Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test 300 : La naissance d'un Empire Blu-ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.


JAILLISSEMENTS 3D :

Note
3,5/5
Jaillissements : 
Le registre des jaillissements montre un certain parti pris dans le film : en effet les choix faits par le studio en charge de la conversion 3D semblent vite évidents !

Tout d'abord on opte pour un léger niveau de débordements, assez récurrent dans le film, avec de légères extensions d’éléments et objets hors du cadre.

Ensuite on saisit les nombreuses occasions lors des combats de matérialiser des projections de sang. Tout ceci a l'air alléchant à ce stade, sauf que l'intensité de sortie d'écran est désespérément basse.

La plupart des effets 3D constatés dans le film sont situés dans un périmètre spatial compris entre notre mur de projection, et le 1/4 de la distance entre le mur et le canapé (soit 1m dans notre installation au max), ce qui est peu.

D'ailleurs une grande partie des débordements sont plutôt autour de 50 cm de sortie hors du mur. A quelques reprises les débordements semblent vouloir devenir des jaillissements permanents avec des glaives ou des flèches qui sortent à plus de 1m hors du mur.

Mais dans moments de plus grande intensité, on sera déçus de constater souvent du flou sur les arrière-plans ou sur ces objets en jaillissements.

On trouvera aussi quelques projections d'eau assez discrètes par endroit. Mais c'est véritablement le dernier type d'effets 3D trouvés dans le film qui nous a troublé voire perturbé sur la durée : des effets de lens flares à gogo...trop même que cela en devient irréaliste.

Ceci dit vous pourrez argumenter que les giclées de sang en post-prod ont toujours plus faire sourire dans 300 qu'apporter un brin de réalisme, alors pour des lens-flares, ce n'est pas grave.

Non en fait le problème est plus sérieux, car ces effets de reflets de lumière, accompagnés de centaines de tâches sur l'objectif lors des séquences surexposées, rajoutent l'illusion de regarder le film derrière une vitre un peu sale située à 1m hors du mur de projection : pas terrible comme impact pour l'immersion.

Ainsi même si nous adorons les jaillissements permanents de particules en général dans un film, on vote plutôt contre cet artifice dans le film qui fatalement créer une distance virtuelle supplémentaire entre la scène et le spectateur, ce qui est plutôt un comble pour un effet de jaillissement, non ?

Par contre en contrepartie, on trouvera de nombreuses séquences (nocturnes souvent) de braise ou de pluie qui sortent de l'écran, mais toujours dans un mode 'simple débordements' ! Original comme concept !

Au final beaucoup de petits effets 3D de débordements ou légers jaillissements, qui donnent l'impression de finir systématiquement en butée devant cette vitre virtuelle en jaillissement permanent située à 1m. Heureusement que toutes les séquences n'ont pas hérité de ces lens flares exagérés !

1.
2.
3.
4.

samedi, juin 07, 2014


0 Comments:

<< Home

.