Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Meilleurs Blu-ray 3D jaillissements 2013 inclus : 8e place




8ème : MOI MOCHE ET MECHANT 2 3D






Tableau des évaluations techniques "Jaillissements" 3D :
DébordementsJaillissements
permanents
Jaillissements
permanents
Jaillissements
permanents
ProjectionsProjectionsNote totale
Note débordementsNb de jaillissements
permanents
Intensité moyenneIntensité maximaleNb de projectionsQualité moyenne
4,5/54,5/54/54,5/54/54/526/30
>>>Voir le glossaire technique 3D<<<

Jaillissements :
On a tous (ou presque) en mémoire le niveau de jaillissements 3D contenus dans le premier opus de Moi moche et méchant 1 3D : globalement ce film avait quelques superbes passages de jaillissements 3D, très rares sur la durée, avec quelques jaillissements permanents bien pensés, et surtout un générique de fin qui a rendu célèbre la franchise, avec ses minions qui faisaient les pitres en plein milieu de la pièce en jaillissements permanents.

Mais sur le reste du film, on souffrait quand même d'un manque régulier d'effets de jaillissements 3D. Pour sa suite, tous les regards sont concentrés sur cette feature 3D indispensable pour un film d'animation 3D, et tous se demandent si la production a simplement reproduit le niveau de jaillissements juste satisfaisant du 1er épisode.

On lance le film, et on croise les doigts sur ce qu'on est sur le point de visionner : les premières minutes mettent déjà en scène une séquence de jaillissement permanent culte, avec une caméra de plafond qui filme une 50 de pièces de monnaie qui sont éjectées vers le ciel, en l’occurrence projetées directement sur le canapé du spectateur. L'effet est incroyable, mais semble trop beau pour être vrai. On attend la suite.

Et à peine une minute après, la neige se met à tomber avec des flocons qui flottent au milieu de la pièce, un effet 3D désormais classique mais superbe.

Puis une autre séquence culte est mise en scène : des ballons sont gonflés en direction du spectateur et sortent de plus de 1m50 hors du mur. Décidément le rythme de jaillissements 3D semble infernal. Mais ce n'est pas fini : autre jaillissement de dingue, avec une baudruche qui pend au milieu de la pièce, comme si elle était accrochée réellement à un lustre ! Épatant !

Avant de passer à la suite, on remarque immédiatement une autre caractéristique omniprésente, qu'on ne trouve que dans les meilleurs dessins-animés 3D à date : un niveau de jaillissements permanents des décors, objets et personnages juste incroyable.

En effet il ne passe pas 20 secondes sans détecter des sorties d'écran souvent très intenses, de 1m50 à 2m hors du mur. On verra par la suite le type d'éléments qui en bénéficie.

A ce stade, les doutes initiaux ont pratiquement tous disparu sur le potentiel 3D du film, et la poursuite du film me permet enfin de vous révéler enfin la qualité globale perçue sur les jaillissements 3D : le seul mot qui vient de nouveau à l'esprit est culte !

Et oui cher amateur de 3D, sache que dans les 1h10 encore restantes, ce sont des centaines d'effets 3D top démo qui s'enchainent toutes les minutes voire toutes les 30 secondes en fonction des séquences, avec une intensité et une mise en scène 3D 100% pensées et optimisées pour la 3D.

Vous voulez encore des détails ? Si ce n'est pas le cas, sautez directement à la conclusion, sinon restez avec moi, je continue à partager à chaud tout ce qui est encore gravé dans ma mémoire à l'issu du visionnage fini il y a quelques heures.

On assiste à une séquence énorme avec un sous-marin qui s'affiche pendant plusieurs secondes au milieu de la pièce, parfaitement cadré, suivi de toutes sortes d'effets de projection de particules et d'eau vers le canapé.

On rappellera que presque tout le temps, les personnages dépassent au minimum de 1m à 1m50 hors du mur, avec régulièrement des extensions jusqu'au 2m : sur les innombrables zooms sur le visage de Gru, on s'amusera à voir régulièrement son nez sortir également de plus de 1m50 hors du cadre.

Pêle mêle ensuite on aura une poule à plus de 2m50 hors du mur, une voiture qui traverse une vitre au milieu de la pièce, avec des éclats de verre projetés partout, puis des minions qui s'amusent au jeu des jaillissements cette fois à plus de 3m hors du mur, et ensuite une danseuse qui lors des passes, tend les bras jusqu'à pratiquement toucher le canapé ? Vous en voulez encore ? Soit !

On visualise après des assiettes puis des couverts hors du mur, des mains de nouveau et des bras qui sortent de 2m50 hors de l'écran (dans notre salle de test VP 3D), enchainés par une très belle séquence de pluie avec jaillissement permanent de goutes.

Le programme ensuite met toujours KO, avec des projections de bois vers le canapé, l'intervention d'une lance à incendie dirigée vers le spectateur, des flammes qui lèchent le milieu de la pièce, des fléchettes tirées encore vers le spectateur, des séquences de vol dans les airs, une figurine d'âne à 1m devant le canapé, des cotillons lancés vers le canapé, un guidon de moto qui sort de 2m, puis des bras et des mains qui s'étendent à plus de 2m50, et enfin des éclats de verre projetés fortement.

Et c'est fini ! Non, à ce stade le film rentre déjà dans les annales de la 3D, mais il a encore quelques ultimes tours dans sa manche pour vous engendrer une véritable overdose d'effets 3D : de nouveau des minions s'affichent au milieu de la pièce, puis 2 guns sont pointés à plus de 2m50 hors du mur, suivis par une dizaine de tirs de laser en jaillissements permanents puis jaillissements arrière, et enfin un tromblon au milieu de la pièce, et une magnifique séquence de braise incandescente qui flotte dans la pièce. Fini ! Ou presque. 

Moi moche et méchant 2 ne serait pas digne de la franchise, si les 2 minutes de crédits ne jouaient pas de nouveau la surenchère (impossible à ce stade vu le paroxysme des jaillissements 3D affichés jusqu'ici), ou plutôt la célébration bonus pour vous dire en revoir et vous délivrer de nouveau un plaisir infini : nos guignols de services (minions) vont venir jouer de la sarbacane et du sifflet festif pour vous attaquer personnellement, un moment de fête qui clôture merveilleusement cette tuerie visuelle 3D de l'année. 

On s’apprêtait à éteindre le Blu-ray 3D pour écrire cette review, et chose incroyable, les 10 dernières secondes proposent un effet 3D inédit et cultissime, des bulles de savons qui flottent pendant 15 secondes dans la pièce en jaillissement permanent avec un réalisme et un rendu 3D sidérants...

Le mot de la fin : notre avis ? Tout simplement l'un des 2 meilleurs films d'animation 3D de l'année 2013 ! Et oui ça calme ;)

>VOIR LE TEST 3D COMPLET




jeudi, janvier 23, 2014


.