Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr




Follow us on Facebook

Test The Snow Queen Blu-ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.



Jaillissements : 
Après cette bonne surprise sur la profondeur 3D, on s'attaque maintenant à juger le registre des jaillissements permanents. Sans casser le suspense immédiatement, on va avouer que c'est une autre très bonne pioche dans ce dessin-animé, si ce n'est la meilleure de ce film.

Immédiatement on juge que la production a eu la bonne idée d'intégrer de nombreux débordements et jaillissements permanents dans le film.

Ainsi on s'amusera à constater de nombreuses sorties d'écrans d'éléments de décors par exemple, avec des niveaux d'intensité souvent élevés, comme par exemple un luminaire qui se retrouve suspendu à 2m hors du mur de projection, ou une arme pointée à plus de 2m hors du cadre en direction du spectateur.

Ces effets de jaillissements permanents sont intégrés à bon escient sur la durée avec beaucoup de naturel, et évitent l'effet gadget par une vraie pertinence digne des très bons dessins-animés 3D de la catégorie.

Idem pour les personnages, on aura par moment des têtes, museaux ou bustes sortant de 1m à 1m50 hors du mur de projection, permettant d'amplifier la gamme spatiale 3D de la scène orchestrée.

Pourtant c'est ailleurs que le dessin animé s'illustre avec brio, et se révèle une vraie claque technique 3D : les effets météo 3D de neige et autres ! En effet, avec un thème revendiqué sur les paysages hivernaux, on s'attendait à minima à ce que l'histoire nous emporte dans certaines séquences enneigées : et bien le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on en prend pour son grade en terme de quantité et qualité des séquences qui mettent en scène des effets météo.

Premier point : les effets de flocons de neige en jaillissements permanents sont légion sur la durée du film, et leur traitement graphique est magnifique, du niveau des meilleurs films d'animation 3D du marché : en effet, en plus de s'afficher au milieu de la pièce, ce qui surprend est le détachement 3D appliqué sur ces gros flocons, qui permet d'apprécier fortement leurs positions spatiales dans la scène, hors du cadre y compris.

On profitera d'une bonne vingtaine de minutes sur la durée avec des décors envahis régulièrement d'une neige réfléchissante et jaillissante incroyablement réussie, projetés dans tous les sens possibles en fonction des angles du vent !

Enfin pour parfaire le paysage, on trouvera de nombreux effets de projections de neige et autres éléments lors des scènes d'action. Avec plus de jaillissements marqués sur la durée, le film pouvait presque venir concurrencer quelques grosses pointures du marché. Dommage ! En attendant, il fait désormais partie des meilleurs sur les effets de particules et de neige : Bravo !

1.
2.
3.
4.

mercredi, décembre 11, 2013


.