Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test Stalingrad 3D Blu-ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.





Note
4/5
Jaillissements : 
Ce film propose un positionnement original pour sa gamme d'effets de jaillissements 3D. On en prend conscience rapidement dans les premières minutes. Du débordement et des jaillissements permanents de personnages et décors hors du mur ? Non, même pas ! Alors qu'en est-il ?

Vous semblez déçus à ce stade, pourtant, le film ne déçoit pas vraiment sur le registre, car il possède une particularité rare à date : son traitement des jaillissements permanents de particules.

Jamais le mot 'permanent' n'a été aussi justifié pour caractériser cet effet 3D dans le film, car sur presque la moitié du film (qui correspond à 100% des plans en extérieur), c'est une pluie fine permanente de cendre qui virevolte de partout dans la pièce !

Cela commence dès les premières minutes, et cela continue pendant les 2H du film à Stalingrad, lors de pratiquement chaque longue séquence qui a matière à croiser les environnements extérieurs !

Incroyable de voir tout le long ces tonnes de particules de cendre, au rendu 3D parfait et superbement détaché dans l'espace, se propager sur toute la scène et un peu partout dans la pièce de projection.

L'intensité et le niveau de sortie varient en fonction des plans, mais il faut avouer que le rendu est admirable. Cela rappelle fortement par exemple un autre film qui abusait de pluie, avec Pacific Rim 3D où les jaillissements de pluie en 3D étaient presque indissociables de chaque séquence de combat en mer.

A côté de cela, pratiquement aucun effet de débordements ou jaillissements permanents de personnages ou décors (ou très faibles à quelques reprises) et pas franchement significatifs.

Par contre on trouve quelques séquences réussies avec des effets de projections de sang, de poussière et d'éclats de bois lors de séquences de combat d'une rare violence.

Ultime détail, quelques séquence de jaillissements permanents de fumées à plus de 2m hors du mur lors de l'emploi de grenades dans les intérieurs.

Au final un film "mono-jaillissement" car il mise tout sur les jaillissements permanents de cendre, et qui en gros fait presque l'impasse sur toutes les autres formes de jaillissements. Nous n'allons pas nous en plaindre, puisque les effets de jaillissements de particules sont le Graal des effets 3D de jaillissements dans un film, les effets les plus délicats et complexes à intégrer, et surtout les seuls à être capables de créer une véritable immersion de la pièce tout entier dans l'univers du film !

Si vous cherchiez beaucoup de sorties d'écrans de personnages, armes ou décors, vous ne frappez pas à la bonne porte car Stalingrad 3D n'est pas ce genre de film 3D ! C'est la quantité présente du même type d'effets 3D, et non sa variété qui l'emporte au final dans ce film !

1.
2.
3.
4.

dimanche, mai 04, 2014


.