Aller en haut Aller en bas

Tests Blu-ray 4K UHD & Blu-ray 3D Halluciner.fr Tests Blu-ray 3D - Blu-ray 4K Ultra HD Halluciner.fr







Test La Planète des singes : Suprématie Blu-ray 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.


CONCLUSION 3D :

Note
4,4/5
Bilan 3D :
Voici la nouvelle itération de la franchise La Planète des Singes 3D avec cet épisode 'Suprématie'. Si vous avez bonne mémoire, vous vous souviendrez que l'opus précédent 'L'affrontement' n'avait pas révolutionné le genre et s'était même littéralement gaufré pour son entrée dans nos univers 3D. Voici une nouvelle récidive pour une conversion 3D qu'on espère plus actuelle et conforme à nos attentes : le résumé dans les sections suivantes.

Tout d'abord nous allons nous attarder sur l'effet de profondeur 3D. Dès les premières minutes on apprécie déjà un travail de grande qualité effectué sur cette conversion au rendu très propre. Les plans larges sont les premiers à nous rassurer et à nous impressionner via la volumétrie incroyable qu'ils dégagent. Les plans semi-larges tentent de suivre la cadence mais traînent un peu la patte avec un peu de flou sur les arrière-plans et de même pour les plans rapprochés. Cela n'empêche pas le film de livrer une vraie démonstration de 3D sur le 1/3 du film ! Que manque-t-il pour décrocher le 5/5 ? En fait le vrai problème que l'on rencontre dans ce film, c'est l'excès de pénombre ! Ok c'est chouette pour poser une ambiance mais on sait combien 3D et obscurité font rarement bon ménage et que seuls les réalisateurs et/ou studios de conversion 3D surdoués parviennent à déjouer les pièges liés aux contraintes techniques. Et c'est un peu ce que l'on se demande pendant les 2h du film : pourquoi presque 50% du film évolue dans une sémi-pénombre ? Heureusement que l'on a droit régulièrement à des envolées ponctuelles de jour ou semi-jour qui tabassent avec vue de hauteur ou d'horizon dignes de cartes postales. Ce sont ces petites réserves comme les nombreux plans rapprochés peu convaincants qui empêchent le film d'atteindre son plein potentiel. De même l’œil expert dénichera quelques calques de végétation un peu trop 2D et plat qui sonnent faux ! Et puis vient le dernier acte, divin ! Et pour cause, enfin une séquence cinématographique dans ce film qui se déroule de jour avec un max de plans panoramiques ! Et quelle séquence : un combat final exceptionnel sur fond de montagnes enneigées et d'avalanche qui nous plonge tout droit dans le final de la Bataille de la Montage du Tigre 3D ! Dommage qu'un tel plaisir arrive si tard dans le film !

Quid des effets de jaillissements 3D ? Ils sont plutôt subtils dans le film concernant leur intégration mais ils sont assez réguliers et plaisants puisqu'il s'agit de débordements et jaillissements permanents d'éléments de premier plan à 1m hors de l'écran. La limite demeure néanmoins toujours ce problème d'obscurité car on apprécie forcément moins bien des jaillissements de têtes de singes noirs sur fond sombre / nuit. Heureusement les séquences de batailles viennent redonner le coup de massue qu'on attendait avec une bonne dose d'effets de projection comme des dizaines de flèches qui empalent le canapé ! Puis vient le grand moment du film lors du dernier acte avec des jaillissements cultes de flocons au milieu de la pièce pendant 10 minutes, coup de grâce à 2 autres séquences intermédiaires dans le film où on expérimente du top jaillissements permanents de pluie puis de neige à mi-film !

Au final La Planète des singes : Suprématie 3D est un très bon film 3D, plutôt bien équilibré entre profondeur et jaillissements, et constitue une nette amélioration par rapport à l'opus précédent. On regrettera la noirceur séquentielle et récurrente de certains environnements et on jubilera de cette nouvelle séquence top démo dans le dernier acte du film, avec un rendu 3D exceptionnel de jour sur fond d'avalanche qui s'inspire ponctuellement du meilleur des séquences finales de Everest 3D et La Bataille de la Montagne du Tigre 3D : 15 minutes de bonheur sur 2h qui rehausse de surcroit l'évaluation globale et qui permettrait au film de rentrer in extremis dans notre TOP 20 des meilleurs Blu-ray 3D de 2017 ! Un film très esthétique avec une très bonne 3D mais qui est surpassée par sa bande son assez exceptionnelle en 7.1 malgré l'absence de piste Atmos !
Franck Lalane

Les points forts (+)
      • La profondeur 3D très bonne sur tous les plans larges et panoramiques
      • Des débordements et jaillissements permanents de 1m hors de l'écran (personnages, objets, décors...)
      • Quelques effets de projections top démo dans les combats (des dizaines de flèches qui empalent le canapé)
      • Les jaillissements permanents de flocons de neige au milieu de la pièce à mi-film puis dans le final culte (idem avec avec la pluie)


Les points faibles (-)
    • Le format en 2.35
    Trop sombre
    Pas mal de flou d'arrière-plans
    Quelques calques de végétation un peu fake



1.
2.
3.
4.


vendredi, décembre 08, 2017


.