Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test La Grande Aventure Lego Blu-ray 3D / Image & Profondeur 3D


1.
2.
3.
4.





Note
3,5/5
Profondeur :
Premier tour de piste en ce qui concerne tout d'abord les qualités plastiques de l'image : c'est très beau, riche et coloré, avec un piqué exemplaire, des noirs excellents et un très bon niveau de contraste, conférant à l'ensemble un niveau photo-réaliste ! Au suivant !

On se penche à présent sur l'effet de profondeur 3D. Les premières vues d'ensemble sont assez élogieuses, car on découvre un joli travail sur les textures et les volumes 3D !

Ainsi les vues larges bénéficient d'une belle profondeur 3D, accentuant la spatialisation au sein des décors. Les premiers panoramiques au dessus de la ville héritent même d'un rendu 3D franchement réussi avec une profondeur de champ très impressionnante.

Mais tout n'est pas rose dans Legoland, car dès les 10 premières minutes, on suspecte une utilisation douteuse d'un procédé qui nous hérisse les poils à la rédaction, les flous sur les arrière-plans.

On se sait quelle mouche a piqué le studio de production, mais très rapidement dans le film ce flou sur les arrière-plans entre en scène, et vient dégrader mécaniquement le bon effet de profondeur 3D qui règne normalement.

Autant dire qu'en général les premiers plans touchés sont les plans rapprochés, qui en prennent pour leur grade : difficile d'apprécier véritablement le volume 3D sur les décors de fond tellement le flou s'y fait intense.

Ceci est vrai sur toute la poursuite du film, avec même quelques plans semi-larges qui pourront parfois être égratignés au tournant.

Cerise sur le gâteau, on a même trouvé des traces de flou sur des premiers-plans, sur des plans semi-larges et même des plans larges

C'est vraiment la seule fausse note de ce film, car en parallèle, sur 50% du film on profite d'une profondeur 3D terriblement efficace, avec comme on l'évoquait en entête, un réalisme souvent sidérant sur ces petites briques de Lego.

En effet, les plans larges sont souvent troublants de réalisme, car avec un détachement 3D optimal et un excellent effet de profondeur et distance 3D, on a littéralement l'impression d'être devant un plateau réel à l'échelle 1:1 de briques de Lego : la modélisation 3D, les textures et les différents de lumières sont confondants de réalisme !

1.
2.
3.
4.

samedi, mai 31, 2014


.