Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Meilleurs Blu-ray 3D sortis en mai : 2e




2ème : FASCINATION AMAZON 3D




Image & Profondeur : 
Jaillissements : 
Bilan 3D : 

BILAN 3D :
Fascination Amazon Blu-ray 3D constitue un nouveau documentaire 3D brillant capté en environnement terrestre ou au raz de l'eau. Superbe invitation au voyage 3D, il nous propose de sillonner le fleuve Amazone à la découverte de cette flore et végétation sauvage et dense. Les bagages techniques pour permettre cette aventure sont très solides car la 3D proposée dans ce documentaire est plutôt de haut vol avec un bon équilibre d'ensemble. En ce qui concerne l'effet de profondeur 3D, il est littéralement incroyable sur les séquences de balade en vue subjective en embarcation motorisée sur le fleuve, car rarement l'impression de voir des décors partir du mur de visionnage et s'étendre à l'horizon ne s'est faite de manière aussi réaliste. On penserait presque à évoquer le cultissime IMAX Grand Canyon 3D sur cet effet de profondeur et distance horizontale 3D lors de balades au raz de l'eau, les couleurs chatoyantes et la résolution maxi de l'image en moins pour ce Fascination Amazon 3D. Parallèment à ces séquences sur le fleuve, la caméra nous emmène au coeur de la jungle pour se focaliser sur la végétation, les arbres et certaines espèces animalières : oiseaux, boas, perroquets seront de la partie. Dans ces séquences la profondeur 3D oscille plutôt entre le bon et le satisfaisant, la faute à de rares plans moins réussis, principalement certains plans resserrés sur les espèces qui sont affublés d'un petit effet 3D étrange qui rend l’accommodation de la vue ponctuellement délicate, mix entre effet de profondeur et jaillissement mélangés. Si l'on met de côté ces quelques plans un peu foireux, 80% du documentaire relève de la démonstration technique sur l'effet de profondeur 3D, le reste oscillant entre du bon et du moins bon un peu expérimental.
Quid des effets de jaillissements ? Le documentaire fait le bon choix en se mettant sur les rails de 2 références techniques 3D de ce genre de documentaire : l'excellent
IMAX Born to Be Wild 3D, et l'envoutant Makay 3D. En effet Fascination Amazon 3D opte pour le registre exclusif des effets de débordements et jaillissements permanents prononcés, souvent même extrêmes hors du mur de visionnage des décors. Cela signifie que les promenades en embarcation au raz de l'eau engendrent par moment des séquences cultes lorsque l'on traverse complétement un massif végétal, des branches et d'innombrables feuillages, avec l'impression de devoir les esquiver en penchant la tête d'un côté ou de l'autre. On a aussi quelques plans cultes avec des caméras en contre-plongée qui montrent une dizaines de lianes s'étendre hors du mur pour finir leur course carrément sur le canapé. En ce qui concerne les plans plus rapprochés sur les espèces dans la jungle, même recette, avec des branches qui percent très souvent généreusement hors du cadre de visionnage, pour représenter des éléments affichés au milieu de la pièce. De même ces débordements et jaillissements permanents s'appliqueront ponctuellement à certains espèces captées de manières statiques comme des perroquets perchés sur des branches affichées au milieu de la pièce. On regrettera par contre que les cadrages de ces jaillissements ne soient pas vraiment optimaux, avec des éléments parfois mal centrés au milieu de l'image, montrant une partie en fort jaillissement (2m hors du mur) et l'autre coupé par un bord vertical de l'image (et donc sans jaillissement), effet tronqué appelé windows conflict. Dommage car ces nombreux jaillissements de branches et feuillages donnent souvent dans le côté expérimental un peu brut, mais aurait parfois mérité un peu plus de finition lors de la captation. Enfin pour les amateurs d'oiseaux qui volent dans la pièce ou pour les effets de jaillissement de type projection, il faudra les chercher dans une autre production car ces effets 3D ne sont pas exploités dans le film.
Au final, une belle aventure dans un environnement 3D inédit, avec une 3D hautement immersive qui font de Fascination Amazon un documentaire 3D de qualité. Avec quelques plans mieux aboutis au niveau rendu 3D, quelques cadrages de jaillissements permanents mieux réfléchis, on parvenait sans difficulté à se hisser à un super 4,5/5.
Franck L.

LES PLUS (+)
LES MOINS (-)

Une profondeur 3D bonne sur toute le documentaire  
Une profondeur 3D top démo dans les séquences de déplacement sur le fleuve Amazone (50% du film)
Des débordements / jaillissements permanents de forte intensité sur les décors et la végétation : branches et feuilles qui sortent souvent de 2m hors du mur ! 
Quelques plans top démo sur les jaillissements permanents avec des lianes ou branches qui touchent le canapé
Le format d'image idéal en 1.78

Des séquences avec une profondeur plus faible
Certains plans rapprochés et zooms sur des espèces ont un rendu 3D un peu défectueux (accommodation de la vue un peu délicate) 
Pas d'oiseaux qui volent dans la pièce 
L'image un peu terne + couleurs un peu trop froides dans l'ensemble





>VOIR LE TEST COMPLET
1.
2.
3.
4.


samedi, juin 01, 2013


.