Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr




Follow us on Facebook

Test Terminator 2 - Edition Limitée Blu-Ray 3D / Jaillissements 3D


1.
2.
3.
4.


JAILLISSEMENTS 3D :

Note
4,4/5
Jaillissements :  
Après l'analyse sur l'effet de profondeur 3D, on se focalise désormais sur la palette des jaillissements 3D.

Alors pour spoiler immédiatement la bonne surprise, on trouve dans T2 3D un travail assez incroyable sur la conversion 3D.

En effet même si les scènes typiques qui pouvaient donner quelque chose de sympa en 3D ont bien été exploitées, on apprécie un niveau assez exceptionnel sur les débordements et jaillissements permanents de décors de premier plan !

En fait on assiste presque systématiquement à une manipulation extrême des parallaxes du calque de premier plan pour le mettre, pas juste en bordure d'écran, mais à 1m50 hors de l'écran.

Et du coup on profite d'un festival de jaillissements d'objets, camions, murs, meubles, bustes au milieu de la pièce.

Certes on n'évite pas les windows conflicts mais le volume de ces effets  3D est considérable.

Évidemment comme leur mise en scène est subtile, certains possesseurs de TV 3D pourront parfois glisser dessus et ne pas tous les remarquer, alors qu'il y en a vraiment beaucoup.

Par exemple à chaque fois qu'un personnage tend un bras, cela sort de l'écran : les éléments de décors sont fortement tirés, dès le début avec la scène d'intro, et plus tard avec une scène culte avec l'habitacle ou une portière de voiture qui sort de plus de 2m hors de l'écran.

On en arrive d'ailleurs aux séquences cultes avec à chaque fois que le héros sort son shotgun, une sortie à 2m/2m50 hors du mur : énorme ! Idem avec Linda et son flingue au milieu de la pièce.

Même la séquence culte avec les roses rouges qui tombent de la boite à shotgun fait effet avec de superbes jaillissements !

En parallèle on n'oubliera pas toutes les séquences de projection avec des étincelles et du verre brisé.

D'ailleurs lors du cauchemar de Linda, on a droit à de superbes projections et jaillissements permanents de cendres au milieu de la pièce !

Une gamme très bien intégrée, qui mise sur le naturel et sur le volume (comprenez quantité), plutôt que sur l'intensité extrême avec peu d'interventions.




1.
2.
3.
4.

dimanche, décembre 03, 2017


.