Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr







Test Avengers Infinity War Blu-ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.


JAILLISSEMENTS 3D :

Note
4,8/5
Jaillissements :  
Après l'analyse sur l'effet de profondeur 3D, on se focalise désormais sur la palette des jaillissements 3D.

Si la profondeur 3D est exemplaire, ce n'est rien à côté du registre des jaillissements, assurément une des révélations de l'année 2018 ! Explications !

Si Marvel nous a habitués depuis quelques années à très bien gérer le sujet des jaillissements dans ses productions 3D, on peut considérer que Infinity War est tout simplement l'aboutissement de toutes leurs franchises 3D !

Le film propose déjà d'emblée une superbe palette en matière de débordements et jaillissements avec un flux incessant du début à la fin, et sur toutes les registres, variantes et intensités !

Au moment d'essayer de vous résumer simplement les grandes lignes de l'expérience, je me sens amnésique avec une forme de tournis qui parasite la lucidité : reprenons rapidement mon fichier excel pour garder une trame pseudo-chronologique !

Première séquence dans l'espace avec Thanos, on découvre que le film mise déjà sur de très jaillissements permanents d'éléments de 1er plans en permanence à 2m50 hors du mur, mais avec souvent des windows conflicts pour cause de 2.40.

On a de nombreux éléments au milieu de la pièce : les bustes, des morceaux de vaisseaux...

Puis le festival de jaillissements commence : effets de laser qui traversent, jaillissement avant, jaillissements arrière, projection de débris.

Idem avec des bras qui sortent de plus de 2m !

Plus loin vient le 2e affrontement avec un sbire de Thanos, Iron-Man et Dr Strange en plein jour : c'est reparti de plus belle, avec déjà Iron-Man qui traverse la pièce dans tous les sens, jaillissement avant ou arrière.

Idem avec notre sorcier Dr Strange qui se déplace en volant également : puis on assiste à une dizaine de lancers de chaînes jusqu'au canapé, en jaillissement avant ou arrière.

On passe sur toutes les incantations et effets de particules, et explosions. Cela fait à peine 20 minutes et c'est déjà intense, digne d'un final de grand film 3D !

Puis un vaisseau décolle avec un faisceau bleu gigantesque qui s'étire et prend toute la salle en jaillissement.

On a ensuite un peu de répit pour retrouver des combats avec les Gardiens de la Galaxie : à noter que Starlord et d'autres tendent parfois leurs armes à 2m-3m au milieu de la pièce (avec effet flouté parfois) !

Puis vient la 2e heure extatique : 1h heure non stop avec des jaillissements toutes les 20 secondes, un joli ryhtme !

On commence soft avec des jaillissements de neige et flocons autour de Thanos à 3m hors du mur, puis l'action reprend.

Dans la dernière heure, on a un florilège de tous les types de jaillissements existants, avec un rythme limite épuisant pour le cerveau ! Résumé !

Déjà les séquences avec des vaisseaux qui traversent la pièce dans tous les sens. Puis Spider-Man qui passe son temps à virevolter dans la pièce, et projetant son fil sur le canapé.

On a ensuite toute la puissance de frappe de Thanos qui se matérialise avec des effets de projections de dingue à chaque altercation.

Dr Strange qui continue d'invoquer ses vortex au milieu de la pièce, Iron-Man qui affiche ses écrans de contrôle en jaillissements...

Quand la combat final sur le Wakanda commence à 40 minutes de la fin, on se dit que cela va être très long encore en terme de dotations 3D !

On a des jets d'armes dans tous les sens, des personnages qui volent dans la pièce, Thor qui massacre tout avec son marteau générant des séismes et projections de fou...

On ne compte plus les travellings jaillissement également, et les jaillissement arrière de fusées, vaisseaux ou laser qui traversent la pièce en partant du canapé !

C'est simple les 45 dernières minutes donnent l'impression se dérouler sur un périmètre spatial compris entre le milieu de la pièce et l'horizon lointain : halos, invocations, missiles, explosions, particules, coups de poing, armes, tout passe par l'extérieur de manière récurrente !

Attention par contre à la nature des jaillissements, souvent des débordements et jaillissements qui coupent les bords avec windows conflicts : vaisseaux ou bustes, comme toujours un % important de la population a parfois du mal à percuter ce type de sorties d'écran partiels et/ou furtif de surcroit, et à plus forte raison sur une TV 3D ! Et pire avec un recul énorme de canapé à 3m ! Dans ces conditions ne venez pas vous plaindre que vous avez du mal à (tout) voir :)




1.
2.
3.
4.

jeudi, août 23, 2018


.