Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test Sector 7 Blu-ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.



Jaillissements : 
On aborde le registre des jaillissements. Le film commence donc sous l'eau à très forte profondeur, et propose un visuel exquis et de première qualité. On découvre du jaillissement de particules et vagues sous-marines digne des meilleurs séquences à date dans des films Blu-ray 3D. Ces premières séquences plongent votre pièce littéralement sous l'eau  et durent relativement longtemps. On assiste aussi à de très forts débordements du scaphandre, de la cabine du sous-marin qui par moment renvoie à du jaillissement permanent compte tenu de l'intensité de la sortie du mur. après 3 minutes d'une séquence délectable, on se prend une claque 3D avec un des meilleurs effets de jaillissements permanents sous l'eau digne d'une Voyage au centre de la terre 2 ou d'un Shark 3D avec l'apparition de poissons luminescents de 1 à 2 mètres hors du mur, flottant pendant 10 secondes au milieu de votre pièce. Ces séquences sont vraiment cultes, surtout provenant d'une production coréenne et durent plus d'une minute ! Cerise sur le gâteau à 04:00, on a même la main du plongeur qui sort pendant 5 secondes du mur et vient pratiquement vous toucher sur le canapé : incroyable !

On remonte de nouveau à la surface et on jubile à ce moment car on s'attend à un film expérimental qui a décidé de s'éclater avec le registre des effets de débordements / jaillissements.
Mais le temps passe, les événements se succèdent et rien, absolument rien ne décide de sortir du mur, ni dans le cadre de petits débordements, ni de vrais jaillissements. On est déçu à ce moment car on s'imagine ne plus bénéficier de telles séquences réussies. Dans la 1ère heure, on a droit à un comeback sous l'eau et on trépigne de retrouver des effets sympas dignes du début, effets absents car ces séquences restent superbes en ne misant à ce moment que sur la profondeur. C'est loupé pour cette fois pour les jaillissements.

En fait il faut attendra la dernière demi-heure du film pour comprendre que, comme dans beaucoup de productions actuelles, le réalisateur a mis le paquet sur les effets spéciaux pour son final.
Et le final de Sector 7 3D, dure longtemps, très longtemps. Une durée assez exceptionnelle puisque la course poursuite finale va durer 20 minutes, 20 minutes de face à face entre l'héroïne et le monstre des bas-fonds. Pendant ces longues séquences d'action, on retrouve de superbes effets de jaillissements avec des tentacules qui perforent à quelques reprises l'écran, une 3e séquences sous-marine avec effets de jaillissements de bulles sous l'eau, un aquarium qui explose, une tête de monstre en fort débordements.
On est confronté aussi à des projections d'eau, des nombreux bris de verre, et dernier élément de qualité à se matérialiser hors du mur, une moto volante au milieu de la pièce en ralenti!

1.
2.
3.
4.

samedi, mars 23, 2013


.