Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test 300 : La naissance d'un Empire Blu-ray 3D / Image & Profondeur 3D


1.
2.
3.
4.


PROFONDEUR 3D :

Note
3,8/5
Profondeur :
Première passe rapide sur les qualités de l'image : on trouve un grain quasi absent comparativement au 1er opus, des noirs profonds, des contrastes satisfaisants, et une palette de couleurs particulière et conforme aux codes de la franchise : on trouvera qu'exceptés les pourpres et bleus, le reste parait quand même bien fade.

On se penche maintenant sur la profondeur 3D : globalement elle se montre bonne dans le film, ce qui coupera court au suspense.

Le début est assez expressif, et une première scène viendra mettre une claque sur le sujet, lorsque Xerxès situé sur un balcon, contemple son royaume, avec une distance d'affichage délirante.

On appréciera particulièrement les plans larges et panoramiques qui se montrent très souvent impressionnants avec une très belle profondeur 3D.

Idem sur de nombreux plans semi-larges qui proposent un bon effet de volume 3D. Par contre le brouillard de guerre caractéristique qui règne dans le film ne se montre pas vraiment propice à préserver l'effet de profondeur 3D.

En effet on a un bon nombre d'arrière-plans voilés sur les plans rapprochés ainsi que sur certains plans larges.

Idem le flou classique sur les arrière-plans s'en donne à cœur joie sur les zooms de personnages, mais parfois même sur des plans semi-larges.

On notera aussi que ce qui fait partie des codes graphiques de la franchise, à savoir les combats au crépuscule et surtout lors des couchers de soleil, nuisent également ponctuellement à l'intensité maximale de la profondeur 3D, car ces surexpositions de lumières absorbent mécaniquement une grande partie du détachement et de l'effet de profondeur 3D appliqués sur les décors de fond.

Heureusement que les plans larges compensent brillamment ces excès de flou (ou de surexpo), car le spectacle pendant les scènes d'action, sur les champs de bataille au sol, ou lors des joutes maritimes en mer est de toute beauté, avec une profondeur 3D parfois assez incroyable.

D'ailleurs une séquence de 10 secondes sous l'eau lors d'un naufrage nous a marqués avec une lisibilité, un effet de profondeur et un détachement admirable entre les corps et débris qui sillonnent les fonds !

De même les vues de dessus accentuent fortement l'effet de hauteur. Au final le spectacle se montre réjouissant, mais on reprochera quand même que le blur et le brouillard d'ambiance participent autant à l'ambiance, qu'ils ne détruisent l'effort de spatialisation. On passe tout prêt d'une note finale à 3,5/5 ! De justesse !

1.
2.
3.
4.

samedi, juin 07, 2014


0 Comments:

<< Home

.