Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr




Follow us on Facebook

Test Doctor Who - The Day of the Doctor 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.



Bilan 3D :  
La célébration des 50 ans de la plus célèbre mais aussi la plus longue des séries de SF jamais réalisées, est l'occasion ici de nous livrer un épisode exclusif de 1H15 entièrement en 3D, pour le grand bonheur des fans de la série ! On peut dire que l'essai est plus que louable car le résultat ne démérite pas, surtout lorsque c'est une série TV qui s'essaye à jouer dans la cour des grands ! Que donne le résultat final après visionnage ? Tout d'abord l'effet de profondeur 3D se montre satisfaisant sur la durée, malgré une certaine hétérogénéité ambiante sur son intensité, la faute à l'épouvantail traditionnel des contenus 3D, j'ai nommé le flou sur les arrière-plans. Ainsi lorsque celui-ci se fait discret, on est en mesure d'apprécier une belle profondeur 3D, une belle perception des distances avec les arrière-plans, tandis que sur nombreuses séquences où il se manifeste (plans semi-larges, plans rapprochés, quelques plans panoramiques également...) les dégâts sont un peu plus conséquents avec une profondeur 3D qui tend à disparaitre. Le résultat global reste néanmoins satisfaisant, mais on pourra pester sur le fait que le matériau 3D de fond avait vocation ici à décrocher un 4/5 en profondeur 3D, et si sur de nombreuses séquences la mission est réussie, sur d'autres elle échoue. Quid des jaillissements ? Idem, on trouve des séquences très réjouissantes sur le sujet, mais trop rares même rapportées à une petite durée de film de 1H15. Mais reprenons dans l'ordre : on trouve tout d'abord une gamme réussie de débordements 3D et de jaillissements permanents réguliers, signifiant qu'on constate souvent des sorties d'écrans d'objets, ou de bustes, têtes, mains à 1m hors du mur de projection. En parallèle, 2 séquences dans le film vont s'illustrer avec brio sur les effets de jaillissements de particules, avec de la cendre qui flotte au milieu de la pièce (au début et à la fin du film). On reprochera que sur certains plans, ces jaillissements permanents d'éléments se montrent un peu floutés. Mais la vraie réussite 3D de cet épisode réside dans la 1er acte, avec une séquence d'action SF à la Star Wars vraiment bluffante, qui met en scène de superbes et presque inédits effets de projection de tirs de lasers vers le canapé ! Dommage que ce type d'effets 3D ne soient plus utilisés par la suite. Enfin on regrettera que les effets 3D et autres SFX renvoient à un budget limité, propre à celui d'une série TV. Au final une série 3D qui se paye la 3D de manière plus qu'honorable, avec dans le lot des séquences de profondeur ou de jaillissements franchement réussis : plus d'homogénéité sur la profondeur, et plus de jaillissements sur la durée auraient permis de décrocher un 4/5 en note finale 3D sans difficulté !

Franck L.
LES PLUS (+)
LES MOINS (-)

Un effet de profondeur 3D satisfaisant dans l'ensemble
Certains plans panoramiques qui proposent une bonne profondeur 3D et hauteur 3D
De nombreux débordements et jaillissements permanents d'objets, éléments de décors, ou personnages (bustes, bras à 1m hors du mur)
De rares séquences  réussies de jaillissements permanents d'éléments (cendre au milieu de la pièce)
1 superbe séquence de jaillissement de type projection (une 20 de tirs de lasers dirigés vers le canapé)


La présence de flou sur les arrière-plans sur de nombreux plans semi-larges et rapprochés
L'effet de profondeur 3D qui chute régulièrement à cause de ces flous sur les décors de fond
Pas assez de jaillissements significatifs sur la durée
Le niveau de détail et rendu 3D qui rappellent les gênes "série TV" de cet épisode 3D









1.
2.
3.
4.

mercredi, décembre 04, 2013


2 Comments:

  • At 12:41 PM, Anonymous Alexis Guerin said…

    Bonjour à tous, je l'ai visionné, hier soir, je vous fais part de mes impressions à chaud. Sur l'ensemble de l'épisode (1h15), la 3D est bluffante, (mieux que sur certains films), pour ceux qui connaissent déjà la série Doctor Who, vous vous doutez que le rythme est le même que celui d'un épisode "normal" (pas ou peu de temps de pause entre les scènes), l'histoire est superbement bien orchestrée, les effets spéciaux sont aussi au rendez-vous, de nombreux effets de profondeur de très bonne qualité, quelques effets de jaillissements (trop peu pour ma part), des cendres qui volent à travers votre salon... Ma seule critique porte sur le fait qu'il y ait beaucoup trop de plans utilisants des flous, pour se focaliser sur certains personnages, objets... (Ce qui peut faire au yeux à certains moments), je sais que ce procédé est courant dans la série, mais pas vraiment étudié pour la 3D. La 3D est vraiment quelque chose qui apporte un plus à cet épisode, je le recommande à tout bon fan

     
  • At 8:38 PM, Anonymous Anonyme said…

    Pour un vrai Whovian fan de relief, ceci est extraordianaire. Episode génial et 3D excellente, que demander de plus?

     

Enregistrer un commentaire

<< Home

.