Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test Avengers Blu-ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.



Jaillissements : 
La gestion des effets de débordements et jaillissement est la 2e excellente surprise de cette conversion, de qualité très moyenne dans la 1ère partie du film, et de très bon niveau lors de la 2e partie.

Plutôt discrets au début du film, on assiste principalement à de superbes débordements naturels, et parfois assez marqués, de visages, de personnages ou d’éléments de décors hors de l’écran, comme par exemple les moniteurs de contrôles et autres écrans avec un effet proche dans l’esprit de ceux d’Avatar avec les écrans de la salle de contrôle qui débordaient généreusement.
Les premiers affrontements rassurent rapidement en projetant toutes sortes de débris et éléments furtifs issus des collisions et autres destructions d’éléments de décor. De rares éléments font l’objet de jaillissement permanent de quelques secondes, longues secondes qui permettent de réaliser que l’élément en projection est flou. Ce petit défaut se constate souvent lors de la conversion et de l’intégration à posteriori d’éléments en projection un peu trop statiques et rapprochés du spectateur: on retrouve par exemple ce problème dans les dernières conversions très réussies que sont La Colère des Titans 3D et John Carter 3D.

Une fois de plus, dans la 2e partie du film, et plus particulièrement lors de la longue et jouissive scène d’affrontement final, le réalisateur met le paquet sur tous les aspects techniques de son film, et à ce moment Avengers Blu-Ray 3D devient un des films 3D les plus réussis à ce jour, avec une mise en scène 3D hallucinante.

Les débordements d'image deviennent très fréquents et les différents théâtres d'affrontement affichent des éléments s'affichant rapidement en dehors du cadre. Concernant les jaillissements, on découvre dans ce film un effet inédit très rapide et intense, que l'on peut baptiser de "jaillissement arrière". Cet effet se produit de nombreuses fois lors des scènes de combats aériens et de vols : on voit par exemple différents héros et vaisseaux ennemis volants, passer de l’arrière de votre home cinéma à l’avant avec un effet inédit de jaillissement arrière vers l’avant de l’écran. La manifestation la plus impressionnante de cet effet se déroule avec l'énorme vaisseau extraterrestre, qui semble traverser de part en part votre salle cinéma en venant de derrière vous, pour finir par plonger en avant et s'engouffrer dans votre mur de visionnage, passage très furtif mais très impressionnant si on le dissèque avec un arrêt sur image. De même la séquence avec le missile nucléaire qui traverse votre salle en plein milieu de l'arrière vers l'avant, suivi de prêt par Iron Man.
Les combats aériens deviennent de véritables balais orchestrés de main de maître par Joss Whedon, où l’on jubile de chaque plan de caméra parfaitement exploité pour cette 3D. De nombreuses déflagrations s’accompagnent aussi de projections douces subtilement intégrées. On note aussi une très belle séquence avec du jaillissement permanent d’étincelles qui tombent partout dans la pièce. Une autre séquence surprenante parmi tant d'autres se déroule quand la passerelle temporelle s'ouvre sur terre, avec un jaillissement gratifiant de la flotte ennemie sortant du mur littéralement pour déborder généreusement dans votre pièce, effets garantis !

Ainsi, à plusieurs reprises, on a le souffle coupé vis à vis de la débauche d’effets 3D de cette dernière demi-heure, qui s’intègrent parfaitement à l’action, surtout quand ces superbes effets de débordements intenses voire de jaillissements furtifs, sont complétés à merveille par une superbe gestion de la profondeur et une bande-son en DTS HD qui sans surprise, remplit parfaitement son rôle de catalyseur de plaisir !

1.
2.
3.
4.

samedi, mars 16, 2013


.