Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Need for Speed Blu-ray 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.





Note
4,2/5
Bilan 3D :
La célèbre franchise de jeu vidéo Need for Speed se paye une double exploitation dans l'univers cinématographique : non seulement un film basé de manière lointaine sur ce qui a fait son succès (des courses sauvages de supercars et des chassés-croisés avec les patrouilles de Police), mais en plus une livrée en 3D stéréoscopique. Certes la carrosserie 3D n'est pas d'origine puisqu'il s'agit d'une conversion 3D, mais le résultat est plus que probant, avec une des composantes 3D qui bat régulièrement des records de vitesse : la profondeur 3D. Bonne sur les plans semi-larges, la profondeur 3D vise le rouge du compteur sur les plans aériens et surtout lors des séquences de voiture. C'est bien simple, Need for Speed peut se targuer de proposer les plus belles séquences de courses-poursuites à date niveau profondeur dans l'univers 3D. Entre les vues cockpits très réalistes qui permettent de prendre la mesure de la profondeur de champ souvent délirante, et les vues panoramiques qui dessinent un horizon projeté à perte de vue, on peut dire que les sensations et l'immersion sont vraiment là (toujours dans les meilleures séquences). En parallèle on trouvera un peu de flou par endroit qui rabote l'intensité 3D. En fait ils sont principalement concentrés sur les plans rapprochés, bien qu'on en trouve parfois aussi sur des plans semi-larges. On dira aussi pour résumer que les plans extérieurs brillent tous en 3D grâce à l'effet de volume, et que seuls les environnements intérieurs spacieux se montrent très efficaces niveau profondeur 3D (les environnements cloisonnés et sombres se montrent plus plats, mais vu qu'ils sont rares ce n'est pas vraiment grave). Et les jaillissements 3D ? Lesquels ? On aura vite compris que Need for Speed est capable par moment de faire le show sur la profondeur 3D, tandis que les quelques jaillissements présents ne sont juste là que parce qu'ils sont presque obligatoires et difficiles à écarter d'un rendu final. Ainsi on aura 2-3 plans avec un avion puis hélicoptère bien cadrés qu'ils auraient été stupides de ne pas exploiter en jaillissement (ce qui est le cas heureusement), des petits débordements réguliers de voitures et décors hors du mur, quelques petits jaillissements permanents de volants dans les vues cockpits, et surtout des effets de projections réussis de particules de verre et autres (des poubelles percutées et envoyées vers le canapé au début du film) pour finaliser la dotation. Que retenir ? Qu'on ne verra pas Need for Speed pour ses jaillissements quasi absents, mais pour sa profondeur 3D qui met souvent une claque lors de plans et séquences de courses-poursuite, en fermant gentiment les yeux sur les flous furtifs qui tapent parfois à la porte ! Mentions spéciales pour 2 passages où un effet visuel vient étirer subitement encore plus l'horizon vers l'infini lors des courses, effet qui nous a rappelés le même effet 3D qu'on obtient sur n'importe quel jeu PC compatible 3D Vision en appuyant sur les touches de réglage de la 3D en temps réel !
Franck L.

Les points forts (+)
    • Un effet de profondeur 3D bon sur la durée et excellent sur les plans larges et panoramiques
    • Les séquences cultes lors des courses poursuites (profondeur et détachement)
    • Quelques débordements très légers (carrosseries, décors...)
    • Quelques effets de projections très réussis (bris de verre, poubelles...)
    • Quelques plans excellents sur l'effet de hauteur 3D (vue pare-brise de la voiture transportée dans le ciel...)
    • Le rendu 3D propre pour une conversion

Les points faibles (-)
    • Des flous sur les arrière-plans lors des plans rapprochés
    •  L'intensité de la profondeur 3D parfois un peu faible sur certains plans
    • L'absence presque totale d'effets de jaillissements
    • Le format d'image



1.
2.
3.
4.

samedi, juillet 19, 2014


.