Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test Les Schtroumpfs 2 Blu-ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.



Jaillissements :  (4,2/5)
Après avoir qualifié le rendu des effets de profondeur 3D constatés dans ce film, on se penche désormais sur le registre des effets de jaillissements.

Les premières minutes sont très réjouissantes sur le sujet car un vrai livre pop-up est mis en scène, et à chaque page qui se tourne, on peut profiter de jaillissements permanents très réussis de Schtroumpfs ou de volets en carton à 1m50 hors du mur de projection.

La suite du dessin-animé calme un peu le jeu les 10 minutes suivantes, puis reprend du poil de la bête en mettant en scène régulièrement quelques très bon jaillissements permanents d'éléments ou personnages hors de l’écran.

On notera par exemple un Schtroumpf qui se retrouve pointé au milieu de la pièce de visionnage, puis plus loin on aura un canard dont le corps et la tête s’affichent à 2m hors du mur de projection.

Plus loin, c’est au tour d’un des héros de se retrouver balancé dans les airs à coup de sort magique, affiché à plus de 2m50 hors du mur de projection !

Ensuite on aura dans le parc une tête de gros chat énervé qui sort également du mur pour se retrouver au milieu de la pièce.

On aura également régulièrement lors des scènes d’action avec Gargamel, de nombreux effets de projection de sorts électriques qui sont dirigés tout droit vers le canapé, donnant littéralement d’être frappé par un éclair horizontal et une foudre intrusive du plus bel effet !

Dans le même registre, la magie des Schtroumpfs se trouve matérialisée dans des halos bleutés qui virevoltent à toute allure en se promenant généreusement hors de l'écran.

On note donc d'excellents effets de jaillissements disséminés avec adresse au fil de l’histoire, et entre tous ces effets de jaillissement, le film s'appuie sur des débordements 3D d’éléments, de 0 à 50 cm hors du mur de projection pour laisser le spectateur respirer un peu, ce qui n'empêche d'avoir souvent un bras ou une baguette pointés significativement hors du cadre.

Et force est de constater que le film réussit à maintenir un très bon rythme d’effets 3D, car à chaque fois que le spectateur se retrouve dans l'attente de voir un effet de jaillissements 3D, un petit effet salutaire vient se matérialiser comme par magie pour ravir le spectateur.

Ainsi, plus tard d’autres séquences viendront s’illustrer, comme celle culte du vol à dos de cigogne autour de Notre Dame De Paris ou de la grande roue des Tuileries, avec des effets de jaillissements prononcés des décors qui lorsqu’on les frôle en plein vol, donnent l’illusion qu’ils rentrent complétement dans la pièce.

On notera également que lors de ces séquences, on a droit à de superbes effets de jaillissements avant puis arrière des cigognes qui semblent provenir de derrière le canapé, et traverser toute la pièce en 1 seconde vers l’avant de la salle, ou à l'inverse foncer vers le spectateur !

Une autre séquence dans un magasin de bonbons mettra en scène quelques effets de projections de bonbons et autres éléments hors du mur. Un peu plus loin, notre troupe de petits hommes bleus chute d'un balcon et ceux-ci se retrouvent affichés généreusement hors du mur de projection pendant la descente !

La suite du film affichera encore son lot de jolis démonstrations de jaillissements jusqu’au générique de fin, impossibles à énumérer intégralement, mais sachez que le final est somptueux, et que les combats de magie projettent tout ce qui bouge au milieu de la pièce, Schtroumpfs aux premières loges évidemment, le tout saupoudré de magnifiques halos bleutés qui tournoient à 1m50-2m hors du mur de projection.

Même l'ultime registre des jaillissements permanents de particules est présent dans le film, avec des particules de magies bleutées qui flottent partout dans la pièce comme de la neige, et se propagent en profondeur partout sur les superbes décors parisiens nocturnes.

Au final on sera ravi de tous ces effets de jaillissements qui se montrent prononcés dans le film, mis en scène judicieusement pour s'offrir au spectateur à intervalle régulier et assurer un spectacle qui à vocation à immédiatement marquer les esprits !

1.
2.
3.
4.

vendredi, novembre 22, 2013


.