Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Battle of the Year Blu-ray 3D / Image & Profondeur 3D


1.
2.
3.
4.



Image & profondeur :  
Le premier constat va tout d'abord vers les caractéristiques plastiques de l'image : la palette colorimétrique se montre éclatante, les noirs profonds, les contrastes puissants et la luminosité bonne sur l'ensemble. Tout cela semble bien prometteur en préambule de l'aspect 3D.

On se penche ensuite sur les effets de profondeur 3D constatés dans le film. Les premières minutes sont très positives sur le sujet, avec des environnements extérieurs très bien spatialisées, ainsi que des intérieurs qui restituent parfaitement la volumétrie attendue.

La poursuite du film ne fera que confirmer ce premier constat initial sur la profondeur 3D dans ce film : elle est très bonne sur l'ensemble des séquences !

Pour être honnête, on passera même régulièrement d'une profondeur 3D de très bonne intensité, à excellente régulièrement sur quelques séquences : les plans panoramiques et aériens sur la ville sont superbes, la vue sur les gratte-ciel du début retransmet une impression de hauteur vertigineuse, associée à une profondeur de champ absolue.

Idem lors des innombrables répétitions puis battles en environnements intérieurs : l'impression d'être physiquement parmi les spectateurs est troublante, donnant un aspect super immersif au visionnage 3D.

Le détachement 3D est de très bonne qualité sur la durée, ce qui signifie que l'on a une très bonne perception qui sépare en général les personnages, des décors et objets.

Les horizons se montrent régulièrement dégagés, avec très peu de séquences avec du flou sur les arrière-plans.

De même on appréciera que les quelques séquences en environnements sombres s'en tirent avec plus que les honneurs.

Une vraie réussite en la matière, qui frôle littéralement le 5/5 sur le registre de la profondeur 3D, et qui chute de peu car en chipotant, on trouvera quelques rares séquences où l'intensité de la profondeur chute très légérement ! Du tout bon globalement !

1.
2.
3.
4.

jeudi, décembre 26, 2013


.