Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Meilleurs Blu-ray 3D jaillissements 2013 inclus : 7e place




7ème : LES CINQ LEGENDES 3D






Tableau des évaluations techniques "Jaillissements" 3D :
DébordementsJaillissements
permanents
Jaillissements
permanents
Jaillissements
permanents
ProjectionsProjectionsNote totale
Note débordementsNb de jaillissements
permanents
Intensité moyenneIntensité maximaleNb de projectionsQualité moyenne
4,5/54,5/54/55/54/54/526/30
>>>Voir le glossaire technique 3D<<<

Jaillissements :
Après un sérieux coup sur la tête au travers de nombreuses séquences qui prodiguent un excellent effet de hauteur, vertige et profondeur, on se penche sur les effets de jaillissements en croisant les doigts, et en espérant que Dreamworks fasse honneur une fois de plus à sa réputation en matière de contenus 3D.

Nous n'avons pas l'habitude dans nos tests d'aborder les logos de générique 3D, mais une fois n'est pas coutume, nous relèverons l'exceptionnelle qualité de celui-ci, avec un logo Dreamworks en proie à une tempête de neige avec des flocons qui envahissent toute la pièce en effets jaillissants, autant dire que cette animation 3D ultra flatteuse met la barre très haut pour la suite du visionnage. 

Et le film commence : premier constat ultra positif, la présence évidente d'un excellent niveau de débordements mais aussi de jaillissements permanents de personnages et éléments hors de l'écran.

Il n'est pas possible de tout répertorier car tout a vocation dans ce film à sortir rapidement hors du mur, des visages ou bustes de personnages qui peuvent ponctuellement sortir de plus de 2 mètres hors du mur (très souvent de 1,5 mètres), des éléments de décors qui s'étirent généreusement hors de l'écran.

Ainsi il est fréquent de voir les héros se pencher en dehors du mur, tendre un objet à l'extérieur comme Jack Frost avec son bâton qui ne manque pas une occasion de sortir du cadre en jaillissement permanent.

Un autre élément 3D va lui aussi bénéficier d'effets de jaillissements permanents tout le long du film : les différents vols des personnages, qui se matérialisent souvent avec quelques sorties furtives hors de l'écran.

En premier lieu on félicitera l'intégration très réussie des vols des bébés fées des dents qui de la taille d'un moineau, se retrouvent souvent à voler jusqu'au milieu de la pièce.

De même le fait de profiter de héros, gardiens des rêves des enfants, qui évoluent en permanence dans les airs pour se déplacer d'un environnement à un autre, soit via un traineau (cf Père Noël) soit en volant littéralement (Jack, le Marchand de sable, la fée des dents...) est dans ce film une extraordinaire occasion de mettre en scène un festival constat d'effets 3D en jaillissements permanents.

En effet les héros en se déplaçant génèrent toujours un filet de poussières et de particules qui s'affichent régulièrement à plus de 2 mètres hors du mur de visionnage de notre salle de test.

Qui dit vol dans ce film, dit aussi affrontement aérien, et Les Cinq Légendes est certainement à ce jour le film d'animation 3D qui est le plus impressionnant techniquement sur toutes ces séquences d'action aériennes.

Les cadrages optimaux et autres travellings font sortir en permanence les éléments hors du mur : morceaux de traineaux, fées, et même des jaillissements frontaux ou arrières qui traversent intégralement la pièce !

En effet il n'est pas rare de voir Jack Frost arriver de derrière le canapé pour traverser en express la pièce et disparaitre au loin en traversant le mur. On aura aussi la même chose avec cet effet de projection qui voit arriver un objet volant tout en profondeur, se diriger littéralement jusqu'au canapé pour traverser la pièce de part en part dans le pur style Avengers 3D avec Iron-Man.

Mais des effets 3D encore plus impressionnants explosent régulièrement dans Les Cinq Légendes 3D : les effets météo en 3D !

On touche ici en matière de contenus 3D ce qui fait certainement partie des effets 3D les plus réalistes et impressionnants dans un film 3D : les effets météo en jaillissements permanents.

Certes, de rares chef d’œuvre comme Avatar 3D avec ses séquences de cendres qui flottent partout dans la pièce, ont su matérialiser des effets de particules divines qui flottent partout dans la pièce, permettant l'immersion ultime de la salle de projection dans le monde du film visionné.

Mais il faut revenir à Hugo Cabret 3D pour retrouver ce tel niveau de perfection appliqué sur les effets de neige et de flocons qui flottent partout dans la pièce.

Avec une différence majeure : alors que la neige ne s'invitait qu'à quelques reprises dans Hugo 3D, dans Les Cinq Légendes, elle s'affiche presque toutes les 10 minutes pendant toute la narration.

Car le concept porte une idée lumineuse pour l'univers 3D : un héros, Jack Frost, qui a le pouvoir de tout transformer en glace, et d'invoquer les forces de la nature pour déclencher des épisodes de neige sur commande.

Quelle idée merveilleuse dans nos univers 3D, car après 10 minutes de visionnage, on en a pris déjà plein les yeux, et cela faisait quelques temps qu'un dessin animé 3D n'avait pas concentré autant d'effets 3D en son sein...disons Madagascar 3 3D et l'Age de Glace 4 3D, c'est dire !

On aura même droit à quelques reprises à des effets de projection 3D, comme la séquence initiale de bataille de boules de neige où le spectateur voir arriver à 2 reprises une boule de neige sur lui. On ne comptera pas non plus le nombre d'éclats de neige qui viendront s'inviter dans la pièce.

Et même si l'intensité des jaillissements les plus extrêmes constatés dans les Cinq Légendes 3D se montre bien inférieure à celle de ces 2 leaders 3D en environnements terrestres, en ce qui concerne la fréquence d'utilisation des jaillissements permanents sur la durée, le film fait presque jeu égal avec eux, avec un niveau régulier et constant d'éléments qui sortent significativement de l'écran.

De même le milieu de la pièce est régulièrement atteint par les jaillissements permanents de ce film, tout comme ceux constatés en général dans l'Age de Glace 4 3D, ou le dernier Lorax 3D.
En revanche  en ce qui concerne les effets météo 3D, le film prend définitivement le lead de la catégorie film d'animation 3D avec les plus beaux effets météo sortants et présents sur toute la durée à ce jour.

On précisera d'ailleurs qu'un petit effet visuel 3D inédit a été inséré dans ces séquences de neige : dans les séquences de vol, au lieu de voir les flocons arriver en jaillissement permanent à la verticale ou en diagonal dans la pièce, ils arrivent directement sur le spectateur à l'horizontal pour le percuter de plein fouet : on peut difficilement faire mieux en terme de réalisme perçu et d'effet 3D de projection durable !

Alors que ce spectacle top démo semblait avoir livré toute sa substance, il cache un ultime élément 3D qui engendre des séquences 3D d'un visuel incroyable : les séquences du marchand de sable, qui lance des attaques de lasso de sable qui s'étendent et jaillissent jusque dans la pièce.

Le final du film saura achever les derniers irréductibles avec une séquence d'une beauté sans pareil, animée par nos 5 héros, qui baigne dans un environnement clair innondé de particules de sable magiques partout dans la pièce et dans le fond du décor avec un détachement 3D insolent ! K.O...

>VOIR LE TEST 3D COMPLET




jeudi, janvier 23, 2014


.