5/5 !

C'est sans compter sur les flous sur les arrière-plans qui viennent dégrader fortement tous les plans rapprochés et une partie des plans semi-larges, avec en résultat une profondeur qui rate le coche.

Pourtant en parallèle les plans panoramiques et larges font allégrement le show, et il serait malhonnête de ne pas relever dans ce film d'animation de nombreux plans et séquences littéralement top démo sur la profondeur 3D.

Il suffit de prendre les plans de foule en 3D, avec un arrière-plan qui s'affiche au loin, et une détachement délirant entre chacune des personnes.

Les séquences dédiées au ballon rond l'emportent sans problème dans ce film, car elles bénéficient d'une attention toute particulière en ce qui concerne la mise en scène 3D : on prendra d'ailleurs beaucoup de plaisir dans leurs visionnages car elles sont très réussies !

Au final c'est donc une profondeur 3D satisfaisante dans l'ensemble, qui sait ponctuellement et furtivement s'emballer quelques secondes par moment pour frôler l'excellence et parvenir à nous décrocher un "wow !". Dommage que celles-ci soient bien trop rares ! 



1.
2.
3.
4.

dimanche, octobre 26, 2014


.