Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !




Follow us on Facebook

Test Massacre Tronçonneuse 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.



Jaillissements : 
Sur un film d'horreur / action de ce type, on peut s'attendre en général à une palette sympathique d'effets de jaillissements 3D, prétexte à servir au mieux la narration et faire réagir efficacement l'audience.

Ce n'est pas franchement le cas sur les 30 premières minutes du film, car les seuls effets 3D de ce registre se révèlent être quelques débordements 3D sur des objets ou décors de 30 à 50 cm hors du mur.

On notera à un moment un jaillissement permanent de presque 1 mètre sur le capot d'une voiture de police qui sort du mur, et plus tard sur plusieurs secondes quelques effets de particules de braise et fumée qui sortent timidement du mur.

A ce stade déjà avancé du film, autant le dire c'est un peu la douche froide, comparativement aux derniers films d'horreur 3D sortis récemment comme Silent Hill 3D ou Tormented 3D.

Il faut attendre 45 minutes pour avoir enfin de vrais jaillissements permanents axés sur l'arme de prédilection de Leatherface, sa sacro-sainte Tronçonneuse !

On assiste ainsi à 2-3 jaillissements dont un particulièrement prononcé avec la tronçonneuse qui transperce et sort de plus de 2 mètres hors du mur, avec un bon rendu 3D réaliste niveau texture : l'impression d'être sur le point de finir coupé en deux est fun, et rappelle les meilleurs passages homologues dans Meurtres à la St-Valentin 3D.

Ensuite on a quelques effets de jaillissements de type projection de sang lors de certaines séquences, effets 3D un peu bâclés et pas assez prononcés pour être vraiment significatif. Par contre, toujours au niveau des effets de projection, on appréciera une courte séquence de lancer de tronçonneuse en marche sur le spectacteur dans une fête foraine, effet 3D assez réussi.

Le calme niveau effets 3D s'installe de nouveau, et ce sont les débordements 3D qui reprennent le relais jusqu'à la fin du film, où quelques séquences rapides viendront remettre en scène la tronçonneuse de manière furtive mais assez réussie.

On remarquera aussi à mi-film un jaillissement permanent très prononcé avec une arme pointée vers le spectateur sortant de plus de 1m50, mais avec un rendu 3D décevant et un niveau de flou excessif.

1.
2.
3.
4.

vendredi, mai 17, 2013


.