Aller en haut Aller en bas

Halluciner, le site 100% Tests 3D : Tests Blu-ray 3D, Tests de films 3D, Forum 3D Blu-ray 3D, Test de Jeux PS3 PS4 3D, Test Oculus Rift ... Tests Blu-ray 3D et Films 3D Halluciner.fr !



Follow us on Facebook

Test La Grande Muraille Blu-ray 3D / Conclusion & Bilan 3D


1.
2.
3.
4.


CONCLUSION 3D :

Note
4,5/5
Bilan 3D :
La Grande Muraille 3D vient juste d'attérir dans notre salle de test, et comme aucune version éditeur ne nous a été envoyée, on a du attendre la sortie officielle ce matin pour en organiser le test 3D express dans la matinée. Quid des effets 3D de cette nouvelle conversion ? Une bonne surprise qui mérite de finir sur l'étagère, ou un feu de paille qui tombera vite dans l'oubli ?


Le début du film commence de manière positive avec des plans larges magnifiques sur la Grande Muraille. De manière synthétique, le film se découpe en 2 actes types dans les séquences : les scènes de batailles, et les scènes narratives en intérieur ou dans la pénombre. Sans surprise les scènes de combat sont jubilatoires : imaginez des plans à la profondeur insondable, avec des effets de vertige réguliers issus de ces murailles à la hauteur démesurée, des montagnes qui s'étendent au loin à l'infini... N'oubliez pas non plus d'admirer les séquences cultes avec les boulets enflammés qui sont projetés sur le champ de bataille, accompagnés de leurs traînées de fumées noires au détachement 3D exceptionnel ! Il aurait suffit de rester sur ce registre avec des plans semi-larges ou rapprochés efficaces pour décrocher le 5/5 sans la moindre difficulté. Mais en parallèle on trouvera que les scènes narratives, volontairement sombres, en intérieur ou situées de nuit, ou avec du brouillard, par volonté artistique, tirent forcément le film un peu vers le bas. En effet même si le film excelle à gérer ces contraintes de luminosité, et même si la lisibilité reste pratiquement convaincante en toutes circonstances, on tourne plus autour du 4/5 en terme de profondeur 3D (quelques rares plans floutés à 3,5/5). Au final il en reste une moyenne très efficace qui assure le spectacle, et accentue mécaniquement l'impact des superbes affrontements sur les champs de bataille !
 
Et les jaillissements 3D dans ce film ? Pour couper court au suspense, le film ne propose pas de débordements en filigrane. Par contre celui-ci met le paquet lors des séquences de combat et nous propose souvent une dotation top démo. Alors certes on se retrouve à avoir des effets 3D souvent exceptionnels, mais concentrés et éparpillés sur 20% du film. Qu'à cela ne tienne, ils en valent la chandelle, jugez en plutôt ! D'un côté on assiste aux plus beaux jaillissements de l'histoire en matière de flèches, avec tantôt des jaillissements avant ou arrière : prévoyez de mourir plusieurs fois pendant le film. Ensuite les jaillissements de fumées, brouillard prennent le relais régulièrement. Puis on aura des jaillissements de glaives, arcs ou pics à plus de 2m hors du mur. Comptez aussi sur de nombreux travellings jaillissements avec des décors que l'on traverse littéralement de la tête. Ajoutez enfin une bonne dose d'effets de projections, avec des débris ou des monstres qui se jettent sur le canapé, et vous avez là un film efficace et démonstratif sur le sujet !

Au final, la Grande Muraille 3D assure un joli spectacle 3D, dont la saveur exaltante est à cueillir essentiellement pendant les nombreuses scènes de combat dantesques, qui mixent habilement profondeur et hauteur top démo, avec jaillissements agressifs séquentiels. Le reste du film est plus calme, mais oeuvre sur une mise en relief subtile desdites séquences efficaces ! Une valeur sure du moment ! A noter la piste audio excellente en Atmos FR.
Franck Lalane

Les points forts (+)
      • La profondeur 3D très bonne au global
      • Les panoramiques et plans larges top démo en profondeur lors des combats en extérieur (séquences de boulets avec fumées noires)
      • Les jaillissements cultes de flèches ou de monstres dirigées vers le canapé pendant le film 
      • Les jaillissements d'armes à plus de 2m
      • Les jaillissements de fumées ou brouillard


Les points faibles (-)
    • Un peu trop sombre ou flouté sur des séquences narratives
    Pas de débordements dans les séquences narratives


1.
2.
3.
4.


lundi, mai 15, 2017


.