Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr




Follow us on Facebook

Test Monstres & Cie Blu-ray 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.



Bilan 3D :
Monstres & Cie, un des incontournables des studios Pixar, se paye de nouveau l'affiche avec une conversion 3D des plus qualitatives. C'est avec joie que l'on retrouve les pérégrinations de Mike et Sulli au sein de  l'usine de traitements de cris d'enfants de Monstropolis. Pour cette nouvelle version, le film bénéficie d'un travail de conversion exceptionnel donnant l'illusion que la version originale du film était produite en 3D. Tout d'abord comme dans Le Monde de Nemo Blu-ray 3D, le film se positionne principalement sur une fenêtre de profondeur, exploitant que ponctuellement le registre des jaillissements, avec quelques débordements récurrents, de rares jaillissements permanents de bustes et têtes hors de l'écran pendant quelques secondes, ainsi qu'une belle scène de particules de neige dans L'Himalaya. Le film dispose en revanche d'un effet de profondeur de référence qui tire la quintessence de tous les environnements 3D affichés au sein de l'usine de la compagnie. On profitera dès lors d'une perception extrême des volumes et espaces affichés dans les nombreux environnements fermés tels que chambres d'enfants, bureaux, vestiaires, soutenue par un détachement 3D digne des meilleurs films du genre comme Raiponce 3D, Magagascar 3D ou le dernier Frankenweenie 3D, qui permet de se représenter en permanence la distance naturelle qui sépare chaque élément et personnage du décor. De même la découverte des rares environnements vastes comme le hall d'accueil de la société Montres & Inc et le quai de travail avec les portes de téléportation constitue un autre point fort de cette version 3D. On pourra néanmoins remarquer que de par sa structure presque essentiellement composée de scènes en environnements intérieurs et cloisonnés, la profondeur 3D engendrée semble parfois maintenue en cage, et aimerait encore plus percer au delà des cloisons constitutives de la plupart des décors du film. Ainsi au bout d'une heure, on sent bien que l'équipe 3D a su insérer le maximum d'effets 3D au sein de tous ces environnements fermés en réglant la profondeur au maximum, mais on finit fatalement par manquer un peu d'air. Et la découverte salvatrice de nouveaux décors immenses aux 2/3 du film va apporter l'ouverture et le dégagement 3D d'horizon nécessaires pour repousser les limites de cette expérience 3D. On retiendra que cette séquence de manège virtuel au sein de la réserve de portes de la compagnie est une des séquences cultes du film, avec une impression de gigantisme 3D incroyable ! De même les 15 dernières minutes du film ont la chance de pouvoir proposer de nombreuses courses-poursuites qui font défiler de nombreux décors, grâce à la traversée de nombreuses portes et mondes directs associés.
Au final Monstres & Cie se montre être une excellente conversion 3D, dont le travail technique se montre équivalent à celui présent dans la dernière star convertie en 3D Le Monde de Nemo Blu-ray 3D, mais n'a pas la chance de posséder un univers aussi libre, ouvert et immense que Nemo 3D au sein de sa narration 3D. En effet Monstres & Cie met en scène principalement des environnements fermés tels que halls, chambres, corridors et quai au sein de l'usine, et échoue de peu à l'obtention de la note maximale de 5/5.
Franck L.

LES PLUS (+)
LES MOINS (-)

Une excellente conversion 3D
Un effet de profondeur 3D de référence
Un détachement 3D optimal entre les éléments et décors
Une belle séquence de jaillissements de neige dans l'Himalaya 
Une séquence en extérieur excellente (la traversée de la Réserve des portes)
Un format d'image 1.85

Trop d'environnements intérieurs et cloisonnés : sentiment de claustrophobie 3D
• Des horizons 3D parfois un peu bouchés par manque de séquences en extérieur
Très peu de débordements et d'effets de jaillissements dans le film






1.
2.
3.
4.

samedi, mars 16, 2013


.