Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr




Follow us on Facebook

Test Dead Before Dawn 3D Blu-ray 3D / Image & Profondeur 3D


1.
2.
3.
4.



Image & profondeur :  
Le statut de ce film est assez étrange à percer : sur 90% du film, il ne fait aucun doute qu'il s'agit d'une conversion 3D plus ou moins réussie, disons correcte dans l'ensemble, alors que dans 10% des séquences, le doute peut s'installer sur une éventuelle captation 3D de certaines scènes.

En effet sur l'ensemble du film, on a droit à une profondeur 3D assez moyenne dans l'ensemble, parfois un peu plus démonstrative sur les environnements de jour. En effet lors de bons éclairages, on arrive un peu à discerner l'effet de distance qui sépare de l'arrière-plan.

Le problème est que celui-ci manque souvent de netteté et au final, on perd l'effet de profondeur 3D désiré.

Le doute sur la nature convertie du film arrive entre la 5e et la 10e minute : on se retrouve en plein jour devant l'université, et pour être honnête sur de nombreux plans on se prend une claque énorme : en plus de la colorimétrie, noirs et contrastes au top, on a un rendu de profondeur 3D et de détachement 3D top démo. Immédiatement on pense au rendu 3D des meilleures séquences de jour d'un Destination Finale 4 3D par exemple, excusez du peu.

La profondeur 3D est donc parfaite sur quelques plans d'une 15 de secondes, puis on rebascule en mode profondeur 3D moyenne avec du flou à l'horizon, et on déchante rapidement. Le monde de la conversion 3D reprend ses droits et définitivement jusqu'à la fin du film.

80% du film se déroule façon road-movie de nuit, il est inutile ensuite d'espérer un quelconque baroud d'honneur de la profondeur 3D qui reste minimaliste dans l'ensemble. Dans certains intérieurs avec de bons éclairages, on pourra ponctuellement retrouver un peu de dimension 3D.

1.
2.
3.
4.

mardi, mars 04, 2014


.