Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test La Bataille de Varsovie Blu-ray 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.



Bilan 3D :
Film au contenu scénaristique discutable, interprété par certains personnages plus convaincants que d'autres, et affichant une multitude de caricatures certainement involontaires, La Bataille De Varsovie 3D se démarque de manière surprenante au niveau de sa réalisation 3D. Loin de l'idée d'encenser gratuitement une production marginale type série B dont personne n'attendait la sortie 3D avec impatience, il n'empêche que ce film est véritablement est des grosses surprises 3D de l'année, proposant une 3D fraîche et rafraichissante dans l'univers 3D. Son réalisateur Jerzy Hoffman, pourtant novice sur la 3D, démontre par son utilisation du Fusion Camera System d'Avatar 3D, et sa décision de confier la photographie à Slawomir Idziak (Harry Potter l'ordre du Phénix, Bienvenue à Gattaca, La chute du faucon noir) qu'il a manifestement fait les bons choix pour produire un contenu 3D de grande qualité. Soutenu par une qualité de profondeur incroyable sur tout le film, avec une insolence qui rappelle le dernier génie asiatique en la matière Flying Swords of Dragon Gate 3D, le film opte pour une utilisation généreuse et souvent très poussées des effets de débordements et de jaillissements permanents : ce ne sont pas quelques éléments de décors qui débordent sporadiquement, mais l'intégralité des scènes qui sont étendues vers le spectateur à de nombreuses reprises. Dans ces moments là, la gamme stéréoscopique est ultime avec une profondeur qui ne souffre en plus d'aucun flou sur les arrières plans,  ce qui est assez rare pour le mentionner dans les film live action. Alors certes cette jeunesse et ce manque d'expérience 3D préalable issue de l'équipe de production s'expriment aussi de manière récurrente par des maladresses de réalisations et rendus 3D, un certain nombre des plans et scènes avec une mise au point 3D défectueuse, quelques plans réguliers avec quelques artefacts droite/gauche sur des problèmes classiques de lumière réfléchissante, mais on ne peut que s'exclamer que le résultat visuel 3D est de très grande qualité, et relativement homogène au global. C'est dur à dire, mais ce film polonais nous a sorti l'artillerie lourde et objectivement malgré toutes ses scènes loupées et défauts intrinsèques, met une jolie correction à de nombreux films 3D sortis cette année. On n'ose pas imaginer le résultat final si la bobine finale avait été checkée par Cameron en personne, et si le scénario et les dialogues avaient été confiés à quelqu'un de plus pertinent en la matière. Vu le prix abordable du film en Blu-ray 3D, on ne saurait conseiller son visionnage pour découvrir une captation 3D solide, dynamique et parfois expérimentale, en faisant montre d'indulgence sur l'histoire de fond insipide et les personnages et dialogues complétement caricaturaux, avec des situations parfois grotesques qui nuisent à l'immersion générale (les Bolchéviques passent pour des obsédés sexuels et les soldats décérébrés courent vers la mort en souriant) et sapent le joli travail de la 3D. Cette 3D démontre d'ailleurs que le matériel utilisé est de grande qualité et assure l'essentiel du spectacle, tandis que le savoir-faire pour l'exploiter au mieux n'est pas toujours au rendez-vous ! 
Franck L.


1.
2.
3.
4.

jeudi, mars 21, 2013


.